Suspension de la chasse pour des oiseaux menacés en Martinique !

Suspension de la chasse pour des oiseaux menacés en Martinique !

Quelques semaines après notre victoire pour 3 oiseaux en déclin en Guadeloupe, la justice nous donne une nouvelle fois raison, cette fois en Martinique !

Grâce à une action commune ASPAS, LPO, AMAZONA, AEVA, ASFA et Carouge, le Tribunal administratif a en effet partiellement suspendu l’arrêté préfectoral du 19 juillet portant sur l’ouverture et la clôture de la chasse pour la campagne 2021-2022 sur le territoire de la Martinique, « en tant qu’il autorise la chasse du pigeon à couronne blanche, du coulis corlieu, de la barge hudsonienne, du pluvier bronzé et du pluvier argenté, et en tant qu’il ne limite pas suffisamment les prélèvements en ce qui concerne le moqueur corossol, le pigeon à cou rouge et le bécassin roux. » 

Tourterelle oreillarde (Zenaida auriculata)

Une excellente nouvelle pour ces espèces, en revanche le juge n’a pas entendu nos arguments pour la défense de 8 autres espèces, à savoir : le bécasseau à échasses, le bécasseau à poitrine cendrée, le chevalier à pattes jaunes, le chevalier semi palmé, le tournepierre à collier, le moqueur grivotte et la tourterelle oreillarde. Ces oiseaux devront hélas attendre…

Par ailleurs, sachant que cette décision de justice intervient plusieurs mois après l’ouverture de la chasse en Martinique, de nombreux oiseaux ont pu déjà être abattus. Toutefois, grâce à la jurisprudence positive obtenue en Guadeloupe après de nombreuses années d’acharnement devant les tribunaux, et dans l’hypothèse que le jugement sur le fond de l’arrêté litigieux en Martinique confirme celui du juge des référés, il est à espérer que l’État en tirera les conséquences pour la prochaine saison de chasse. À suivre !

Télécharger le jugement (PDF)

Dernières actualités

21.11.2022

La ville de Melle agit pour les renards !

Grâce en partie au précieux travail de médiation entrepris par la délégation ASPAS des Deux-Sèvres, la ville de Melle, 6200 habitants, a émis le souhait de retirer le renard de la liste des « nuisibles ». Une petite pierre de plus pour la réhabilitation du goupil !     Le 1er juin dernier, le conseil municipal de Melle, petite […]

13.11.2022

Des podcasts immersifs sur le quotidien des animaux sauvages

Depuis quelques années, le secteur des podcasts a le vent en poupe. Moins coûteux et polluant à diffuser qu’une vidéo, ce format éveille l’imaginaire et prend le contrepied de la mode du zapping et du “ toujours plus vite ”.  C’est pour cela que l’ASPAS s’est associée avec le jeune média Mu’ethik pour une série de podcasts […]

09.11.2022

Dominique, éleveur de moutons : “Que vivent les renards !”

Installé dans le Limousin, Dominique gère un élevage* d’une centaine de moutons d’Ouessant, race française la plus primitive et dite la plus petite du monde. Pour ce passionné d’animaux, son terrain placé en refuge ASPAS, protéger son troupeau des prédateurs relève du simple bon sens et de fait, en 26 ans d’activité, il n’a eu aucun souci avec le renard. Oui vous avez bien lu […]

04.11.2022

“GOUPIL” n°151, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Succès de la pétition pour les blaireaux au Sénat, victoires en justice pour les loups,  actualité de l’ASPAS dans les territoires, gros dossier sur les corvidés… L’édition n°151 du magazine trimestriel de l’ASPAS est paru !  Sommaire du “Goupil” n°151 – automne 2022 :   L’actualité des actions de l’ASPAS dans les régions Stop à la […]

31.10.2022

Un nouvel épisode dramatique dans le feuilleton des bouquetins du Bargy 

Le triste feuilleton des bouquetins du Bargy continue. En juillet dernier, l’ASPAS vous invitait à participer à une consultation publique concernant un projet d’arrêté déposé par le préfet de Haute-Savoie pour autoriser l’abattage indiscriminé de 75 bouquetins dans le désormais tristement connu massif du Bargy.   Et bien, en dépit de cette consultation publique qui […]