Un petit groupe de chasseurs locaux fait annuler une course de VTT internationale

Un petit groupe de chasseurs locaux fait annuler une course de VTT internationale

Il y a tout juste un an, un VTTiste se faisait abattre par un jeune chasseur imprudent en Haute-Savoie. Cette année, ce sont tous les participants d’une course de VTT internationale qui voient leur compétition annulée sous la pression d’une petite association de chasse locale (le Hugstein), sur la commune de Buhl en Alsace…

Sans faire l’apologie de ce type de courses sportives, les faits dont nous avons pris connaissance sont un énième exemple, hélas, de l’impudence seigneuriale des hommes armés qui s’accaparent les terres et refusent le partage de la nature. Ces chasseurs, qui ne veulent pas entendre parler d’une interdiction de chasse le dimanche, osent protester contre une course qui a lieu un seul dimanche, de 8h à 16h… tous les 2 ans !

Pire : ils ont le culot d’avancer, dans leur argumentaire, que ces sportifs « dérangent et décantonnent le gibier » avec leurs « nuisances », et qu’à cause d’eux, ils « ne voient plus aucun chamois, ni cerf »… Faute de pouvoir les tuer avec des fusils, les VTTistes les auraient donc tous écrasés avec leurs gros pneus ?

En véhiculant des informations alarmistes et pour certaines fausses (lire ici), les chasseurs ont réussi à convaincre le maire de Buhl d’interdire la course à 2 semaines de l’événement (la course devait avoir lieu le 6 septembre), générant ainsi un sérieux préjudice aux organisateurs de la course, et privant également les territoires locaux d’importantes retombées économiques. Ce devait être en effet la 4e et ultime manche de la Canonndale Enduro Tour, un important championnat de VTT du grand Est de la France.

Inutile de préciser qu’avec cette histoire, les chasseurs écornent encore un peu leur image déjà fortement dégradée, et que dans leur course à se refaire une popularité, ils se tirent une nouvelle fois une balle dans le pied !

Dernières actualités

21.11.2022

La ville de Melle agit pour les renards !

Grâce en partie au précieux travail de médiation entrepris par la délégation ASPAS des Deux-Sèvres, la ville de Melle, 6200 habitants, a émis le souhait de retirer le renard de la liste des « nuisibles ». Une petite pierre de plus pour la réhabilitation du goupil !     Le 1er juin dernier, le conseil municipal de Melle, petite […]

13.11.2022

Des podcasts immersifs sur le quotidien des animaux sauvages

Depuis quelques années, le secteur des podcasts a le vent en poupe. Moins coûteux et polluant à diffuser qu’une vidéo, ce format éveille l’imaginaire et prend le contrepied de la mode du zapping et du “ toujours plus vite ”.  C’est pour cela que l’ASPAS s’est associée avec le jeune média Mu’ethik pour une série de podcasts […]

09.11.2022

Dominique, éleveur de moutons : “Que vivent les renards !”

Installé dans le Limousin, Dominique gère un élevage* d’une centaine de moutons d’Ouessant, race française la plus primitive et dite la plus petite du monde. Pour ce passionné d’animaux, son terrain placé en refuge ASPAS, protéger son troupeau des prédateurs relève du simple bon sens et de fait, en 26 ans d’activité, il n’a eu aucun souci avec le renard. Oui vous avez bien lu […]

04.11.2022

“GOUPIL” n°151, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Succès de la pétition pour les blaireaux au Sénat, victoires en justice pour les loups,  actualité de l’ASPAS dans les territoires, gros dossier sur les corvidés… L’édition n°151 du magazine trimestriel de l’ASPAS est paru !  Sommaire du “Goupil” n°151 – automne 2022 :   L’actualité des actions de l’ASPAS dans les régions Stop à la […]

31.10.2022

Un nouvel épisode dramatique dans le feuilleton des bouquetins du Bargy 

Le triste feuilleton des bouquetins du Bargy continue. En juillet dernier, l’ASPAS vous invitait à participer à une consultation publique concernant un projet d’arrêté déposé par le préfet de Haute-Savoie pour autoriser l’abattage indiscriminé de 75 bouquetins dans le désormais tristement connu massif du Bargy.   Et bien, en dépit de cette consultation publique qui […]