NUISIBLES : Annulation du classement 2008-2009 pour la Haute-Marne

NUISIBLES : Annulation du classement 2008-2009 pour la Haute-Marne

Le Tribunal Administratif de Chalon en Champagne a annulé (jugement n°0801753 du 26 mars 2009) les arrêtés du 23 mai 2008 du Préfet de la Haute-Marne en ce qu’ils classent parmi les nuisibles la martre, le putois, la corneille noire, le corbeau freux, la pie bavarde, l’étourneau sansonnet et le pigeon ramier, et prolongent la période destruction par tir des corneilles noires, corbeau freux et pies bavardes  au-delà du 31 mars en considérant que :

Recevabilité:
“que si le juge administratif doit vérifier que le signataire du recours présenté au nom d’une personne morale a été effectivement habilité par l’organe compétent défini par les dispositions réglementaires ou les stipulations statutaires applicables, il ne lui appartient pas, pour apprécier la recevabilité de la requête, de s’assurer de la régularité des conditions dans lesquelles cette habilitation a été donnée au regard des règles de droit privé régissant le fonctionnement interne de la personne morale en cause ;”

en ce qui concerne le classement de la corneille noire, du corbeau freux, de l’étourneau sansonnet, de la pie bavarde et du pigeon ramier
“considérant qu’il ne ressort pas des pièces du dossier que le préfet de la Haute-Marne ait recherché des méthodes alternatives à la destruction par tir de la corneille noire, du corbeau freux, de l’étourneau sansonnet, de la pie bavarde et du pigeon ramier ; qu’il suit de là qu’en classant dans la liste des espèces nuisibles ces espèces oiseaux sans avoir préalablement mis en oeuvre ou étudié des solutions alternatives, le préfet a méconnu les dispositions de l’article 9  de la directive européenne du 2 avril 1979”

en ce qui concerne le classement de la martre et du putois:
“Considérant que la martre et le putois figurent à l’annexe V point a) fixant la liste des espèces animales et végétales d’intérêt communautaire dont le prélèvement dans la nature et l’exploitation sont susceptibles de faire l’objet de mesures de gestion ; qu’il ne ressort pas des pièces du dossier que le préfet de la Haute-Marne ait recherché des méthodes alternatives au piégeage de ces espèces de mammifères ; qu’il suit de là qu’en classant dans la liste des espèces nuisibles la martre et le putois sans avoir préalablement mis en oeuvre ou étudié des solutions alternatives, le préfet a méconnu les dispositions de l’article 16 de la directive européenne du 21 mai 1992;”

en ce qui concerne le la prolongation de la période de destruction:
“Considérant que si par l’arrêté contesté le préfet de la Haute-Marne a prorogé jusqu’au 10 juin 2009, au bénéfice des titulaires d’une autorisation délivrée en application de l’article R.427-20 du code de l’environnement, la période de destruction par le tir au fusil du corbeau freux, de la corneille noire et de la pie bavarde aux abords des nids et des oiseaux nuisibles occasionnant des dégâts dans les cultures, il ressort des pièces du dossier qu’il n’a pas, comme le soutient l’ASSOCIATION POUR LA PROTECTION DES ANIMAUX SAUVAGES, justifié que cette prorogation, qui déroge à la date du 31 mars fixée par l’article R.427-21 du même code, tenait compte des particularités de la situation locale au regard des intérêts mentionnés à l’article R.427-7 du code de l’environnement;”

 Télécharger le jugement complet (966)

Dernières actualités

30.05.2023

Journée Mondiale des Blaireaux : une deuxième édition haute en couleur ! 

Le lundi 15 mai et le weekend précédent, une quarantaine d’évènements ont eu lieu pour la deuxième édition de la journée mondiale des blaireaux. Cette date symbolique, qui est aussi la journée mondiale de la famille, sur laquelle le blaireau est très portée, marque l’ouverture de la période complémentaire du déterrage de blaireaux. Cette période optionnelle peut […]

15.05.2023

Tribune :  Mettons fin au piégeage injustifié des animaux dits « nuisibles » 

Tribune parue sur Le Monde le 6 mai 2023. Pour la consulter, cliquez ici Alors que le ministère de la Transition écologique s’apprête à renouveler pour trois ans l’autorisation de piéger des milliers d’animaux sauvages, nos associations demandent que ce piégeage ne soit plus autorisé pour neuf espèces sur la base des connaissances scientifiques.   […]

15.05.2023

Déterrage des blaireaux au 15 mai : votre avis compte !

À partir du 15 mai, dans plusieurs départements de France, les chasseurs ressortent leurs pelles, pioches et autres instruments de torture pour s’adonner à leur funeste passion : le déterrage de familles entières de blaireaux, directement au terrier. Interdite chez la plupart de nos voisins, la chasse sous terre fait de la résistance en France, […]

15.05.2023

Déterrage des blaireaux : 10 associations déposent plainte devant le Comité de Berne

En autorisant la chasse des blaireaux 8 mois sur 12, de manière illimitée et sans connaissance des populations, la France ne respecte pas la Convention de Berne relative à la conservation de la vie sauvage ratifiée en 1982. À l’occasion de la Journée Mondiale des Blaireaux, ce 15 mai 2023, nos associations ont donc décidé de […]

10.05.2023

“GOUPIL” n°153, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Lancement des Havres de Vie Sauvage®, nouvelle campagne pour les “nuisibles”, toutes nos dernières victoires juridiques, nos actions pour les loups et les ours, grand dossier sur les bienfaits du ré-ensauvagement… L’édition n°153 du magazine trimestriel de l’ASPAS est paru !  Sommaire du “Goupil” n°153 – hiver 2022 :   Résultats de notre sondage “l’ASPAS et […]