NUISIBLES : Annulation du classement 2010/2011 pour l’Yonne

NUISIBLES : Annulation du classement 2010/2011 pour l’Yonne

Le Tribunal Administratif de Dijon (n° 1002043, du 29 mars 2011) a annulé le classement nuisible des belette et putois, ainsi que la prolongation de la période de destruction à tir des étourneau sansonnet et pigeon ramier dans l’Yonne pour la saison 2010-2011, en considérant que :

« Considérant, d’une part, qu’en ce qui concerne la belette, les résultats des piégeages qui déterminent à 58 les individus piégés au titre de la saison 2009/2010 n’établissent pas sa présence significative et démontrent d’ailleurs une baisse significative par rapport aux précédentes saisons pour lesquelles le nombre de piégeages était supérieur à 200 ; qu’il en va de même du putois dès lors que le nombre de putois piégés a baissé de 308 au titre de la saison 2008-2009 à 162 pour la saison 2009-2010 ; qu’il ressort d’ailleurs de l’une des pièces produites par le préfet de l’Yonne que “le putois est assez peu observé dans l’Yonne” ; qu’il ne ressort ainsi pas des pièces du dossier que ces deux espèces seraient présentes significativement dans ce département ; que si la fédération départementale des chasseurs de l’Yonne explique que les relevés ne sont pas significatifs dès lors que les captures sont effectuées dans seulement 1/20ème ou 1/6ème des communes du département, il n’est pas contesté que ces conditions étaient les mêmes s’agissant des saisons précédentes et permettent ainsi d’établir une comparaison pertinente d’une saison à l’autre ; »

« Considérant, d’autre part, que s’agissant des espèces dont la présence n’est pas significative dans l’Yonne, il n’est par ailleurs pas établi par l’administration que ces dernières seraient à l’origine d’atteintes significatives aux intérêts que le classement, comme nuisible, d’une espèce animale doit protéger aux termes de l’article R. 427-7 du code de l’environnement ; que si les 313 fiches de déclarations de dommages dus à la prédation ou déprédation relatives à la période du printemps 2008 au début de l’automne 2010 permettent d’établir le montant des dégâts causés par l’ensemble des espèces à hauteur de 59 453 euros, il s’agit d’un montant global qui n’évalue pas les dommages causés expressément par ces espèces ; que, dès lors, l’ASSOCIATION POUR LA PROTECTION DES ANIMAUX SAUVAGES est fondée à demander l’annulation de l’arrêté en tant qu’il a classé la belette et le putois dans la catégorie des animaux nuisibles ; »

« Considérant […] que l’arrêté attaqué vise l’avis du président de la Fédération départementale des chasseurs de l’Yonne et qu’il ne ressort pas des pièces du dossier que la fédération départementale des chasseurs de l’Yonne aurait été saisie par le préfet de l’Yonne, qui ne produit pas la demande adressée en ce sens à la fédération départementale des chasseurs, de l’arrêté déterminant les modalités de destruction à tir litigieux ; que s’il est constant que le conseil d’administration de la fédération s’est réuni le 8 avril 2010, le compte-rendu de la séance et l’avis de la fédération adressé au préfet ne comportent aucune mention des modalités de destruction à tir des animaux classés nuisibles ; que la circonstance que l’ordre du jour dudit conseil mentionne « les arrêtés nuisibles » n’est pas suffisante pour établir la réalité d’une telle consultation qui est une formalité substantielle ; qu’il résulte de ce qui précède que l’arrêté attaqué, pris à l’issue d’une procédure irrégulière, doit être annulé ;»

 
Télécharger le jugement : 1148

Dernières actualités

26.01.2023

Enfin une loi pour restreindre la chasse en enclos  !

Le 25 janvier 2023, la proposition de loi visant à limiter l’engrillagement des espaces naturels a été définitivement adoptée par l’Assemblée nationale. L’ASPAS, qui mène une campagne active contre la chasse en enclos depuis 2019, regrette que le texte ne vise pas le principe même d’autoriser la chasse sur des animaux maintenus en captivité, mais […]

20.01.2023

Réforme de la chasse ? Circulez, y’a rien à voir !

La réforme de la chasse tant attendue a accouché d’une souris. En lieu et place du dimanche sans chasse, le gouvernement propose une appli smartphone aussi inutile que bouffonne !

11.01.2023

Les actions phares de l’ASPAS en 2023

Cohabitation avec les loups, les ours ; accompagnement des maires contre les abus de la chasse ; mobilisation générale pour les “nuisibles”… Petit aperçu des combats que l’ASPAS va mener à vos côtés au cours de cette nouvelle année !  https://youtube.com/watch?v=vIodcPfORG0&si=EnSIkaIECMiOmarE Imaginez de vieilles forêts sauvages qui grouillent de vie, que de discrets humains viendraient […]

29.12.2022

Parole d’ex-chasseur : “Ils ont pollué la génétique des sangliers” 

C’est Michel qui le dit, ancien chasseur de petit gibier installé dans le Lot, pas loin de Calvignac où le jeune Morgan Keane a été tué, confondu avec la bête noire en décembre 2020, en plein confinement.   Michel s’exprime dans le cadre d’un reportage de France Inter, diffusé en 5 épisodes début décembre 2022, […]

26.12.2022

Une belle année de blaireaux ! 

Attention, ça décoiffe. Dans ce contexte si morose pour le vivant, l’ASPAS a accumulé les succès tout au long de l’année 2022, et nous n’allons pas nous priver de nous en vanter ! Petite rétrospective en texte et en images…