Non Décathlon, la chasse n’est pas un sport !

Non Décathlon, la chasse n’est pas un sport !

La célèbre chaîne de magasins de sports persiste à faire la promotion d’un loisir sanguinaire.  Pour que les munitions et autres articles morbides disparaissent des rayons, l’ASPAS met à votre disposition un modèle de courrier à envoyer aux directeurs d’enseignes de votre territoire.

Aux côtés de 100 sportifs français, de personnalités publiques et d’une dizaine d’ONG de la protection de l’environnement, l’ASPAS a co-signée en février 2019, sur une initiative du naturaliste Pierre Rigaux, une lettre adressée au patron de Décathlon, Michel Aballea, pour lui demander de supprimer les rayons « chasse » de ses magasins. (> à lire ici)

On attend toujours sa réponse…

Depuis cette date, d’autres initiatives se sont multipliées – manifestations devant certains magasins, appels au boycott sur les réseaux sociaux, etc., révélant ainsi une vraie demande de changement de la part des consommateurs.

Hélas, rien n’a pour le moment changé. Sourd aux attentes d’une majorité grandissante de Français sensibles à la cause animale, Décathlon s’obstine à faire la promotion d’un loisir sanguinaire, en vendant, aux côtés des maillots de foot et des raquettes de badminton, des munitions de guerre, des dagues de torture et autres kits de dépeçage de cadavres d’animaux…

C’est pourquoi l’ASPAS vous propose une nouvelle action : plutôt que de frapper directement à la porte du Big Boss, concentrons-nous sur le local et demandons aux magasins Décathlon les plus proches de chez nous de cesser de vendre des produits dont la finalité est de tuer des animaux !

Suivez le guide

Pour envoyer la lettre via le formulaire de contact :

  1. Pour trouver les coordonnées du magasin Décathlon le plus proche de chez vous, cliquez ici : https://www.decathlon.fr/store-locator
  2. Quand vous avez trouvé votre magasin, cliquez sur « Voir ce magasin », puis sur la nouvelle page qui s’ouvre, « Contacter notre équipe ».
  3. Choisissez ensuite « Nos services en magasin ».
  4. Dans le formulaire de contact qui s’affiche, remplissez les champs obligatoires et dans le rectangle « Votre message », collez le texte de la lettre ci-bas.

Bien sûr, vous êtes libres de modifier comme vous le souhaitez notre lettre, en l’adaptant aux particularités du magasin que vous avez choisi.

Vous pouvez aussi évidemment choisir d’envoyer la lettre par courrier postal, à l’attention du directeur / de la directrice du magasin.

N’hésitez pas à nous tenir au courant des réponses éventuelles qui vous seront envoyées ! Pour cela écrivez à actions@aspas-nature.org

Merci à toutes et à tous pour votre mobilisation !

Lettre aux magasins Décathlon

Objet : vente d’articles de chasse dans votre magasin

Monsieur le Directeur,
Madame la Directrice,

Comment justifiez-vous que dans votre magasin de sport on puisse trouver, à deux pas des maillots de bain et des chaussures de foot, des munitions destinées à tuer, des armes blanches et des outils dangereux pour dépecer et découper des cadavres d’animaux ?

Vendre de tels articles dans un magasin de sport fréquenté par des familles avec de jeunes enfants, c’est cautionner une pratique massivement rejetée par 8 Français sur 10, dont la finalité consiste à tuer des animaux, parfois avec une intolérable brutalité.

Dans un sport il y a le plaisir de l’effort ; dans la chasse aujourd’hui, le plaisir engendre la mort… Un plaisir morbide qui provoque un grave sentiment d’insécurité pour toute la population française, comme en témoignent les dizaines d’accidents et d’incidents chaque année en France… Cette activité de moins en moins populaire affecte fortement les autres usagers de la nature à qui vous vendez des produits (joggeurs, randonneurs, cyclistes, cavaliers…). Beaucoup, comme moi, renoncent à pratiquer leur sport préféré quand la nature résonne de coups de feu.

Votre quête légitime de rentabilité vous détourne sans doute de prendre en considération ces préoccupations éthiques, mais vous savez certainement que la société française est de plus en plus sensible à la question du bien-être animal, et que les appels à boycott contre les enseignes telles que la vôtre prennent désormais de l’ampleur.

Dans le même temps, de plus en plus de Français sont sensibles à la protection de la nature et de la biodiversité, et se tournent vers des activités douces et respectueuses, telles l’observation naturaliste ou la photographie animalière. Certains des produits que vous vendez à destination des chasseurs, sont d’ailleurs prisés par ce public grandissant. Pourquoi donc ne pas faire évoluer votre rayon chasse, actuellement associé à la destruction, vers un rayon nature, axé sur la protection du vivant ?

J’espère sincèrement que vous prendrez en compte ma réaction, et adapterez dès que possible votre magasin aux enjeux sociétaux du présent. En attendant, tant que rien ne change dans votre magasin, comptez sur moi pour continuer à sensibiliser mon entourage sur votre promotion de la chasse et à me fournir chez vos concurrents.

Bien cordialement,
Roselyne des Tuyaux

Dernières actualités

14.06.2024

Pour « L’agriculteur normand », la voiture est « un prédateur du blaireau »…

Humour de très mauvais goût ou incitation implicite au braconnage ?… Relayant la frustration des chasseurs de l’Eure, privés de déterrage de blaireaux ce printemps suite à une récente victoire en justice des associations, le journal L’Agriculteur normand peut sembler encourager à demi-mot, dans un article daté du 12 juin 2024, la destruction de ces […]

11.06.2024

« Goupil score » : déclare ton massacre de renards à la FDC 87 !

Après la « brigade d’action contre les corvidés » (BACC 87) en partenariat avec la FNSEA, le défilé « Au bonheur des veneurs1 » à Limoges pour défendre la passion barbare du déterrage, la Fédération des chasseurs de la Haute-Vienne innove encore un peu plus dans le genre massacre ludique d’animaux sauvages : via sa plateforme baptisée « Goupil score », lancée […]

07.06.2024

Elections européennes : votez pour la nature !!

Chasse aux loups, recul sur les pesticides, destruction des habitats naturels… Contre les graves risques de régressions actuelles, votre vote pour la nature est essentiel ce 9 juin ! Voici quelques pistes pour vous aider dans votre choix… Fidèle à sa volonté de conserver toute son indépendance politique et sa liberté d’action, l’ASPAS se gardera bien […]

06.06.2024

Crise agricole et biodiversité : non à la loi qui facilitera la destruction d’espèces protégées !

L’ASPAS est co-signataire de la pétition interassociative initiée par Animal Cross pour demander au gouvernement de revoir l’article 13 du projet de loi sur l’orientation agricole : en l’état, le texte prévoit une dépénalisation de l’atteinte aux espèces protégées, ce qui constituerait une atteinte gravissime à la protection de la nature avec un retour en […]

29.05.2024

Agissons contre la chasse d’été !

Comme si la chasse en automne et en hiver ne suffisait pas, une majorité de préfectures autorise aussi la chasse d’été, et ce à partir du 1er juin ! Les animaux à subir ces nouveaux assauts sont principalement les sangliers, les chevreuils (surtout les mâles qui font de beaux trophées), et les renards… Les renards […]