Des gilets jaunes pour les crapauds amoureux !

Des gilets jaunes pour les crapauds amoureux !

Automobilistes, levez le pied ! Chaque année à cette période, crapauds, grenouilles, salamandres et autres tritons sortent de leur torpeur hivernale pour regagner mares et autres zones humides où ils vont se reproduire. Un voyage nuptial qui leur coûte malheureusement souvent la vie, lorsqu’ils doivent traverser les routes… Pollution, disparition de leurs habitats naturels… Les amphibiens sont déjà mal en point. Mais bonne nouvelle : nous pouvons les aider !

Chaque année de nombreux bénévoles viennent en aide à ces animaux, faute de structure en France pour coordonner les bonnes volontés. L’ASPAS diffuse gratuitement un guide de conseils et propose des panneaux signalétiques adaptés, à placer aux abords des routes.

Venir en aide aux amphibiens : quelques actions concrètes

• Le plus simple et le plus immédiat : ramassez-les et faites-les traverser. Leur venin n’est absolument pas toxique pour l’homme, il faut juste ne pas se frotter les yeux. Pour ne pas abîmer leur peau fragile, vous pouvez vous mouiller les mains avant de les saisir,  délicatement. Votre seul matériel sera une lampe, un seau et un gilet jaune fluo.

• L’union fait la force : trouvez des volontaires et organisez des roulements, cela permettra en outre de créer des instants de partage de convivialité autour d’une cause commune. Vous pouvez également proposer des affiches chez les commerçants pour sensibiliser les gens. Prévenez éventuellement les gendarmes, qu’ils veillent au respect des vitesses lors des ramassages…

• Investir sur le long terme : pour une action plus efficace et pérenne, comme l’installation d’un crapauduc, contactez une association locale de protection de la nature et l’ASPAS pour vous faire aider dans vos démarches auprès du Conseil général, des mairies, etc.

• L’ASPAS propose aux particuliers, aux mairies et aux associations des panneaux de signalisation réfléchissants, en PVC, semblables aux panneaux routiers. Attention : leur pose sur la voie publique est soumise à autorisation accordée par les Conseils généraux ou les mairies.

À vos seaux et à vos gilets jaunes – les amphibiens ont besoin de vous !

Pour commander ou obtenir des renseignements sur les panneaux de signalisation ou des informations sur l’exposition Connaître et protéger les amphibiens : actions@aspas-nature.org

Télécharger gratuitement des conseils pour protéger les amphibiens.

Pour obtenir le document imprimé il suffit d’écrire à ASPAS – BP 505 – 26401 CREST Cedex en joignant 1 enveloppe A5 (16 x 23cm) timbrée avec deux timbres lettre verte 20 g.

Dernières actualités

12.08.2022

La faune a besoin d’eau, pas de fusils !

À cause de la sécheresse et des incendies, la flore et la faune souffrent et meurent. La chasse ajouterait un stress insupportable à des animaux en état de grande vulnérabilité, ayant de graves difficultés à s’abreuver et à se nourrir, et trop affaiblis pour fuir. Aujourd’hui, nos agriculteurs sont obligés de s’adapter au changement climatique […]

10.08.2022

Une réserve de l’ASPAS encore contrôlée par l’État ! 

La France compte environ 1300 parcs et enclos de chasse aux pratiques opaques. Les propriétaires de ces terrains, où des animaux captifs sont livrés à la brutalité meurtrière de certains chasseurs, ne sont que très rarement contrôlés. Or, le traitement de l’administration est étrangement différent pour la pacifique ASPAS : après avoir subi le 3e contrôle […]

09.08.2022

VIDÉO – Après une séance de déterrage de blaireaux…

Terre retournée, branches et racines coupées, gueules de terriers rebouchées… En retournant voir la famille de blaireaux qu’il prenait plaisir à photographier et filmer, en Haute-Vienne, Sébastien a eu la douloureuse surprise de découvrir que les animaux n’étaient plus. Que des chasseurs étaient passés par là avec des pelles, des pioches, des haches, pour venir […]

08.08.2022

Une avalanche de victoires contre le déterrage des blaireaux !

Depuis le début de l’année 2022, sur les 9 actions en justice qu’elle a engagées, l’ASPAS a réussi à faire suspendre ou annuler 8 arrêtés préfectoraux qui autorisaient une période complémentaire de vénerie sous terre des blaireaux, une chasse particulièrement cruelle et non sélective qui peut être pratiquée dès le 15 mai en France. Avec […]

29.07.2022

La Cour des comptes va se pencher sur les fonds publics accordés aux chasseurs !

Le 11 avril 2022, le collectif Un jour un chasseur, spécialisé dans le relai et la sensibilisation vis-à-vis des comportements abusifs liés à la chasse, a publié une proposition sur la plateforme de participation citoyenne de la Cour des Comptes. Il y était question de vérifier la bonne utilisation des fonds publics accordés aux chasseurs, […]