Suspension de la chasse pour des oiseaux menacés en Martinique !

Suspension de la chasse pour des oiseaux menacés en Martinique !

Quelques semaines après notre victoire pour 3 oiseaux en déclin en Guadeloupe, la justice nous donne une nouvelle fois raison, cette fois en Martinique !

Grâce à une action commune ASPAS, LPO, AMAZONA, AEVA, ASFA et Carouge, le Tribunal administratif a en effet partiellement suspendu l’arrêté préfectoral du 19 juillet portant sur l’ouverture et la clôture de la chasse pour la campagne 2021-2022 sur le territoire de la Martinique, « en tant qu’il autorise la chasse du pigeon à couronne blanche, du coulis corlieu, de la barge hudsonienne, du pluvier bronzé et du pluvier argenté, et en tant qu’il ne limite pas suffisamment les prélèvements en ce qui concerne le moqueur corossol, le pigeon à cou rouge et le bécassin roux. » 

Tourterelle oreillarde (Zenaida auriculata)

Une excellente nouvelle pour ces espèces, en revanche le juge n’a pas entendu nos arguments pour la défense de 8 autres espèces, à savoir : le bécasseau à échasses, le bécasseau à poitrine cendrée, le chevalier à pattes jaunes, le chevalier semi palmé, le tournepierre à collier, le moqueur grivotte et la tourterelle oreillarde. Ces oiseaux devront hélas attendre…

Par ailleurs, sachant que cette décision de justice intervient plusieurs mois après l’ouverture de la chasse en Martinique, de nombreux oiseaux ont pu déjà être abattus. Toutefois, grâce à la jurisprudence positive obtenue en Guadeloupe après de nombreuses années d’acharnement devant les tribunaux, et dans l’hypothèse que le jugement sur le fond de l’arrêté litigieux en Martinique confirme celui du juge des référés, il est à espérer que l’État en tirera les conséquences pour la prochaine saison de chasse. À suivre !

Télécharger le jugement (PDF)

Dernières actualités

11.06.2024

« Goupil score » : déclare ton massacre de renards à la FDC 87 !

Après la « brigade d’action contre les corvidés » (BACC 87) en partenariat avec la FNSEA, le défilé « Au bonheur des veneurs1 » à Limoges pour défendre la passion barbare du déterrage, la Fédération des chasseurs de la Haute-Vienne innove encore un peu plus dans le genre massacre ludique d’animaux sauvages : via sa plateforme baptisée « Goupil score », lancée […]

07.06.2024

Elections européennes : votez pour la nature !!

Chasse aux loups, recul sur les pesticides, destruction des habitats naturels… Contre les graves risques de régressions actuelles, votre vote pour la nature est essentiel ce 9 juin ! Voici quelques pistes pour vous aider dans votre choix… Fidèle à sa volonté de conserver toute son indépendance politique et sa liberté d’action, l’ASPAS se gardera bien […]

06.06.2024

Crise agricole et biodiversité : non à la loi qui facilitera la destruction d’espèces protégées !

L’ASPAS est co-signataire de la pétition interassociative initiée par Animal Cross pour demander au gouvernement de revoir l’article 13 du projet de loi sur l’orientation agricole : en l’état, le texte prévoit une dépénalisation de l’atteinte aux espèces protégées, ce qui constituerait une atteinte gravissime à la protection de la nature avec un retour en […]

29.05.2024

Agissons contre la chasse d’été !

Comme si la chasse en automne et en hiver ne suffisait pas, une majorité de préfectures autorise aussi la chasse d’été, et ce à partir du 1er juin ! Les animaux à subir ces nouveaux assauts sont principalement les sangliers, les chevreuils (surtout les mâles qui font de beaux trophées), et les renards… Les renards […]

29.05.2024

L’Ardèche déclare la guerre aux loups !

“La place du loup c’est à Peaugres” (un zoo…), affirme Olivier Amrane*, le président du département de l’Ardèche, qui vient de lancer une campagne d’affichage ouvertement hostile au grand prédateur en partenariat avec la Fédé de chasse 07 et la Chambre d’agriculture… Même Sophie Elizéon, la préfète de l’Ardèche prend position contre le grand canidé, en […]