La liste des départements où les chasseurs échappent au confinement

La liste des départements où les chasseurs échappent au confinement

Depuis le début du confinement, un flou entoure les activités de chasse et de piégeage : entre interdictions et dérogations selon les départements, pas facile de s’y retrouver, d’autant qu’aucun communiqué national officiel émanant du Ministère n’a encore été publié… 

Un travail minutieux d’analyse des différents arrêtés préfectoraux a permis de constater que certaines préfectures ont expressément interdit la chasse et le piégeage. Mais plus de la moitié n’ont pas pris de telle décision laissant la part belle aux interprétations individuelles quant à la légitimité des motifs de déplacement en dehors du domicile ! La chasse est aujourd’hui fermée, mais qu’en est-il du piégeage sur ces départements ? De la destruction par tir des soi-disant « nuisibles » (renards, pies, corneilles…) ?

Certains départements autorisent eux expressément l’agrainage des sangliers et des destructions de certains animaux par tir ou par piégeage. La disparité des réglementations locales créé un flou inacceptable en cette période où les règles sanitaires pour protéger la population devraient être limpides.

Pour vous aider à y voir plus clair, l’ASPAS met à votre disposition un tableau qui fait le point sur les différents arrêtés au 6 mai 2020. Nous tenterons de mettre à jour régulièrement ce document.

Consulter la liste des arrêtés au 6 mai (PDF)

Nous vous invitons, le cas échéant, à manifester votre indignation auprès de votre préfecture et à demander des comptes quant à ces dérogations notamment en interrogeant sur les dégâts recensés ayant conduit à ces dérogations.

Appel à témoins

Depuis le début du confinement, les inspecteurs de l’environnement (OFB) ne peuvent pas assurer leurs missions de surveillance, faisant craindre une augmentation du nombre de cas de braconnage… Lors de vos déplacements autorisés, en zone rurale, avez-vous été témoins d’agissements suspects impliquant des chasseurs ou des piégeurs ? Un coup de feu ? Un piège tendu ? Un animal tué par balle ? Si oui n’hésitez pas à nous contacter. En savoir plus >>

 

Dernières actualités

21.11.2022

La ville de Melle agit pour les renards !

Grâce en partie au précieux travail de médiation entrepris par la délégation ASPAS des Deux-Sèvres, la ville de Melle, 6200 habitants, a émis le souhait de retirer le renard de la liste des « nuisibles ». Une petite pierre de plus pour la réhabilitation du goupil !     Le 1er juin dernier, le conseil municipal de Melle, petite […]

13.11.2022

Des podcasts immersifs sur le quotidien des animaux sauvages

Depuis quelques années, le secteur des podcasts a le vent en poupe. Moins coûteux et polluant à diffuser qu’une vidéo, ce format éveille l’imaginaire et prend le contrepied de la mode du zapping et du “ toujours plus vite ”.  C’est pour cela que l’ASPAS s’est associée avec le jeune média Mu’ethik pour une série de podcasts […]

09.11.2022

Dominique, éleveur de moutons : “Que vivent les renards !”

Installé dans le Limousin, Dominique gère un élevage* d’une centaine de moutons d’Ouessant, race française la plus primitive et dite la plus petite du monde. Pour ce passionné d’animaux, son terrain placé en refuge ASPAS, protéger son troupeau des prédateurs relève du simple bon sens et de fait, en 26 ans d’activité, il n’a eu aucun souci avec le renard. Oui vous avez bien lu […]

04.11.2022

“GOUPIL” n°151, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Succès de la pétition pour les blaireaux au Sénat, victoires en justice pour les loups,  actualité de l’ASPAS dans les territoires, gros dossier sur les corvidés… L’édition n°151 du magazine trimestriel de l’ASPAS est paru !  Sommaire du “Goupil” n°151 – automne 2022 :   L’actualité des actions de l’ASPAS dans les régions Stop à la […]

31.10.2022

Un nouvel épisode dramatique dans le feuilleton des bouquetins du Bargy 

Le triste feuilleton des bouquetins du Bargy continue. En juillet dernier, l’ASPAS vous invitait à participer à une consultation publique concernant un projet d’arrêté déposé par le préfet de Haute-Savoie pour autoriser l’abattage indiscriminé de 75 bouquetins dans le désormais tristement connu massif du Bargy.   Et bien, en dépit de cette consultation publique qui […]