Pour Willy Schraen, les safaris-chasse c’est légal, donc c’est bien

Pour Willy Schraen, les safaris-chasse c’est légal, donc c’est bien

Dans l’affaire des gérants du Super U, posant en Afrique devant des animaux morts, Willy le chef des chasseurs se dit “profondément choqué”… Par ces pauvres bêtes ? Bien sûr que non !

Willy est “profondément choqué” depuis que Système U s’est désolidarisé de ses collaborateurs, prétextant que leur loisir est légal. Légal certes, mais indécent. Ça n’est pas un problème pour le roi des chasseurs…

 

Willy est “profondément choqué que l’on puisse détruire la vie de quelqu’un juste parce que l’on n’accepte pas l’activité légale qu’il pratique“, d’après une interview accordée à la presse ! Et d’annoncer vouloir porter plainte pour discrimination contre Système U… La légalité d’une action serait donc forcément bonne, selon l’homme responsable de plus d’un million de gens armés en France ? Est-il sérieux, Willy ?!

 

Si toutes les lois étaient bonnes, il n’y aurait plus d’opposition politique, plus de contestations dans les rues, plus d’indignation à l’égard des injustices, plus de progrès humain vers davantage de respect, d’empathie, de tolérance, de justice…

 

Cette sortie du patron des chasseurs nous paraît particulièrement grave et révélatrice du décalage total entre le monde de la chasse, toujours autant animé par ses pulsions mortifères, malade de son manque d’empathie, et la société d’aujourd’hui, de plus en plus sensibilisée à l’urgence de protéger la nature et la faune sauvage des effets dévastateurs générés par l’espèce humaine.

 

Les chasseurs ont donc un patron qui cautionne les safaris-chasse de riches désœuvrés. Le contraire nous aurait étonné bien sûr, mais Willy se tire une balle dans le pied avec sa sortie médiatique, car il tente une fois de plus de justifier l’imposture de la chasse-loisir dans ce pays. En effet, pas besoin d’aller en Afrique pour ramener des trophées de chasse : chaque année, en France, des millions d’animaux sauvages (dont beaucoup de “cocottes” issues de l’élevage) sont massacrés pour ce loisir sanglant !

 

… et pour la petite histoire, la vie supposée “détruite” des gérants du Super U n’a pas l’air si détruite que celle des animaux d’Afrique qu’ils ont massacré pour leur simple plaisir, puisque selon la presse, les chasseurs vont prochainement ouvrir un McDonald’s à quelques mètres de leur ancienne enseigne.

Dernières actualités

04.04.2024

Consultations publiques : dites NON au déterrage des blaireaux dès le 15 mai !

À partir du 15 mai, dans plusieurs départements de France, les chasseurs ressortent leurs pelles, pioches et autres instruments de torture pour s’adonner à leur funeste passion : le déterrage de familles entières de blaireaux, directement au terrier. Interdite chez la plupart de nos voisins, la chasse sous terre fait de la résistance en France, […]

03.04.2024

L’Etat doit faire plus pour les ours en France ! 

Si le dernier bilan démographique publié par l’Office Français de la biodiversité (OFB) révèle une légère progression de la population des ours dans les Pyrénées en 2023, le brassage génétique est toujours préoccupant et on est encore loin du seuil minimal de viabilité de l’espèce. Redonnons sa place à l’ours dans les grands massifs de […]

27.03.2024

Le col de Lizarrieta, zone Natura 2000 plombée par la chasse !  

Une étude publiée par l’association CPAL* alerte sur les taux anormalement élevés de plomb contenu dans le sol et les organismes vivants du col de Lizarrieta, un site très prisé par les chasseurs d’oiseaux migrateurs…  Véritable hot-spot de la migration, le col de Lizarrieta situé sur la commune de Sare (64) est tristement célèbre pour […]

26.03.2024

La préfète du Rhône veut autoriser le déterrage de blaireaux dès le 15 mai !

Sous la pression des chasseurs du département du Rhône, la préfecture entend autoriser une période complémentaire de vénerie sous terre des blaireaux la saison prochaine, du 15 mai au 15 août 2025… Soyons nombreux à dire NON à ce projet d’arrêté en participant à la consultation publique jusqu’au 4 avril !  Le projet d’arrêté est […]

21.03.2024

Oui aux ours dans les grands massifs de France !

Ce samedi 23 mars, c’est la Journée mondiale des ours ! L’occasion pour l’ASPAS de faire un focus sur l’ours brun et de rappeler nos actions en faveur du grand plantigrade en France. Détruit à outrance jusqu’à la moitié du 20e siècle, l’ours brun a bien failli complètement disparaître de France, à l‘instar du loup […]