Un nouveau réseau de réserves naturelles en France

Un nouveau réseau de réserves naturelles en France

En réponse à la crise climatique et l’effondrement de la biodiversité, l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) lance ce jeudi 9 mars 2023 le label Havre de Vie Sauvage® afin d’offrir une solution concrète à tous les propriétaires terriens soucieux protéger la nature sur le long terme.

Régulièrement, l’actualité rappelle à quel point la biodiversité s’effondre autour de nous. 32% des espèces d’oiseaux nicheurs, 28% des espèces de crustacés d’eau douce, 14% des espèces de mammifères, sont menacées de disparition en France. Les effectifs d’oiseaux des milieux agricoles ont baissé de 30% depuis 1989 et de 28% pour les oiseaux des milieux urbains. Les animaux sauvages ont simplement de moins en moins d’espaces où (sur)vivre. Avec seulement 1,54% du territoire placé en protection forte, la France est encore très loin des 10% qu’elle s’est fixée comme objectif à atteindre d’ici 2030. Dans beaucoup d’espaces dit “protégés”, il est souvent autorisé de couper des arbres, de chasser, de pratiquer le pastoralisme ou d’organiser des évènements sportifs. 

La libre évolution de la nature, face au déclin de la biodiversité

L’ASPAS montre la voie depuis 2010 pour redonner sa place à la vie sauvage, en saisissant le droit le plus puissant en matière de protection : le droit de propriété ! Au travers de ses Réserves de Vie Sauvage®, elle achète des terrains sur lesquels elle applique un régime de protection stricte, excluant toute intervention ou ingérence humaine outre la balade contemplative.  L’humain fait pleinement partie de ces réserves, dès lors qu’il n’affecte pas la libre évolution du milieu : pas de coupe de bois, pas de prélèvement du bois mort, pas de travail du sol… C’est parce que la nature retrouve la tranquillité sur un temps suffisamment long qu’elle peut se regénérer, et le Vivant foisonner.  

Havre de Vie Sauvage®, le nouveau label de réserve naturelle

Aujourd’hui, face à l’urgence, l’ASPAS franchit une nouvelle étape en se plaçant désormais comme le garant de tous les propriétaires qui désirent, eux aussi, faire de leur terrain un Havre de Vie Sauvage®, le nouveau label qui garantit un niveau de protection strict des milieux naturels (catégorie 1b du classement des aires protégées de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature).

En concluant ensemble une Obligation Réelle Environnementale, l’ASPAS et le propriétaire vont s’engager l’un vis-à-vis de l’autre à garantir la libre évolution du terrain, pour 99 ans minimum. C’est en fixant dans le droit une liste d’obligations de “faire” et de “ne pas faire” qu’ils vont pouvoir, d’une part, préserver la vie grouillante, volante et galopante sur le terrain, et d’autre part, faire reconnaître un niveau de protection suffisamment fort et stable pour augmenter la surface d’aires strictement protégées en France. 

Pour en savoir plus sur ce label, cliquez ici

« Le label Havre de Vie Sauvage®, c’est le moyen pour les citoyens de pallier l’inefficacité de l’État français dans la création de réserves naturelles vraiment naturelles, en faisant valoir une protection stricte de leur terrain et des êtres qui le fréquentent » 

Simon MARTIN, chargé de mission Havre de Vie Sauvage®

Contact presse : presse@aspas-nature.org

Dernier articles de presse

03.05.2024

La 3e Journée mondiale des blaireaux c’est le 15 mai 2024 !  

Pour mieux faire connaître les blaireaux et alerter sur la cruauté du déterrage, une pratique de chasse toujours légale en France, l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) a proposé de faire du 15 mai la Journée mondiale des blaireaux, une initiative soutenue par de nombreux partenaires associatifs*. Après le succès des éditions 2022 […]

19.03.2024

Le loup doit rester une espèce strictement protégée : lancement de la mobilisation citoyenne !

Nos 11 organisations de protection de la nature (WWF, FNE, LPO, UICN, ASPAS, Humanité & Biodiversité, SNPN, SFEPM, Ferus, OPIE, SHF) lancent ce mardi 19 mars une grande pétition citoyenne pour appeler le gouvernement français àrejeter sans ambiguïté la proposition, ni nécessaire ni justifiée, de la Commission européenne visant à abaisser le statut de protection du loup. La […]

09.03.2024

Quels pouvoirs du maire sur la chasse ? L’ASPAS édite un guide pratique

Un maire peut-il limiter la chasse dans une forêt communale ? Peut-il imposer un jour sans chasse ? Peut-il venir au secours des espèces considérées comme “nuisibles” ? C’est pour répondre à ces questions de plus en plus fréquentes que l’ASPAS a décidé de mettre à disposition des élus locaux un guide pratique et juridique, […]

26.02.2024

Un plan mouton qui s’attaque aux loups !

On le redoutait depuis deux mois : le nouveau “Plan national d’actions” (PNA) pour la conservation du loup a finalement été publié par l’Etat à la veille de l’ouverture du Salon de l’Agriculture, sans aucun changement substantiel par rapport au projet dévoilé fin 2023. Alors que l’objectif d’un PNA est en principe de garantir la […]

23.02.2024

Pour une transition écologique, équitable et solidaire de notre agriculture et de notre alimentation

A la veille du Salon de l’agriculture, nos 12 ONG réunies au sein du collectif Cap Nature & Biodiversité dénoncent la volonté de faire de l’écologie le bouc émissaire de la crise agricole, et demandent l’élaboration concertée de solutions associant la protection de l‘agriculture à celle de l’environnement. En 40 ans, l’Europe a perdu 800 […]