Municipales : quels pouvoirs du maire sur la chasse ?

Municipales : quels pouvoirs du maire sur la chasse ?

Si les pouvoirs des maires sont limités concernant la chasse, toute action n’est pas exclue ! A l’occasion des élections municipales de 2020, l’ASPAS a souhaité faire le point sur les différentes prérogatives des maires.

S’appuyant sur les initiatives courageuses des maires de Valaire (contre le déterrage du blaireau) ou de Langouët (contre l’usage de pesticides), nous avons lancé une campagne nationale d’information à destination des élus.

Découvrir notre dossier

 


Un tract pour les candidats et un guide complet pour les maires

L’objectif final est la publication d’un guide détaillé à destination des maires : une sorte de notice qui leur donnera toutes les informations nécessaires pour limiter au maximum les nuisances du loisir chasse sur leur commune. Actuellement en cours de rédaction, le guide complet sera envoyé à tous les maires après leur élection.

Hors de question pour l’ASPAS – association indépendante et non partisane – de soutenir tel ou tel parti politique. Mais il serait dommage de se priver d’une belle opportunité de faire avancer la protection de la faune sauvage ! C’est pourquoi nous avons édité un tract qui entend inciter les candidats à s’engager à réguler les pratiques de chasse sur leur territoire. Disponible en téléchargement (ci-dessous), ce document a été envoyé aux 36 000 communes et aux maisons mères des partis politiques.

Téléchargez / diffuser le tract !

 

Interpellez vos candidats !

Pour aller plus loin, et interpeller vos candidats sur une thématique en particulier, l’ASPAS met à votre disposition 12 fiches pratiques. N’hésitez pas à vous en inspirer et à les diffuser largement autour de vous !

  1. Chasse : un maire peut-il agir pour la sécurité des habitants ?
  2. Un maire peut-il interdire la chasse le dimanche ?
  3. Un maire peut-il empêcher le piégeage sur sa commune ?
  4. Que peut faire un maire pour protéger les renards ?
  5. Un maire peut-il refuser une battue administrative ?
  6. Chasse à courre : un maire peut-il l’interdire sur sa commune ?
  7. Alsace-Moselle : les super-pouvoirs des maires sur la chasse !
  8. Un maire peut-il refuser aux chasseurs l’accès aux terrains et locaux communaux ?
  9. Que peut faire un maire contre le massacre des espèces menacées ?
  10. Un maire peut-il interdire le déterrage des blaireaux sur sa commune ?
  11. Un maire peut-il interdire la chasse en bord de mer ?
  12. Un maire doit-il forcément privilégier la chasse sur les autres loisirs ?

Dernières actualités

12.08.2022

La faune a besoin d’eau, pas de fusils !

À cause de la sécheresse et des incendies, la flore et la faune souffrent et meurent. La chasse ajouterait un stress insupportable à des animaux en état de grande vulnérabilité, ayant de graves difficultés à s’abreuver et à se nourrir, et trop affaiblis pour fuir. Aujourd’hui, nos agriculteurs sont obligés de s’adapter au changement climatique […]

10.08.2022

Une réserve de l’ASPAS encore contrôlée par l’État ! 

La France compte environ 1300 parcs et enclos de chasse aux pratiques opaques. Les propriétaires de ces terrains, où des animaux captifs sont livrés à la brutalité meurtrière de certains chasseurs, ne sont que très rarement contrôlés. Or, le traitement de l’administration est étrangement différent pour la pacifique ASPAS : après avoir subi le 3e contrôle […]

09.08.2022

VIDÉO – Après une séance de déterrage de blaireaux…

Terre retournée, branches et racines coupées, gueules de terriers rebouchées… En retournant voir la famille de blaireaux qu’il prenait plaisir à photographier et filmer, en Haute-Vienne, Sébastien a eu la douloureuse surprise de découvrir que les animaux n’étaient plus. Que des chasseurs étaient passés par là avec des pelles, des pioches, des haches, pour venir […]

08.08.2022

Une avalanche de victoires contre le déterrage des blaireaux !

Depuis le début de l’année 2022, sur les 9 actions en justice qu’elle a engagées, l’ASPAS a réussi à faire suspendre ou annuler 8 arrêtés préfectoraux qui autorisaient une période complémentaire de vénerie sous terre des blaireaux, une chasse particulièrement cruelle et non sélective qui peut être pratiquée dès le 15 mai en France. Avec […]

29.07.2022

La Cour des comptes va se pencher sur les fonds publics accordés aux chasseurs !

Le 11 avril 2022, le collectif Un jour un chasseur, spécialisé dans le relai et la sensibilisation vis-à-vis des comportements abusifs liés à la chasse, a publié une proposition sur la plateforme de participation citoyenne de la Cour des Comptes. Il y était question de vérifier la bonne utilisation des fonds publics accordés aux chasseurs, […]