On recrute sur le Bargy : bouquetins recherchent témoins

On recrute sur le Bargy : bouquetins recherchent témoins

bouquetin-110Les bouquetins du Bargy sont la cible du préfet de la Haute-Savoie depuis 2013, quand un foyer de brucellose a été identifié dans la harde présente sur ce massif. Cet automne, le préfet entend faire abattre plus de 200 bouquetins, dont 2/3 au moins sont sains. Les associations de protection de la nature se mobilisent pour empêcher cet abattage. Nicolas Hulot a saisi la Ministre de l’Écologie d’une demande de médiation environnementale, mais nous ne savons pas encore si cette démarche va aboutir. En revanche, nous savons pertinemment, pour l’avoir vécu à plusieurs reprises, que ce préfet entend mener à terme le travail d’abattage qu’il a entamé il y a deux ans.

Bouquetin-Huguenin-Margand-(209)Tant que le beau temps persiste en montagne, et sauf contrordre de la ministre, le préfet peut à tout moment envoyer les lieutenants de louveterie et inspecteurs de l’environnement sur le Bargy pour y mener les opérations d’abattage.

C’est pourquoi nous avons besoin de témoins, sur place, qui se relayent jusqu’aux premières grosses chutes de neige, afin d’observer et de surveiller le massif, et de nous alerter si quelque chose s’y passe. Prenez bien avec vous appareil-photo et téléphone portable, et sortez en duo, c’est plus prudent.

Nous vous rappelons que tout citoyen est en droit de vérifier ce qu’il se passe sur le terrain, en restant bien entendu dans la légalité, de manière 100% pacifique, y compris si des gendarmes lui demandent de les suivre sans opposer de résistance. Nous ne sommes pas là pour susciter des confrontations, mais pour observer et témoigner.

Merci pour ce que vous pourrez faire.

Contact : legis@aspas-nature.org

Dernières actualités

22.02.2024

“Vivre avec les loups”, un film en partenariat avec l’ASPAS

Après La Vallée des Loups et Marche avec les loups, Jean-Michel Bertrand revient avec le 3e opus de sa trilogie consacré à la coexistence avec le grand prédateur, toujours en partenariat avec l’ASPAS. Plusieurs avant-premières de Vivre avec les loups sont organisées un peu partout en France courant décembre et janvier, avant sa sortie officielle […]

21.02.2024

Oui aux ours dans les grands massifs de France !

Détruit à outrance jusqu’à la moitié du 20e siècle, l’ours brun a bien failli complètement disparaître de France, à l‘instar du loup gris. Éliminé des Alpes, seule une petite population a péniblement subsisté dans les Pyrénées. Mais grâce au dévouement de quelques passionnés, d’associations de protection de la nature et d’opérations de réintroduction, le pire […]

19.02.2024

Réguler les lynx, le Doubs rêve des chasseurs !

Dans une lettre* adressée à la Fédération départementale de chasse du Doubs, le 16 février dernier, l’association intercommunale de chasse de Fournets-Luisans-Fuans exprime sa volonté de pouvoir réguler les lynx, espèce pourtant strictement protégée et menacée d’extinction en France… Motif ? Sans régulation, les grands félins feraient disparaître tous les chevreuils et les chamois ! […]

13.02.2024

Pas nuisibles  : les renards épargnés dans 10 communes de l’Hérault 

Dans l’Hérault, grâce notamment à une mobilisation de bénévoles ASPAS, LPO et Goupil connexion, les renards échappent au nouveau classement ESOD 2023-2026 dans plusieurs communes du département. Le rôle des prédateurs dans la régulation naturelle des lapins a été l’un des arguments mis en avant pour convaincre la préfecture.   Des dégâts de lapins chez les arboriculteurs, […]

09.02.2024

“GOUPIL” n°156, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Dans ce premier Goupil de l’année 2024, outre un gros dossier central consacré à la chasse et à ses nuisances, vous découvrirez nos dernières actions pour les loups, les ours, les blaireaux, les bouquetins du Bargy, les oiseaux menacés dans les Antilles et bien d’autres espèces encore… Avec, comme d’habitude, vos rubriques juridiques préférées (coin […]