NON aux tags anti-ours !

NON aux tags anti-ours !

La peinture blanche est un poison pour les ours ! C’est ce qu’on peut constater sur de nombreuses routes des Pyrénées polluées par des marquages illicites (“Stop ours”, “Non prédateurs”, “Mort à l’ours”…). Ces slogans illicites constituent une dégradation de la voie publique et incitent à la destruction d’une espèce protégée.

L’ASPAS se mobilise. Le 29 juillet 2020, un courrier a été envoyé aux Directions des routes et aux services concernés pour demander l’effacement de l’ensemble des slogans anti-ours.

La Direction des routes Nouvelle-Aquitaine pour les Pyrénées Atlantiques et la Direction des routes Sud-Ouest pour l’Ariège ont déjà répondu favorablement concernant les routes nationales, ainsi que les services départementaux des Hautes-Pyrénées pour les routes départementales. Les tags dans ces départements devraient bientôt être effacés !

En revanche, pour les routes départementales de l’Ariège, la Haute-Garonne et les Pyrénées-Atlantiques, routes secondaires qui exhibent le plus de ces slogans illicites, nous attendons avec impatience les réponses des services départementaux concernés.

Les jeunes de la vallée d’Argèles-Gazost se mobilisent !

L’ASPAS salue l’initiative de Simon Martinet qui, avec d’autres jeunes des Hautes-Pyrénées, a effectué un recensement photographique et cartographique de tous les tags anti-ours, et rédigé une lettre co-signée par 122 citoyens rédigée, envoyée à 26 élus du département.

Grâce à leur mobilisation, ce sont près de 140 tags et inscriptions qui ont été recensés. Il est possible de les localiser grâce à une carte rendue publique sur Internet.

Bravo à eux !  (lire l’article de France Bleu à ce sujet).

 

Dernières actualités

21.11.2022

La ville de Melle agit pour les renards !

Grâce en partie au précieux travail de médiation entrepris par la délégation ASPAS des Deux-Sèvres, la ville de Melle, 6200 habitants, a émis le souhait de retirer le renard de la liste des « nuisibles ». Une petite pierre de plus pour la réhabilitation du goupil !     Le 1er juin dernier, le conseil municipal de Melle, petite […]

13.11.2022

Des podcasts immersifs sur le quotidien des animaux sauvages

Depuis quelques années, le secteur des podcasts a le vent en poupe. Moins coûteux et polluant à diffuser qu’une vidéo, ce format éveille l’imaginaire et prend le contrepied de la mode du zapping et du “ toujours plus vite ”.  C’est pour cela que l’ASPAS s’est associée avec le jeune média Mu’ethik pour une série de podcasts […]

09.11.2022

Dominique, éleveur de moutons : “Que vivent les renards !”

Installé dans le Limousin, Dominique gère un élevage* d’une centaine de moutons d’Ouessant, race française la plus primitive et dite la plus petite du monde. Pour ce passionné d’animaux, son terrain placé en refuge ASPAS, protéger son troupeau des prédateurs relève du simple bon sens et de fait, en 26 ans d’activité, il n’a eu aucun souci avec le renard. Oui vous avez bien lu […]

04.11.2022

“GOUPIL” n°151, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Succès de la pétition pour les blaireaux au Sénat, victoires en justice pour les loups,  actualité de l’ASPAS dans les territoires, gros dossier sur les corvidés… L’édition n°151 du magazine trimestriel de l’ASPAS est paru !  Sommaire du “Goupil” n°151 – automne 2022 :   L’actualité des actions de l’ASPAS dans les régions Stop à la […]

31.10.2022

Un nouvel épisode dramatique dans le feuilleton des bouquetins du Bargy 

Le triste feuilleton des bouquetins du Bargy continue. En juillet dernier, l’ASPAS vous invitait à participer à une consultation publique concernant un projet d’arrêté déposé par le préfet de Haute-Savoie pour autoriser l’abattage indiscriminé de 75 bouquetins dans le désormais tristement connu massif du Bargy.   Et bien, en dépit de cette consultation publique qui […]