On recrute sur le Bargy : bouquetins recherchent témoins

On recrute sur le Bargy : bouquetins recherchent témoins

bouquetin-110Les bouquetins du Bargy sont la cible du préfet de la Haute-Savoie depuis 2013, quand un foyer de brucellose a été identifié dans la harde présente sur ce massif. Cet automne, le préfet entend faire abattre plus de 200 bouquetins, dont 2/3 au moins sont sains. Les associations de protection de la nature se mobilisent pour empêcher cet abattage. Nicolas Hulot a saisi la Ministre de l’Écologie d’une demande de médiation environnementale, mais nous ne savons pas encore si cette démarche va aboutir. En revanche, nous savons pertinemment, pour l’avoir vécu à plusieurs reprises, que ce préfet entend mener à terme le travail d’abattage qu’il a entamé il y a deux ans.

Bouquetin-Huguenin-Margand-(209)Tant que le beau temps persiste en montagne, et sauf contrordre de la ministre, le préfet peut à tout moment envoyer les lieutenants de louveterie et inspecteurs de l’environnement sur le Bargy pour y mener les opérations d’abattage.

C’est pourquoi nous avons besoin de témoins, sur place, qui se relayent jusqu’aux premières grosses chutes de neige, afin d’observer et de surveiller le massif, et de nous alerter si quelque chose s’y passe. Prenez bien avec vous appareil-photo et téléphone portable, et sortez en duo, c’est plus prudent.

Nous vous rappelons que tout citoyen est en droit de vérifier ce qu’il se passe sur le terrain, en restant bien entendu dans la légalité, de manière 100% pacifique, y compris si des gendarmes lui demandent de les suivre sans opposer de résistance. Nous ne sommes pas là pour susciter des confrontations, mais pour observer et témoigner.

Merci pour ce que vous pourrez faire.

Contact : legis@aspas-nature.org

Dernières actualités

11.06.2024

« Goupil score » : déclare ton massacre de renards à la FDC 87 !

Après la « brigade d’action contre les corvidés » (BACC 87) en partenariat avec la FNSEA, le défilé « Au bonheur des veneurs1 » à Limoges pour défendre la passion barbare du déterrage, la Fédération des chasseurs de la Haute-Vienne innove encore un peu plus dans le genre massacre ludique d’animaux sauvages : via sa plateforme baptisée « Goupil score », lancée […]

07.06.2024

Elections européennes : votez pour la nature !!

Chasse aux loups, recul sur les pesticides, destruction des habitats naturels… Contre les graves risques de régressions actuelles, votre vote pour la nature est essentiel ce 9 juin ! Voici quelques pistes pour vous aider dans votre choix… Fidèle à sa volonté de conserver toute son indépendance politique et sa liberté d’action, l’ASPAS se gardera bien […]

06.06.2024

Crise agricole et biodiversité : non à la loi qui facilitera la destruction d’espèces protégées !

L’ASPAS est co-signataire de la pétition interassociative initiée par Animal Cross pour demander au gouvernement de revoir l’article 13 du projet de loi sur l’orientation agricole : en l’état, le texte prévoit une dépénalisation de l’atteinte aux espèces protégées, ce qui constituerait une atteinte gravissime à la protection de la nature avec un retour en […]

29.05.2024

Agissons contre la chasse d’été !

Comme si la chasse en automne et en hiver ne suffisait pas, une majorité de préfectures autorise aussi la chasse d’été, et ce à partir du 1er juin ! Les animaux à subir ces nouveaux assauts sont principalement les sangliers, les chevreuils (surtout les mâles qui font de beaux trophées), et les renards… Les renards […]

29.05.2024

L’Ardèche déclare la guerre aux loups !

“La place du loup c’est à Peaugres” (un zoo…), affirme Olivier Amrane*, le président du département de l’Ardèche, qui vient de lancer une campagne d’affichage ouvertement hostile au grand prédateur en partenariat avec la Fédé de chasse 07 et la Chambre d’agriculture… Même Sophie Elizéon, la préfète de l’Ardèche prend position contre le grand canidé, en […]