Un renard, c’est quelqu’un

Un renard, c’est quelqu’un

L’ASPAS est partenaire du beau-livre L’Odyssée du renard, paru cet automne aux éditions de La Salamandre. Un livre militant, richement illustré par les photos exceptionnelles de Laurent Geslin et les écrits de François Moutou, qui veut raconter simplement goupil tel qu’il est vraiment, en tenant pleinement compte des nombreuses études réalisées ces dernières décennies relatives à la biologie, l’écologue ou encore à l’éthologie et qui ne font qu’accentuer davantage la fascination des humains à l’égard de cet animal, le plus malin de nos voisins.
Ci-dessous, nous reproduisons l’avant-propos du livre, rédigé par Marc Giraux, naturaliste et porte-parole de l’ASPAS. 

Enfin, nous commençons à regarder les renards pour ce qu’ils sont, et non avec les préjugés que nous leur mettons sur le poil : ce sont des êtres sensibles et intelligents.
Ils ont leur vie à mener, leurs plaisirs et leurs déplaisirs, leurs craintes et leurs désirs. De plus, nous considérons désormais chacun d’entre eux en tant qu’individu particulier. Quand j’entends un collègue naturaliste annoncer qu’il y a du renard quelque part, j’avoue que ça me choque : un renard, c’est quelqu’un ! Comme le loup et les tous autres, chaque goupil a son caractère et ses spécificités, voire ses petites manies, ce qui le rend d’autant plus touchant et intéressant.

La conjugaison de deux grands talents, François Moutou pour son texte pétri de connaissances, et Laurent Geslin pour ses images rares et saisissantes, nous permet de vivre ici le parcours d’un renard et nous fait prendre conscience de son quotidien.

Lorsque l’ASPAS (Association pour la protection des animaux sauvages) a choisi cet animal comme emblème, voici une quarantaine d’années, c’était gonflé. Pour l’opinion publique, il n’était qu’un voleur de poules enragé qui devait être éliminé. De campagnes de sensibilisation en actions (entre autres pour la vaccination antirabique ou contre l’impitoyable déterrage des
terriers), l’ASPAS a contribué à changer complètement l’image de ce mammifère.

Et ça a marché : aujourd’hui le renard est aimé par la grande majorité. Ne reste plus qu’un bastion d’obstinés, dans la corporation des chasseurs, qui persiste à le classer nuisible, histoire de pouvoir s’amuser à le traquer toute l’année. Gardons espoir : dans ce beau livre comme sur le terrain, nos goupils nous offriront encore longtemps le réjouissant spectacle de leur existence.

Prenez la défense de Goupil !

Dernières actualités

21.11.2022

La ville de Melle agit pour les renards !

Grâce en partie au précieux travail de médiation entrepris par la délégation ASPAS des Deux-Sèvres, la ville de Melle, 6200 habitants, a émis le souhait de retirer le renard de la liste des « nuisibles ». Une petite pierre de plus pour la réhabilitation du goupil !     Le 1er juin dernier, le conseil municipal de Melle, petite […]

13.11.2022

Des podcasts immersifs sur le quotidien des animaux sauvages

Depuis quelques années, le secteur des podcasts a le vent en poupe. Moins coûteux et polluant à diffuser qu’une vidéo, ce format éveille l’imaginaire et prend le contrepied de la mode du zapping et du “ toujours plus vite ”.  C’est pour cela que l’ASPAS s’est associée avec le jeune média Mu’ethik pour une série de podcasts […]

09.11.2022

Dominique, éleveur de moutons : “Que vivent les renards !”

Installé dans le Limousin, Dominique gère un élevage* d’une centaine de moutons d’Ouessant, race française la plus primitive et dite la plus petite du monde. Pour ce passionné d’animaux, son terrain placé en refuge ASPAS, protéger son troupeau des prédateurs relève du simple bon sens et de fait, en 26 ans d’activité, il n’a eu aucun souci avec le renard. Oui vous avez bien lu […]

04.11.2022

“GOUPIL” n°151, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Succès de la pétition pour les blaireaux au Sénat, victoires en justice pour les loups,  actualité de l’ASPAS dans les territoires, gros dossier sur les corvidés… L’édition n°151 du magazine trimestriel de l’ASPAS est paru !  Sommaire du “Goupil” n°151 – automne 2022 :   L’actualité des actions de l’ASPAS dans les régions Stop à la […]

31.10.2022

Un nouvel épisode dramatique dans le feuilleton des bouquetins du Bargy 

Le triste feuilleton des bouquetins du Bargy continue. En juillet dernier, l’ASPAS vous invitait à participer à une consultation publique concernant un projet d’arrêté déposé par le préfet de Haute-Savoie pour autoriser l’abattage indiscriminé de 75 bouquetins dans le désormais tristement connu massif du Bargy.   Et bien, en dépit de cette consultation publique qui […]