NUISIBLES : Annulation du classement 2008/2009 pour le Tarn

NUISIBLES : Annulation du classement 2008/2009 pour le Tarn

Le Tribunal administratif de Toulouse, dans son jugement n°0803233 du 1er juin 2012, a annulé le classement “nuisible” des fouine, corneille noire, pie bavarde et étourneau sansonnet pour la saison 2008/2009 dans le département du Tarn, en considérant que :
 
Concernant l’étourneau sansonnet : « Considérant qu’il ressort des pièces du dossier que, lors des saisons de piégeage 2006-2007 et 2007/2008, 59 et 15 étourneaux sansonnets ont été capturés ; qu’eu égard à la modestie de ces nombres, ces seules données ne permettent pas d’établir que l’étourneau sansonnet est répandu significativement dans le département du Tarn ni y occasionne des dégâts importants ; qu’il s’ensuit que le préfet n’a pu légalement estimer que l’étourneau sansonnet était une espèce animale nuisible au sens des dispositions précitées »

Concernant la fouine : « Considérant cependant que, lors de la saison 2007/2008, la fouine a fait l’objet de 9 déclarations de dégâts sur animaux pour un montant  de 2 004 euros ; que les dégâts causés par la fouine aux habitations ne peuvent être considérées comme des dommages aux activités agricoles au sens de l’article R. 427-7 du code de l’environnement ; que si le préfet soutient que la fouine occasionne des dégâts à la faune sauvage, il ne l’établit pas ; que, compte tenu du faible montant des dégâts constatés, ces seules données ne permettent pas d’établir que la fouine était susceptible d’occasionner des dégâts importants dans le Tarn ; »

Concernant la pie bavarde et la corneille noire : « qu’il ne ressort cependant ni de l’arrêté attaqué, ni du compte-rendu de la réunion de la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage du 10 avril 2008, ni des autres pièces du dossier, que le préfet du Tarn ait cherché des méthodes alternatives à la destruction par tir de la corneille noire et de la pie bavarde ; que ni la destruction par des particuliers par poison, déterrage ou tir, ni la destruction administrative par battue ne constituent des méthodes alternatives à la destruction au sens de l’article 9 de la directive européenne du 2 avril 1979 ; que par suite, en classant dans la liste des espèces nuisibles la corneille noire et la pie bavarde sans avoir préalablement mis en œuvre ou étudié des solutions alternatives, le préfet du Tarn a méconnu les dispositions de l’article 9 de la directive européenne du 2 avril 1979 ; »

 
 

Télécharger le jugement  : 981

Dernières actualités

04.04.2024

Consultations publiques : dites NON au déterrage des blaireaux dès le 15 mai !

À partir du 15 mai, dans plusieurs départements de France, les chasseurs ressortent leurs pelles, pioches et autres instruments de torture pour s’adonner à leur funeste passion : le déterrage de familles entières de blaireaux, directement au terrier. Interdite chez la plupart de nos voisins, la chasse sous terre fait de la résistance en France, […]

03.04.2024

L’Etat doit faire plus pour les ours en France ! 

Si le dernier bilan démographique publié par l’Office Français de la biodiversité (OFB) révèle une légère progression de la population des ours dans les Pyrénées en 2023, le brassage génétique est toujours préoccupant et on est encore loin du seuil minimal de viabilité de l’espèce. Redonnons sa place à l’ours dans les grands massifs de […]

27.03.2024

Le col de Lizarrieta, zone Natura 2000 plombée par la chasse !  

Une étude publiée par l’association CPAL* alerte sur les taux anormalement élevés de plomb contenu dans le sol et les organismes vivants du col de Lizarrieta, un site très prisé par les chasseurs d’oiseaux migrateurs…  Véritable hot-spot de la migration, le col de Lizarrieta situé sur la commune de Sare (64) est tristement célèbre pour […]

26.03.2024

La préfète du Rhône veut autoriser le déterrage de blaireaux dès le 15 mai !

Sous la pression des chasseurs du département du Rhône, la préfecture entend autoriser une période complémentaire de vénerie sous terre des blaireaux la saison prochaine, du 15 mai au 15 août 2025… Soyons nombreux à dire NON à ce projet d’arrêté en participant à la consultation publique jusqu’au 4 avril !  Le projet d’arrêté est […]

21.03.2024

Oui aux ours dans les grands massifs de France !

Ce samedi 23 mars, c’est la Journée mondiale des ours ! L’occasion pour l’ASPAS de faire un focus sur l’ours brun et de rappeler nos actions en faveur du grand plantigrade en France. Détruit à outrance jusqu’à la moitié du 20e siècle, l’ours brun a bien failli complètement disparaître de France, à l‘instar du loup […]