Retour vers le futur : les renards épargnés dans le Doubs !

Retour vers le futur : les renards épargnés dans le Doubs !

Grâce à l’action du collectif Renard Doubs*, dont fait partie l’ASPAS, un arrêté préfectoral prévoit la « Suspension des opérations de destruction du renard » dans 117 communes du département du Doubs, jusqu’en juin 2020. Les longues années d’acharnement des associations pour demander la réhabilitation du renard sont enfin en train de porter leurs fruits !

Certes, il va encore falloir du temps administratif avant que les arrêtés en faveur du renard dépassent le langage schizophrénique où l’on peut lire dans un même document que « considérant que le renard est classé susceptible d’occasionner des dégâts » … Il est proposé de « favoriser la prédation exercée sur les campagnols par le renard ». Pour ça, il faudra simplement ajouter le renard (comme toutes les espèces mal-aimées d’ailleurs), à la liste des espèces protégées ! Rêvons un peu, puisque nous sommes dans le présent du futur… Avouez que nous sommes tellement habitués à déchiffrer des textes juridiques et administratifs où il est question de « destruction » de renards, par acte de déterrage, piégeage, tirs de jour comme de nuit, quelle que soit l’époque de l’année, que cet arrêté nous paraît surréaliste / futuriste !

Oui, ce ne sont que 117 villages d’un seul département : cela peut paraître faible rapporté aux 36 000 communes de France, mais d’autres territoires connaissent des actions similaires et c’est une preuve de plus que la prise de conscience à l’égard des renards et de leur utilité pour l’agriculture est grandissante, au niveau local et préfectoral. Un jour (mais là c’est peut-être carrément de la science-fiction !), les renards seront simplement considérés par l’Etat pour ce qu’ils sont pour eux-mêmes, et pas pour les services qu’ils peuvent rendre à la société. Que nos ministres de l’écologie et de l’agriculture en prennent bonne note !

Télécharger l’arrêté (PDF)

*Le collectif Renard Doubs souhaite fédérer toutes les associations qui, d’une manière ou d’une autre, se sentent concernées par les problématiques soulevées par l’écologie du renard. À ce jour, le collectif regroupe 40 structures.

Prenez la défense de Goupil !

Dernières actualités

26.01.2023

Enfin une loi pour restreindre la chasse en enclos  !

Le 25 janvier 2023, la proposition de loi visant à limiter l’engrillagement des espaces naturels a été définitivement adoptée par l’Assemblée nationale. L’ASPAS, qui mène une campagne active contre la chasse en enclos depuis 2019, regrette que le texte ne vise pas le principe même d’autoriser la chasse sur des animaux maintenus en captivité, mais […]

20.01.2023

Réforme de la chasse ? Circulez, y’a rien à voir !

La réforme de la chasse tant attendue a accouché d’une souris. En lieu et place du dimanche sans chasse, le gouvernement propose une appli smartphone aussi inutile que bouffonne !

11.01.2023

Les actions phares de l’ASPAS en 2023

Cohabitation avec les loups, les ours ; accompagnement des maires contre les abus de la chasse ; mobilisation générale pour les “nuisibles”… Petit aperçu des combats que l’ASPAS va mener à vos côtés au cours de cette nouvelle année !  https://youtube.com/watch?v=vIodcPfORG0&si=EnSIkaIECMiOmarE Imaginez de vieilles forêts sauvages qui grouillent de vie, que de discrets humains viendraient […]

29.12.2022

Parole d’ex-chasseur : “Ils ont pollué la génétique des sangliers” 

C’est Michel qui le dit, ancien chasseur de petit gibier installé dans le Lot, pas loin de Calvignac où le jeune Morgan Keane a été tué, confondu avec la bête noire en décembre 2020, en plein confinement.   Michel s’exprime dans le cadre d’un reportage de France Inter, diffusé en 5 épisodes début décembre 2022, […]

26.12.2022

Une belle année de blaireaux ! 

Attention, ça décoiffe. Dans ce contexte si morose pour le vivant, l’ASPAS a accumulé les succès tout au long de l’année 2022, et nous n’allons pas nous priver de nous en vanter ! Petite rétrospective en texte et en images…