Trophées de la nature ASPAS : Jean-Pierre Pernaut épinglé par des écologistes

Trophées de la nature ASPAS : Jean-Pierre Pernaut épinglé par des écologistes

Aujourd’hui, le présentateur de TF1 se verra remettre un « trophée de plomb » par l’Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS) pour sa vision passéiste de la ruralité et son apologie systématique de la chasse.
Le trophée de plume, qui récompense une action positive, sera attribué à Pierre Déom, le discret créateur du journal « La Hulotte », qui a déjà sensibilisé plusieurs générations de jeunes à la protection de la nature.

Comme tous les ans, les adhérents de l’ASPAS ont voté pour désigner leurs “favoris” au regard de l’année précédente. Le Trophée de plomb est donc attribué à Jean-Pierre Pernaut, pour la diffusion récurrente de reportages faisant l’apologie de la chasse dans son journal télévisé. Le présentateur méprise des principes fondamentaux du journalisme, qui sont l’information et l’objectivité. Il prend en otage la ruralité en diffusant d’elle une image filtrée, déformant la réalité. Il se dispense trop facilement de donner la parole aux opposants à la chasse ou aux associations citoyennes de défense de l’écologie, qui sont une part de plus en plus représentative de la population rurale moderne.

Or, sur le terrain, la chasse pose quotidiennement des problèmes de destructions d’espèces en danger, de chasses dans les espaces protégés ou chez des particuliers, de souffrance animale lors des déterrages, de brutalités, d’abus de pouvoir, et même d’accidents humains graves. Mais la mort récente d’un enfant de 12 ans, troisième non chasseur victime de l’insécurité liée à cette activité cette saison, n’offre pas une belle image de ce loisir. De cela non plus, le bon peuple n’a été informé.

Place au positif : l’ASPAS a le plaisir de remettre le Trophée de plume à Pierre Déom, fondateur, unique rédacteur et auteur des dessins de La Hulotte depuis 1972. Véritable mine d’informations sur la faune et la flore de notre pays, La Hulotte passionne ses lecteurs par son savoureux mélange de rigueur scientifique et d’humour. Écologiste avant l’heure, Pierre Déom nous fait rire et nous informe sur la nature et les animaux sauvages depuis maintenant 40 ans. Bon anniversaire La Hulotte ! Dans son sillage ont été créés des clubs pour jeunes, les CPN (Connaître et protéger la nature), qui offrent aux enfants des opportunités uniques de s’épanouir et de découvrir leu patrimoine naturel.

Puisque les représentants politiques engagés pour défendre la nature sont rares, les associations à but non lucratif  telles que l’ASPAS se doivent d’en dénoncer les atteintes,  dans l’intérêt de tous, et d’encourager ceux qui œuvrent, informent et sensibilisent à la protection d’une nature vivante.

Les trophées, mis sous cadre, sont envoyés ce jour aux lauréats.

Dernier articles de presse

21.06.2024

L’extrême droite, une menace pour le Vivant

Depuis plus de 40 ans, l’ASPAS se bat sans relâche pour faire reconnaître les droits des animaux sauvages et défendre l’expression de la nature dans toute sa diversité, toutes ses spécificités. Fière de son indépendance financière et politique, qui lui garantit une totale liberté d’action et de ton, l’ASPAS ne peut aujourd’hui rester silencieuse face […]

10.06.2024

35 associations demandent le retrait de l’article 13 de la loi d’orientation agricole, une régression environnementale de 35 ans

Lors du débat sur la loi d’orientation agricole (LOA) à l’Assemblée nationale, le gouvernement vient de porter une atteinte immense à la protection des êtres vivants appartenant à des espèces protégées, faune et flore. L’article 13 est un séisme juridique. A l’article 13 de la LOA, amendement 4452 2e rectificatif, il est décidé que désormais […]

23.05.2024

Baisse de la population de loups en France de 9% : la déraison d’Etat, ça suffit !

Communiqué interassociatif ASPAS, Férus, FNE, LPO, Humanité & Biodiversité et WWF La dernière estimation du nombre de loups présents en France est connue depuis des semaines par les responsables gouvernementaux, qui se sont gardés de la rendre publique, et pour cause : elle fait état d’une baisse de la population de 9 %, passant de […]

03.05.2024

La 3e Journée mondiale des blaireaux c’est le 15 mai 2024 !  

Pour mieux faire connaître les blaireaux et alerter sur la cruauté du déterrage, une pratique de chasse toujours légale en France, l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) a proposé de faire du 15 mai la Journée mondiale des blaireaux, une initiative soutenue par de nombreux partenaires associatifs*. Après le succès des éditions 2022 […]

19.03.2024

Le loup doit rester une espèce strictement protégée : lancement de la mobilisation citoyenne !

Nos 11 organisations de protection de la nature (WWF, FNE, LPO, UICN, ASPAS, Humanité & Biodiversité, SNPN, SFEPM, Ferus, OPIE, SHF) lancent ce mardi 19 mars une grande pétition citoyenne pour appeler le gouvernement français àrejeter sans ambiguïté la proposition, ni nécessaire ni justifiée, de la Commission européenne visant à abaisser le statut de protection du loup. La […]