Loup abattu à Bormes-les-Mimosas : la justice classe l’affaire sans suite…

Loup abattu à Bormes-les-Mimosas : la justice classe l’affaire sans suite…

Le 14 février 2019, un loup a été aperçu dans un camping de Bormes-les-Mimosas, dans le Var. Jugé “agressif”, il a été abattu par les Gendarmes sans autorisation de l’ONCFS. Plusieurs témoins de la scène ont contacté l’ASPAS pour contredire la version officielle, en assurant que ce loup ne montrait aucun signe d’agressivité, et qu’il tentait plus de fuir que d’attaquer qui que ce soit.

Fort de ces éléments, l’ASPAS a donc décidé de porter plainte contre X afin que lumière soit faite sur les circonstances de cette mise à mort. C’est le Tribunal de Grande Instance de Toulon qui a été saisi de l’affaire.

Capture d’écran du site de France Bleu Provence-Alpes-Côte-d’Azur le 14 février 2019

Hélas, la justice a décidé de classer la plainte sans suite début septembre… Pourquoi ? Parce que « les faits révélés ou dénoncés dans la procédure ont été commis en état de légitime défense. Dès lors, la responsabilité pénale de l’auteur ne peut pas être retenue. L’état de légitime défense ne permet pas d’octroyer des dommages et intérêts pour ces faits. Le contexte des faits (présence d’un loup menaçant dans une zone fréquentée et touristique en période de vacances scolaires par temps ensoleillé, en pleine matinée, le jour du marché hebdomadaire du Lavandou vers lequel le loup se dirigeait au cours de sa course sur plusieurs kilomètres) a contraint les militaires de la gendarmerie à faire usage de leurs armes afin de protéger les personnes. Action légitime et proportionnée au danger ci-dessus caractérisé. »

En 2019, la peur du grand méchant loup plane donc toujours sur les villes et campagnes françaises… Oui, le loup est un animal sauvage, et un incident peut arriver. Mais gardons raison : depuis qu’il est revenu naturellement en France par les Alpes, il y a plus de 20 ans, aucune morsure sur un humain n’a été déplorée… Ce qui n’est pas le cas des chiens, dont les morsures représentent, chaque année en France, plusieurs milliers de recours aux urgences. De 1990 à 2010, les chiens ont été à l’origine de 33 décès (Enquête INSEE 2010). Rappelons aussi qu’il y a à peine 10 jours, dans l’Aisne, une femme enceinte de 6 mois est morte de manière terriblement tragique sous les crocs d’une meute de chiens…

Si un jour un incident impliquait un loup, le fait serait aussi exceptionnel que le décès de cet homme qui, en novembre 2016 en Gironde, a été mis à mort par… un mouton.

Dernières actualités

23.02.2024

“Vivre avec les loups” censuré dans la vallée de la Roya !

Dans la vallée de Roya (Alpes-Maritimes), le dernier film de Jean-Michel Bertrand a été scandaleusement déprogrammé sur décision municipale dans deux communes : Breil-sur-Roya, le 13 février, et Fontan, le 17 février… Le film devait être projeté dans les salles municipales de ces deux villages. Les élus qui ont pris cette décision expliquent à la presse […]

22.02.2024

“Vivre avec les loups”, un film en partenariat avec l’ASPAS

Après La Vallée des Loups et Marche avec les loups, Jean-Michel Bertrand revient avec le 3e opus de sa trilogie consacré à la coexistence avec le grand prédateur, toujours en partenariat avec l’ASPAS. Plusieurs avant-premières de Vivre avec les loups sont organisées un peu partout en France courant décembre et janvier, avant sa sortie officielle […]

21.02.2024

Oui aux ours dans les grands massifs de France !

Détruit à outrance jusqu’à la moitié du 20e siècle, l’ours brun a bien failli complètement disparaître de France, à l‘instar du loup gris. Éliminé des Alpes, seule une petite population a péniblement subsisté dans les Pyrénées. Mais grâce au dévouement de quelques passionnés, d’associations de protection de la nature et d’opérations de réintroduction, le pire […]

19.02.2024

Réguler les lynx, le Doubs rêve des chasseurs !

Dans une lettre* adressée à la Fédération départementale de chasse du Doubs, le 16 février dernier, l’association intercommunale de chasse de Fournets-Luisans-Fuans exprime sa volonté de pouvoir réguler les lynx, espèce pourtant strictement protégée et menacée d’extinction en France… Motif ? Sans régulation, les grands félins feraient disparaître tous les chevreuils et les chamois ! […]

13.02.2024

Pas nuisibles  : les renards épargnés dans 10 communes de l’Hérault 

Dans l’Hérault, grâce notamment à une mobilisation de bénévoles ASPAS, LPO et Goupil connexion, les renards échappent au nouveau classement ESOD 2023-2026 dans plusieurs communes du département. Le rôle des prédateurs dans la régulation naturelle des lapins a été l’un des arguments mis en avant pour convaincre la préfecture.   Des dégâts de lapins chez les arboriculteurs, […]