La Présidente de la FNSEA profite des troubles sociaux pour remettre en cause les progrès environnementaux

La Présidente de la FNSEA profite des troubles sociaux pour remettre en cause les progrès environnementaux

CP Inter associatif : Dans une déclaration sur France Info ce jeudi 6 décembre 2018, la Présidente de la FNSEA a menacé de manifestations publiques supplémentaires si le gouvernement ne revenait pas sur quelques progrès dans le domaine de l’agriculture obtenus notamment à l’issue des états généraux de l’alimentation.

Christiane Lambert remet en cause le principe même de la transition écologique. Elle menace le gouvernement de pousser les agriculteurs dans la rue ce week-end si un certain nombre d’acquis environnementaux, pourtant indispensables pour la santé des Françaises et des Français comme pour l’environnement, ne sont pas remis en cause. Et notamment la séparation des activités de conseil et de vente en matière de pesticides, l’interdiction du Glyphosate et l’augmentation de la redevance pour pollution diffuse (fléchée pour développer l’agriculture bio).

A l’heure où de plus en plus d’agriculteurs s’engagent dans la voie d’une agriculture durable, voire dans celle de l’agro-écologie, cette tentative de démarche rétrograde s’oppose à la demande croissante des citoyens et des consommateurs.

L’abandon de la taxe carbone pénalise déjà la transition écologique ; les revendications et les menaces de la FNSEA sont irresponsables, de surcroît dans le contexte de crise profonde que connait le pays.  D’autant que les premières victimes de la crise environnementale sont les couches sociales les plus défavorisées, et les premières victimes de l’agriculture non durable les agriculteurs eux-mêmes.

Nos associations soutiennent la démarche de transition écologique portée par le Ministère du même nom et encouragent les élus à ne pas  se laisser intimider par les lobbies contre nature.

Dernier articles de presse

23.05.2024

Baisse de la population de loups en France de 9% : la déraison d’Etat, ça suffit !

Communiqué interassociatif ASPAS, Férus, FNE, LPO, Humanité & Biodiversité et WWF La dernière estimation du nombre de loups présents en France est connue depuis des semaines par les responsables gouvernementaux, qui se sont gardés de la rendre publique, et pour cause : elle fait état d’une baisse de la population de 9 %, passant de […]

03.05.2024

La 3e Journée mondiale des blaireaux c’est le 15 mai 2024 !  

Pour mieux faire connaître les blaireaux et alerter sur la cruauté du déterrage, une pratique de chasse toujours légale en France, l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) a proposé de faire du 15 mai la Journée mondiale des blaireaux, une initiative soutenue par de nombreux partenaires associatifs*. Après le succès des éditions 2022 […]

19.03.2024

Le loup doit rester une espèce strictement protégée : lancement de la mobilisation citoyenne !

Nos 11 organisations de protection de la nature (WWF, FNE, LPO, UICN, ASPAS, Humanité & Biodiversité, SNPN, SFEPM, Ferus, OPIE, SHF) lancent ce mardi 19 mars une grande pétition citoyenne pour appeler le gouvernement français àrejeter sans ambiguïté la proposition, ni nécessaire ni justifiée, de la Commission européenne visant à abaisser le statut de protection du loup. La […]

09.03.2024

Quels pouvoirs du maire sur la chasse ? L’ASPAS édite un guide pratique

Un maire peut-il limiter la chasse dans une forêt communale ? Peut-il imposer un jour sans chasse ? Peut-il venir au secours des espèces considérées comme “nuisibles” ? C’est pour répondre à ces questions de plus en plus fréquentes que l’ASPAS a décidé de mettre à disposition des élus locaux un guide pratique et juridique, […]

26.02.2024

Un plan mouton qui s’attaque aux loups !

On le redoutait depuis deux mois : le nouveau “Plan national d’actions” (PNA) pour la conservation du loup a finalement été publié par l’Etat à la veille de l’ouverture du Salon de l’Agriculture, sans aucun changement substantiel par rapport au projet dévoilé fin 2023. Alors que l’objectif d’un PNA est en principe de garantir la […]