Les trophées de la nature ASPAS 2008

Les trophées de la nature ASPAS 2008

Comme chaque année, l’Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS) a le privilège de décerner les trophées de la nature. Attribués suite aux votes des adhérents de l’association, ces trophées récompensent les efforts de certains en matière de protection de la nature (Trophée de plume) et condamnent les actes écologiquement dommageables d’autres (Trophée de plomb).
 
LE TROPHÉE DE PLOMB 2008 est attribué à Monsieur le curé de Cluny, pour avoir béni les chiens déterreurs lors du scandaleux championnat de vénerie sous terre qui se déroulait en mai dernier sur la commune de Cluny et de ses environs.
Pourtant on aurait pu penser que le rôle d’un homme de religion consiste à prôner la non violence et le respect de la vie. Mais ce fut loin d’en être le cas. En bénissant les chiens des chasseurs, le curé a cautionné une pratique cruelle et barbare détournée en une stupide «compétition sportive». Il a sans doute mal compris St-François d’Assise, remarquable ami des bêtes …
 
Dans un pays où les lois de protection de la nature sont quotidiennement bafouées, certains s’efforcent de défendre efficacement la nature et une écologie responsable.
 
L’ASPAS a ainsi le plaisir de remettre le TROPHÉE DE PLUME 2008 à Jean-Marie Ouary (guide naturaliste) et à tous les bénévoles de l’association Mille-Traces, pour leurs différentes actions en faveur de Canis lupus dans le Vercors, directement mis en cause le 22 août dernier. En application du protocole loup et de l’arrêté ministériel, un arrêté préfectoral de tir de loups a en effet été autorisé dans la Drôme, suite à des attaques sur un troupeau. Cet arrêté a été pris alors que – on le sait maintenant – tous les moyens de protection du troupeau (conditions essentielles pour autoriser un tir) n’avaient pas été réunis… Heureusement, les tirs n’ont pas abouti cette fois-ci ! Encore une injustice envers le grand canidé à cause de la pression des lobbies.
 
Puisque les représentants politiques engagés pour défendre la nature sont rares, les associations telles que l’ASPAS se doivent de dénoncer les atteintes à la biodiversité, à notre environnement et ce dans l’intérêt de tous.
 
Les trophées, mis sous cadre, sont envoyés ce jour aux lauréats.
 
Contact presse : Rémi Collange – chargé de communication
Tél. : 04 75 25 10 00

Dernier articles de presse

26.02.2024

Un plan mouton qui s’attaque aux loups !

On le redoutait depuis deux mois : le nouveau “Plan national d’actions” (PNA) pour la conservation du loup a finalement été publié par l’Etat à la veille de l’ouverture du Salon de l’Agriculture, sans aucun changement substantiel par rapport au projet dévoilé fin 2023. Alors que l’objectif d’un PNA est en principe de garantir la […]

23.02.2024

Pour une transition écologique, équitable et solidaire de notre agriculture et de notre alimentation

A la veille du Salon de l’agriculture, nos 12 ONG réunies au sein du collectif Cap Nature & Biodiversité dénoncent la volonté de faire de l’écologie le bouc émissaire de la crise agricole, et demandent l’élaboration concertée de solutions associant la protection de l‘agriculture à celle de l’environnement. En 40 ans, l’Europe a perdu 800 […]

13.02.2024

Quels pouvoirs du maire sur la chasse ? L’ASPAS édite un guide pratique

Un maire peut-il limiter la chasse dans une forêt communale ? Peut-il imposer un jour sans chasse ? Peut-il venir au secours des espèces considérées comme “nuisibles” ? C’est pour répondre à ces questions de plus en plus fréquentes que l’ASPAS a décidé de mettre à disposition des élus locaux un guide pratique et juridique, […]

01.02.2024

Insécurité liée à la chasse : l’ASPAS et Un jour un chasseur attaquent l’État pour inaction cynégétique

Le gouvernement n’a pas réagi au recours gracieux envoyé le 10 octobre par l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) et le collectif Un Jour Un Chasseur. Celui-ci exigeait l’adoption de mesures nationales fortes pour encadrer de manière plus sécuritaire la pratique de la chasse. Au nom des ruraux et de tous les citoyens […]

31.01.2024

La destruction des “nuisibles” sévèrement critiquée par des scientifiques

Un panel d’experts dénonce l’absence de justification et l’inefficience du massacre annuel de millions d’oiseaux et de mammifères sauvages accusés d’être potentiellement néfastes aux activités humaines. En partenariat avec l’ASPAS et la LPO, la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) a constitué un comité d’experts scientifiques et sociétaux indépendants afin d’émettre un avis sur la […]