OISEAUX MIGRATEURS : Le Conseil d’État suspend l’arrété ministeriel autorisant la chasse des oies au mois de février

OISEAUX MIGRATEURS : Le Conseil d’État suspend l’arrété ministeriel autorisant la chasse des oies au mois de février

Le Conseil d’Etat, dans son ordonnance n°375075 du 5/02/14, suspend en urgence l’exécution de l’arrêté du ministre de l’écologie, du développement durable, et de l’énergie du 30 janvier 2014 autorisant la chasse de l’oie cendrée, de l’oie rieuse et de l’oie des moissons au cours du mois de février 2014, en considérant que :

“6. Considérant qu’eu égard à l’objet de l’arrêté dont la suspension est demandée et à la date qu’il fixe, la condition d’urgence requise par l’article L. 521-1 du code de justice administrative doit être regardée comme remplie; qu’au vu, d’une part, des éléments mis en avant par l’administration, reposant essentiellement sur des études en cours, pour justifier la remise en cause des règles fixées en 2012 conformément à la décision du Conseil d’Etat et, d’autre part, des données scientifiques invoquées par les associations requérantes pour soutenir que ces règles doivent être maintenues, le moyen tiré de ce que la modification de la date de la clôture de la chasse aux oies cendrées, rieuses et des moissons méconnait 1’objectif de protection complète résultant de la directive du 30 novembre 2009 est de nature, en l’état de l’instruction, à faire naître un doute sérieux quant à la légalité de l’arrêté du 30 janvier 2014; que dès lors, et sans qu’il soit besoin d’examiner les autres moyens des requêtes, il y a lieu d’ordonner la suspension de 1’exécution de cet arrêté ;”

Télécharger l’ordonnance : 1446

Dernières actualités

11.06.2024

« Goupil score » : déclare ton massacre de renards à la FDC 87 !

Après la « brigade d’action contre les corvidés » (BACC 87) en partenariat avec la FNSEA, le défilé « Au bonheur des veneurs1 » à Limoges pour défendre la passion barbare du déterrage, la Fédération des chasseurs de la Haute-Vienne innove encore un peu plus dans le genre massacre ludique d’animaux sauvages : via sa plateforme baptisée « Goupil score », lancée […]

07.06.2024

Elections européennes : votez pour la nature !!

Chasse aux loups, recul sur les pesticides, destruction des habitats naturels… Contre les graves risques de régressions actuelles, votre vote pour la nature est essentiel ce 9 juin ! Voici quelques pistes pour vous aider dans votre choix… Fidèle à sa volonté de conserver toute son indépendance politique et sa liberté d’action, l’ASPAS se gardera bien […]

06.06.2024

Crise agricole et biodiversité : non à la loi qui facilitera la destruction d’espèces protégées !

L’ASPAS est co-signataire de la pétition interassociative initiée par Animal Cross pour demander au gouvernement de revoir l’article 13 du projet de loi sur l’orientation agricole : en l’état, le texte prévoit une dépénalisation de l’atteinte aux espèces protégées, ce qui constituerait une atteinte gravissime à la protection de la nature avec un retour en […]

29.05.2024

Agissons contre la chasse d’été !

Comme si la chasse en automne et en hiver ne suffisait pas, une majorité de préfectures autorise aussi la chasse d’été, et ce à partir du 1er juin ! Les animaux à subir ces nouveaux assauts sont principalement les sangliers, les chevreuils (surtout les mâles qui font de beaux trophées), et les renards… Les renards […]

29.05.2024

L’Ardèche déclare la guerre aux loups !

“La place du loup c’est à Peaugres” (un zoo…), affirme Olivier Amrane*, le président du département de l’Ardèche, qui vient de lancer une campagne d’affichage ouvertement hostile au grand prédateur en partenariat avec la Fédé de chasse 07 et la Chambre d’agriculture… Même Sophie Elizéon, la préfète de l’Ardèche prend position contre le grand canidé, en […]