Suspension de la chasse pour des oiseaux menacés en Martinique !

Suspension de la chasse pour des oiseaux menacés en Martinique !

Quelques semaines après notre victoire pour 3 oiseaux en déclin en Guadeloupe, la justice nous donne une nouvelle fois raison, cette fois en Martinique !

Grâce à une action commune ASPAS, LPO, AMAZONA, AEVA, ASFA et Carouge, le Tribunal administratif a en effet partiellement suspendu l’arrêté préfectoral du 19 juillet portant sur l’ouverture et la clôture de la chasse pour la campagne 2021-2022 sur le territoire de la Martinique, « en tant qu’il autorise la chasse du pigeon à couronne blanche, du coulis corlieu, de la barge hudsonienne, du pluvier bronzé et du pluvier argenté, et en tant qu’il ne limite pas suffisamment les prélèvements en ce qui concerne le moqueur corossol, le pigeon à cou rouge et le bécassin roux. » 

Tourterelle oreillarde (Zenaida auriculata)

Une excellente nouvelle pour ces espèces, en revanche le juge n’a pas entendu nos arguments pour la défense de 8 autres espèces, à savoir : le bécasseau à échasses, le bécasseau à poitrine cendrée, le chevalier à pattes jaunes, le chevalier semi palmé, le tournepierre à collier, le moqueur grivotte et la tourterelle oreillarde. Ces oiseaux devront hélas attendre…

Par ailleurs, sachant que cette décision de justice intervient plusieurs mois après l’ouverture de la chasse en Martinique, de nombreux oiseaux ont pu déjà être abattus. Toutefois, grâce à la jurisprudence positive obtenue en Guadeloupe après de nombreuses années d’acharnement devant les tribunaux, et dans l’hypothèse que le jugement sur le fond de l’arrêté litigieux en Martinique confirme celui du juge des référés, il est à espérer que l’État en tirera les conséquences pour la prochaine saison de chasse. À suivre !

Télécharger le jugement (PDF)

Dernières actualités

28.06.2022

NON aux tirs de loups dans l’Hérault ! 

Le 24 juin, le préfet de l’Hérault a donné son feu vert pour des “tirs renforcés” contre des loups qui seraient responsables d’attaques de brebis dans une zone décrétée comme “difficilement protégeable”, dans le nord-est du département. L’ASPAS dénonce une fois de plus la manie de l’État de miser sur l’abattage plutôt que l’anticipation et […]

14.06.2022

La ville de Melle agit pour les renards !

Grâce en partie au précieux travail de médiation entrepris par la délégation ASPAS des Deux-Sèvres, la ville de Melle, 6200 habitants, a émis le souhait de retirer le renard de la liste des « nuisibles ». Une petite pierre de plus pour la réhabilitation du goupil !     Le 1er juin dernier, le conseil municipal de Melle, petite […]

01.06.2022

Pas de déterrage pour les blaireaux de l’Ardèche le printemps prochain !

L’ASPAS et AVES avaient adressé fin 2021 une lettre à la préfecture pour l’inciter à ne plus autoriser de période complémentaire de vénerie sous terre dans son département : une initiative qui semble avoir porté ses fruits, puisque l’interdiction est en effet mentionnée dans le projet d’arrêté encadrant la saison de chasse 2022-2023 ! Saluons cette […]

31.05.2022

KARMA, un moteur de recherche dédié à la protection du Vivant

Lancé le 22 mai 2022 à l’occasion de la Journée mondiale de la biodiversité, KARMA est le tout premier moteur de recherche 100% engagé pour le bien-être animal et la protection de la nature. L’ASPAS est partenaire de l’initiative : utiliser KARMA pour vos recherches sur le web est une manière rapide et facile de soutenir […]

31.05.2022

Journée Mondiale des Blaireaux : une 1re édition réussie !

Dans notre inlassable combat pour mettre fin au déterrage, chasse cruelle toujours autorisée en France, on leur devait bien ça, à nos petits pandas des bois et des forêts : une journée tout à leur effigie, où le grand public se familiariserait avec leurs mœurs, leur place dans la nature, et s’indignerait à nos côtés du […]