L’ASPAS lance une nouvelle campagne : « Protégeons nos amphibiens »

L’ASPAS lance une nouvelle campagne : « Protégeons nos amphibiens »

Comment éviter qu’une mare à grenouilles soit asséchée, à des crapauds de se faire écraser ? Qui alerter ? L’association pour la Protection des Animaux sauvages (ASPAS) et Hyla63 éditent une plaquette de conseils pratiques et lancent une nouvelle campagne : « Protégeons nos amphibiens ». Menée à l’échelle nationale, cette action entend apporter des solutions à la régression de ces animaux.

Les amphibiens sont des insectivores utiles et ils sont protégés par la loi. Pourtant, une espèce sur cinq risque de disparaître de France métropolitaine selon la dernière liste rouge des espèces menacées. Sans une prise de conscience de nos concitoyens et des pouvoirs publics, ces chiffres pourraient doubler dans les années à venir. Les facteurs de déclin des amphibiens sont divers : pollutions des eaux, des sols, de l’atmosphère, destruction de leurs habitats, mortalité sur les routes …

Pour  faire face à ces différentes sources de problèmes, l’ASPAS vient d’éditer une plaquette de sensibilisation intitulée « Comment protéger nos amphibiens, guide pratique pour agir efficacement » en partenariat avec Hyla63, association de protection des amphibiens dans le Puy de Dôme.
Ce petit guide explique les causes du déclin et les menaces qui pèsent sur les amphibiens, le statut et la réglementation liée à ces espèces mais il offre surtout des solutions concrètes pour les aider et les sauver (barrière piège, creusement de mare, qui alerter lorsqu’ils sont victimes de la circulation …). Le « crapauplanning » représente également une menace pour la sécurité des automobilistes.

L’ASPAS met à la disposition de toute personne intéressée ce document gratuit, décrivant les démarches à adopter pour participer à cette campagne. Il contient 2 cartes détachables : une destinée au Président de votre Conseil Général pour l’inviter à pallier les problèmes rencontrés pour les amphibiens dans votre département, et une autre à envoyer à l’ASPAS ou à une association partenaire pour évaluer l’impact de la campagne, car cette action est collective.

Pour obtenir ce document il suffit de contacter l’ASPAS par courrier (ASPAS- BP 505 – 26401 CREST Cedex) en joignant 1 enveloppe A5 (16X23cm) timbrée à 0,90 euros.

Laurent Baffie, fervent défenseur des amphibiens, a accepté d’être le parrain de cette campagne.

Garant par leur présence de la santé de nos écosystèmes naturels et de la biodiversité, il est temps de mieux connaître les amphibiens afin de les protéger !

Ensemble, protégeons nos amphibiens !
 
Contact presse : Rémi Collange – Chargé de communication de l’ASPAS
Tél : 04 75 25 10 00

Dernier articles de presse

26.02.2024

Un plan mouton qui s’attaque aux loups !

On le redoutait depuis deux mois : le nouveau “Plan national d’actions” (PNA) pour la conservation du loup a finalement été publié par l’Etat à la veille de l’ouverture du Salon de l’Agriculture, sans aucun changement substantiel par rapport au projet dévoilé fin 2023. Alors que l’objectif d’un PNA est en principe de garantir la […]

23.02.2024

Pour une transition écologique, équitable et solidaire de notre agriculture et de notre alimentation

A la veille du Salon de l’agriculture, nos 12 ONG réunies au sein du collectif Cap Nature & Biodiversité dénoncent la volonté de faire de l’écologie le bouc émissaire de la crise agricole, et demandent l’élaboration concertée de solutions associant la protection de l‘agriculture à celle de l’environnement. En 40 ans, l’Europe a perdu 800 […]

13.02.2024

Quels pouvoirs du maire sur la chasse ? L’ASPAS édite un guide pratique

Un maire peut-il limiter la chasse dans une forêt communale ? Peut-il imposer un jour sans chasse ? Peut-il venir au secours des espèces considérées comme “nuisibles” ? C’est pour répondre à ces questions de plus en plus fréquentes que l’ASPAS a décidé de mettre à disposition des élus locaux un guide pratique et juridique, […]

01.02.2024

Insécurité liée à la chasse : l’ASPAS et Un jour un chasseur attaquent l’État pour inaction cynégétique

Le gouvernement n’a pas réagi au recours gracieux envoyé le 10 octobre par l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) et le collectif Un Jour Un Chasseur. Celui-ci exigeait l’adoption de mesures nationales fortes pour encadrer de manière plus sécuritaire la pratique de la chasse. Au nom des ruraux et de tous les citoyens […]

31.01.2024

La destruction des “nuisibles” sévèrement critiquée par des scientifiques

Un panel d’experts dénonce l’absence de justification et l’inefficience du massacre annuel de millions d’oiseaux et de mammifères sauvages accusés d’être potentiellement néfastes aux activités humaines. En partenariat avec l’ASPAS et la LPO, la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) a constitué un comité d’experts scientifiques et sociétaux indépendants afin d’émettre un avis sur la […]