La tourterelle des bois, espèce menacée, hélas à nouveau chassée…

La tourterelle des bois, espèce menacée, hélas à nouveau chassée…

En 2019, « l’opération tourterelle » ne s’est pas passée comme prévu, et le capitaine Willy l’a bien fait comprendre à ses troupes.  « Ce que je regrette profondément, c’est qu’on n’a que moins de 5000 tourterelles des bois prélevées… On n’en avait que 18 000 à faire, c’est pas bon pour moi dans la discussion ! », révélait-il, lors d’une interview à la chaîne Chassons.com en avril dernier*.

Par « discussion » entendez la pression sur le gouvernement pour qu’on « foute la paix » aux chasseurs et à leur loisir sanguinaire. Car typiquement, chasser la tourterelle des bois n’a rien d’une quelconque mission écologique d’intérêt général, on est ici devant un pur divertissement pour les « amateurs de beaux coups de fusil », comme l’écrivait un journaliste du magazine Le Chasseur Français en juin 2019.

Ce qui fâche les chasseurs, visiblement, c’est que le ball-trap n’est plus open-bar et qu’ils sont dans l’obligation de déclarer leurs tueries via l’appli Chasse Adapt. Ce qui suppose donc qu’ils soient équipés d’un smartphone ou d’une tablette. Comme il n’y a pas un garde derrière chaque chasseur dans chaque bois de France, impossible de savoir si tous les « 1ers écolos » jouent le jeu, et si tous les cadavres d’oiseaux sont bien comptabilisés…

Alors que la tourterelle des bois figure sur la liste rouge des espèces menacées établie par les scientifiques de l’UICN (statut Vulnérable), Willy assure que « l’oiseau va mieux » et qu’il a bon espoir qu’il n’y ait à l’avenir plus de quota pour chasser cet oiseau. On attend de lire vos sources, Professeur Willy.

Début août 2020, l’ASPAS a invité les Français à donner un avis négatif sur la chasse des tourterelles des bois pour la saison 2020-21. Sur les quelque 17 000 commentaires déposés dans le cadre de la consultation publique, 75% ont clairement affiché leur opposition à cet arrêté. Hélas, le 27 août les protecteurs de la nature n’ont à peine eu le temps de savourer l’annonce de la suspension de la chasse à la glu que l’arrêté sur les tourterelles paraissait, dès le lendemain, autorisant un quota maximum de 17 460 oiseaux… Soit 540 de moins que 2019.

Malgré sa détermination à interdire la chasse à la glu (pour se plier à la règlementation européenne) Barbara Pompili n’est donc toujours pas la ministre en charge de l’Ecologie qui osera défier le monde de la chasse et son puissant lobby… Mais le peut-elle seulement, avec un président Macron qui cajole les chasseurs et s’entretient régulièrement avec Willy ?

* A écouter ici à partir de 39mn40 environ : https://www.facebook.com/watch/?v=274580020600869&extid=Wam8qO2mghcl1dt0

Dernières actualités

23.02.2024

“Vivre avec les loups” censuré dans la vallée de la Roya !

Dans la vallée de Roya (Alpes-Maritimes), le dernier film de Jean-Michel Bertrand a été scandaleusement déprogrammé sur décision municipale dans deux communes : Breil-sur-Roya, le 13 février, et Fontan, le 17 février… Le film devait être projeté dans les salles municipales de ces deux villages. Les élus qui ont pris cette décision expliquent à la presse […]

22.02.2024

“Vivre avec les loups”, un film en partenariat avec l’ASPAS

Après La Vallée des Loups et Marche avec les loups, Jean-Michel Bertrand revient avec le 3e opus de sa trilogie consacré à la coexistence avec le grand prédateur, toujours en partenariat avec l’ASPAS. Plusieurs avant-premières de Vivre avec les loups sont organisées un peu partout en France courant décembre et janvier, avant sa sortie officielle […]

21.02.2024

Oui aux ours dans les grands massifs de France !

Détruit à outrance jusqu’à la moitié du 20e siècle, l’ours brun a bien failli complètement disparaître de France, à l‘instar du loup gris. Éliminé des Alpes, seule une petite population a péniblement subsisté dans les Pyrénées. Mais grâce au dévouement de quelques passionnés, d’associations de protection de la nature et d’opérations de réintroduction, le pire […]

19.02.2024

Réguler les lynx, le Doubs rêve des chasseurs !

Dans une lettre* adressée à la Fédération départementale de chasse du Doubs, le 16 février dernier, l’association intercommunale de chasse de Fournets-Luisans-Fuans exprime sa volonté de pouvoir réguler les lynx, espèce pourtant strictement protégée et menacée d’extinction en France… Motif ? Sans régulation, les grands félins feraient disparaître tous les chevreuils et les chamois ! […]

13.02.2024

Pas nuisibles  : les renards épargnés dans 10 communes de l’Hérault 

Dans l’Hérault, grâce notamment à une mobilisation de bénévoles ASPAS, LPO et Goupil connexion, les renards échappent au nouveau classement ESOD 2023-2026 dans plusieurs communes du département. Le rôle des prédateurs dans la régulation naturelle des lapins a été l’un des arguments mis en avant pour convaincre la préfecture.   Des dégâts de lapins chez les arboriculteurs, […]