Massif du Bargy : toute destruction des bouquetins serait entachée d’illégalité

Massif du Bargy : toute destruction des bouquetins serait entachée d’illégalité

_MG_4481Par courrier en date du 11 septembre 2014, la LPO, FNE et l’ASPAS viennent de saisir officiellement l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, comme la loi les y autorise. Elles demandent qu’une évaluation soit engagée à la lumière des conséquences de la gestion actuelle du problème de la brucellose sur les Bouquetins du Massif du Bargy (74), gestion qui tendrait à aggraver la situation plutôt que d’en limiter la portée. Et en conséquence, que de nouvelles préconisations soient apportées pour concilier les impératifs de santé publique et le respect de cette espèce emblématique des Alpes, par ailleurs protégée.

bouquetin-5Lors de sa session du 17 septembre 2014, le comité permanent du Conseil National de Protection de la Nature a déclaré, dans l’attente de cette nouvelle expertise, ne pas disposer d’éléments actualisés pour examiner la nouvelle demande de dérogation pour destruction d’espèces protégées. Celle-ci avait été présentée par la Préfecture de Haute-Savoie afin de tuer tous les Bouquetins âgés de 5 ans et plus, quel que soit leur état de santé, et les bouquetins de moins de 5 ans atteints de brucellose.
Le sujet a été repoussé à la session suivante, en novembre 2014.

En conséquence, et faute d’avis du CNPN sur cette demande de dérogation, nos associations en concluent que toute décision de destruction de cette espèce protégée avant cet examen serait de fait entachée d’illégalité.

 

Dernier articles de presse

09.05.2022

Le 15 Mai, Journée Mondiale des Blaireaux

COMMUNIQUÉ – Pour améliorer les connaissances sur le blaireau et alerter sur la cruauté de la chasse par déterrage, l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) consacre une Journée Mondiale à ces petits mammifères injustement persécutés en France. Avec le soutien de nombreuses associations partenaires, des animations sont proposées partout à travers le pays, […]

02.05.2022

Pyrénées : le Conseil d’État déclare une nouvelle fois l’effarouchement des ours illégal

Communiqué de l’ASPAS, FERUS, Pays de l’Ours-ADET, Comité Écologique Ariégeois, Nature en Occitanie, FIEP, SNPN, Animal Cross. Le Conseil d’Etat vient de censurer l’arrêté ministériel de 2020 autorisant l’effarouchement renforcé des ours dans les Pyrénées. Celui de 2019 a déjà été censuré, et tout laisse penser que celui de 2021 le sera également dans quelques mois. […]

05.04.2022

Cerfs sika échappés : c’est déjà arrivé !

Depuis quelques jours, l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) est la cible de critiques alarmistes qui laisseraient entendre qu’elle serait responsable de la disparition prochaine du cerf élaphe dans le Vercors… En cause, l’évasion de quelques cerfs sika de Valfanjouse, un ancien enclos de chasse que l’ASPAS est en train de transformer en Réserve de […]

21.11.2021

Un ours tué ? Cherchez le chasseur…

! MISE À JOUR DU 25 NOVEMBRE 2021 ! L’OURSE A-T-ELLE ÉTÉ ABATTUE DANS UNE RÉSERVE ?! Selon nos informations, le chasseur auteur des coups de feu mortels sur l’ourse samedi dernier était posté 200 mètres à l’intérieur de la Réserve domaniale du Mont Valier, une zone naturelle grande de 9037 hectares “protégée” depuis 1937, […]

29.07.2021

Tirs de nuits de renards dans l’Oise : des arrêtés illégaux retirés face à la pression de nos associations

Le vendredi 23 juillet 2021, à la suite d’un recours gracieux déposé par AVES France et soutenu par l’ASPAS, la préfecture de l’Oise s’est résignée, dans l’urgence, à publier un arrêté de retrait des arrêtés préfectoraux illégaux autorisant des lieutenants de louveterie à réguler le renard.