NUISIBLES : Annulation du classement 2011/2012 pour l’Aveyron

NUISIBLES : Annulation du classement 2011/2012 pour l’Aveyron

Le Tribunal administratif de Toulouse, dans son jugement n°1103537 du 1er juin 2012, a annulé le classement “nuisible” des martre, putois, fouine, renard, corneille noire, pie bavarde et étourneau sansonnet pour la saison 2011/2012 dans le département de l’Aveyron, en considérant que :
 
Sur l’atteinte aux activités agricoles : « Considérant d’une part, que le préfet de l’Aveyron se borne à faire valoir que les dégâts commis par les fouines, les renards, les martres, les putois, les corneilles noires, les pies bavardes et les étourneaux sansonnets se chiffreraient au montant global de 26 492, 50 euros pour la campagne 2009-2010, tel qu’indiqué dans l’analyse des fiches de déclaration de dégâts réalisée par la fédération départementale des chasseurs de l’Aveyron aux fins de reconduction de la liste des animaux nuisibles, ce, sans apporter le moindre justificatif sur ce montant, ni procéder à une quelconque imputabilité de ces dégâts à chaque espèce pour sa seule part ; que, malgré l’élevage de 780 000 têtes de volailles et la culture de 61 650 ha de céréales, le secteur agricole dans le département de l’Aveyron est principalement orienté vers l’élevage de bovins et d’ovins ; qu’eu égard à la relative faible importance des cultures céréalières et de l’élevage avicole dans le département, le préfet de l’Aveyron ne peut être regardé comme établissant que les espèces en cause seraient susceptibles d’être à l’origine de dommages importants aux activités agricoles, forestières et aquacoles ; »

Sur l’atteinte à la faune sauvage : « Considérant d’autre part, qu’il ne ressort pas des pièces du dossier et n’est pas établi par le préfet de l’Aveyron que le renard et le putois porteraient une atteinte excessive à la faune sauvage et, notamment, au lapin de garenne ; qu’ainsi, le préfet de l’Aveyron ne peut être regardé comme établissant que le classement de ces espèces serait nécessaire à la protection de la flore et de la faune ; »

Sur l’atteinte à la santé publique : « Considérant enfin, qu’il ne ressort pas des pièces du dossier et n’est pas établi par le préfet de l’Aveyron que les déjections des étourneaux sansonnets seraient susceptibles de porter atteinte à la santé et à la sécurité publiques ; que si les mustélidés et le renard sont vecteurs de zoonoses telles la rage, la leishmaniose, l’échinococcose alvéolaire et la trichinose, il ne ressort pas des pièces du dossier que l’échinococcose alvéolaire, maladie susceptible d’être portée par plusieurs espèces animales mais non le putois, ait fait l’objet d’un signalement dans le département de l’Aveyron ; qu’il n’est pas contesté que la leishmaniose est surtout véhiculée par le chien domestique et non le renard ; qu’il ne ressort pas des pièces du dossier que des cas de rage auraient été diagnostiqués chez des renards dans le département sur une période récente ; qu’il s’ensuit que le préfet n’a pu légalement estimer que le renard était une espèce animale nuisible au regard de l’intérêt général de santé publique au sens des dispositions précitées ; »

 
 

Télécharger le jugement  : 1216

Dernières actualités

21.11.2022

La ville de Melle agit pour les renards !

Grâce en partie au précieux travail de médiation entrepris par la délégation ASPAS des Deux-Sèvres, la ville de Melle, 6200 habitants, a émis le souhait de retirer le renard de la liste des « nuisibles ». Une petite pierre de plus pour la réhabilitation du goupil !     Le 1er juin dernier, le conseil municipal de Melle, petite […]

13.11.2022

Des podcasts immersifs sur le quotidien des animaux sauvages

Depuis quelques années, le secteur des podcasts a le vent en poupe. Moins coûteux et polluant à diffuser qu’une vidéo, ce format éveille l’imaginaire et prend le contrepied de la mode du zapping et du “ toujours plus vite ”.  C’est pour cela que l’ASPAS s’est associée avec le jeune média Mu’ethik pour une série de podcasts […]

09.11.2022

Dominique, éleveur de moutons : “Que vivent les renards !”

Installé dans le Limousin, Dominique gère un élevage* d’une centaine de moutons d’Ouessant, race française la plus primitive et dite la plus petite du monde. Pour ce passionné d’animaux, son terrain placé en refuge ASPAS, protéger son troupeau des prédateurs relève du simple bon sens et de fait, en 26 ans d’activité, il n’a eu aucun souci avec le renard. Oui vous avez bien lu […]

04.11.2022

“GOUPIL” n°151, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Succès de la pétition pour les blaireaux au Sénat, victoires en justice pour les loups,  actualité de l’ASPAS dans les territoires, gros dossier sur les corvidés… L’édition n°151 du magazine trimestriel de l’ASPAS est paru !  Sommaire du “Goupil” n°151 – automne 2022 :   L’actualité des actions de l’ASPAS dans les régions Stop à la […]

31.10.2022

Un nouvel épisode dramatique dans le feuilleton des bouquetins du Bargy 

Le triste feuilleton des bouquetins du Bargy continue. En juillet dernier, l’ASPAS vous invitait à participer à une consultation publique concernant un projet d’arrêté déposé par le préfet de Haute-Savoie pour autoriser l’abattage indiscriminé de 75 bouquetins dans le désormais tristement connu massif du Bargy.   Et bien, en dépit de cette consultation publique qui […]