Pendant que les chasseurs n’y sont pas : tous dans la nature samedi 18 septembre !!

Pendant que les chasseurs n’y sont pas : tous dans la nature samedi 18 septembre !!

Les chasseurs prévoient de manifester massivement un peu partout en France ce samedi 18 septembre. Pourquoi ? Parce qu’on les a privés de leurs joujoux dits “chasses traditionnelles”. L’occasion rêvée pour tous les amoureux de la nature de sortir se balader en toute tranquillité !

C’est quoi, les chasses traditionnelles ? C’est juste attraper des petits oiseaux avec des bouts de ficelle, c’est-à-dire des jeux de gamins. Nos vieux enfants gâtés vont donc hurler en gilets orange fluo ce samedi 18 septembre dans les rues de Caen, Redon, Amiens, Dijon, Mont-de-Marsan, Forcalquier… Pour y chasser les « bobos des villes » ? Non ! Pour exprimer leur profonde colère, suite à l’interdiction par le Conseil d’État des chasses traditionnelles des oiseaux à l’aide de glu, de filets ou de cages. Ces chasses ne sont pourtant pratiquées que par une minorité de chasseurs, dans des régions très localisées, mais par solidarité envers leurs camarades, TOUS les chasseurs sont invités à manifester : chasseurs de gibier d’eau, de petit gibier de plaine, de gros gibier, déterreurs, veneurs à cor et à cri, piégeurs… du lourd !

Alors que le climat devient fou et que la biodiversité se meurt, les autoproclamés « premiers écologistes de France » ne veulent décidément rien lâcher et ne défilent qu’au nom de leurs propres intérêts. Ce faisant, ils prennent le risque de se ringardiser et de se ridiculiser encore un peu plus aux yeux d’une société de plus en plus sensibilisée à l’urgence de protéger le vivant.

Pendant qu’ils prennent en otage les villes, fuyez à la campagne ! Et si vous êtes des ruraux, vous serez ravis de pouvoir respirer pour une journée, et qui sait, observer des animaux sauvages avec plus de sérénité. Attention toutefois, car nul doute que l’envie de tuer des animaux l’emportera chez certains chasseurs récalcitrants, et qu’il y aura malheureusement ci-et-là quelques fusils de sortie…

Photographiez la nature sans chasse !

Partagez avec nous vos plus belles photos de paysages et d’animaux sauvages. Publiez vos photos sur les réseaux sociaux en utilisant le hashtag #laissezrespirerlanature !
Et… sachez que le 18 septembre c’est aussi la World Cleanup Day, la journée mondiale du nettoyage de la nature ! Si vous voyez des cartouches en plastique… Une bonne occasion de combiner l’utile à l’agréable 😉

Belle Fête de la Nature sans chasse à toutes et à tous 🙂

Dernières actualités

12.08.2022

La faune a besoin d’eau, pas de fusils !

À cause de la sécheresse et des incendies, la flore et la faune souffrent et meurent. La chasse ajouterait un stress insupportable à des animaux en état de grande vulnérabilité, ayant de graves difficultés à s’abreuver et à se nourrir, et trop affaiblis pour fuir. Aujourd’hui, nos agriculteurs sont obligés de s’adapter au changement climatique […]

10.08.2022

Une réserve de l’ASPAS encore contrôlée par l’État ! 

La France compte environ 1300 parcs et enclos de chasse aux pratiques opaques. Les propriétaires de ces terrains, où des animaux captifs sont livrés à la brutalité meurtrière de certains chasseurs, ne sont que très rarement contrôlés. Or, le traitement de l’administration est étrangement différent pour la pacifique ASPAS : après avoir subi le 3e contrôle […]

09.08.2022

VIDÉO – Après une séance de déterrage de blaireaux…

Terre retournée, branches et racines coupées, gueules de terriers rebouchées… En retournant voir la famille de blaireaux qu’il prenait plaisir à photographier et filmer, en Haute-Vienne, Sébastien a eu la douloureuse surprise de découvrir que les animaux n’étaient plus. Que des chasseurs étaient passés par là avec des pelles, des pioches, des haches, pour venir […]

08.08.2022

Une avalanche de victoires contre le déterrage des blaireaux !

Depuis le début de l’année 2022, sur les 9 actions en justice qu’elle a engagées, l’ASPAS a réussi à faire suspendre ou annuler 8 arrêtés préfectoraux qui autorisaient une période complémentaire de vénerie sous terre des blaireaux, une chasse particulièrement cruelle et non sélective qui peut être pratiquée dès le 15 mai en France. Avec […]

29.07.2022

La Cour des comptes va se pencher sur les fonds publics accordés aux chasseurs !

Le 11 avril 2022, le collectif Un jour un chasseur, spécialisé dans le relai et la sensibilisation vis-à-vis des comportements abusifs liés à la chasse, a publié une proposition sur la plateforme de participation citoyenne de la Cour des Comptes. Il y était question de vérifier la bonne utilisation des fonds publics accordés aux chasseurs, […]