La faune a besoin d’eau, pas de fusils !

La faune a besoin d’eau, pas de fusils !

À cause de la sécheresse et des incendies, la flore et la faune souffrent et meurent. La chasse ajouterait un stress insupportable à des animaux en état de grande vulnérabilité, ayant de graves difficultés à s’abreuver et à se nourrir, et trop affaiblis pour fuir.

Aujourd’hui, nos agriculteurs sont obligés de s’adapter au changement climatique et de changer leurs habitudes. Comme tous les citoyens, les chasseurs doivent eux aussi s’adapter, et s’abstenir de leur pratique pour cette période difficile. D’autres loisirs comme la randonnée ont déjà été interdits. Les chasseurs doivent arrêter de se penser au-dessus des lois et des autres, comme ils l’ont déjà montré pendant le confinement : notre maison brûle.

L’ASPAS demande une trêve immédiate de la chasse et un report de l’ouverture dans les départements concernés tant que la situation hydrique ne sera pas rétablie. L’association soutient les autres organisations qui ont la même revendication, ainsi que la lettre de la Fondation Brigitte Bardot adressée au nouveau ministre de la Transition écologique, Christophe Bechu, dont nous attendons tous des décisions courageuses et sans ambiguïté, dignes de sa fonction.

L’ASPAS sera particulièrement vigilante sur les décisions des préfets quant aux ouvertures de la chasse et aux battues, et prépare des actions juridiques si elles se révélaient contraires à la défense de la nature et de la biodiversité.

 

Chasseurs, montrez-vous responsables : lâchez vos fusils !

Lettre ouverte à Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique :

Dernières actualités

21.11.2022

La ville de Melle agit pour les renards !

Grâce en partie au précieux travail de médiation entrepris par la délégation ASPAS des Deux-Sèvres, la ville de Melle, 6200 habitants, a émis le souhait de retirer le renard de la liste des « nuisibles ». Une petite pierre de plus pour la réhabilitation du goupil !     Le 1er juin dernier, le conseil municipal de Melle, petite […]

13.11.2022

Des podcasts immersifs sur le quotidien des animaux sauvages

Depuis quelques années, le secteur des podcasts a le vent en poupe. Moins coûteux et polluant à diffuser qu’une vidéo, ce format éveille l’imaginaire et prend le contrepied de la mode du zapping et du “ toujours plus vite ”.  C’est pour cela que l’ASPAS s’est associée avec le jeune média Mu’ethik pour une série de podcasts […]

09.11.2022

Dominique, éleveur de moutons : “Que vivent les renards !”

Installé dans le Limousin, Dominique gère un élevage* d’une centaine de moutons d’Ouessant, race française la plus primitive et dite la plus petite du monde. Pour ce passionné d’animaux, son terrain placé en refuge ASPAS, protéger son troupeau des prédateurs relève du simple bon sens et de fait, en 26 ans d’activité, il n’a eu aucun souci avec le renard. Oui vous avez bien lu […]

04.11.2022

“GOUPIL” n°151, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Succès de la pétition pour les blaireaux au Sénat, victoires en justice pour les loups,  actualité de l’ASPAS dans les territoires, gros dossier sur les corvidés… L’édition n°151 du magazine trimestriel de l’ASPAS est paru !  Sommaire du “Goupil” n°151 – automne 2022 :   L’actualité des actions de l’ASPAS dans les régions Stop à la […]

31.10.2022

Un nouvel épisode dramatique dans le feuilleton des bouquetins du Bargy 

Le triste feuilleton des bouquetins du Bargy continue. En juillet dernier, l’ASPAS vous invitait à participer à une consultation publique concernant un projet d’arrêté déposé par le préfet de Haute-Savoie pour autoriser l’abattage indiscriminé de 75 bouquetins dans le désormais tristement connu massif du Bargy.   Et bien, en dépit de cette consultation publique qui […]