José Bové invite les éleveurs à tuer le loup

José Bové invite les éleveurs à tuer le loup

Le 17 juillet dernier, José Bové était en Lozère pour l’ouverture du festival de cinéma de Vébron (48). Il s’est exprimé sur le sujet très polémique de la présence du loup dans le département et a clairement dévoilé son opposition au loup en déclarant « Si le loup risque d’attaquer un troupeau, la meilleure façon de faire c’est de prendre le fusil et de tirer ! ».

L’Eurodéputé d’Europe Ecologie-Les Verts, estimant que le loup est une menace pour les éleveurs et qu’on ne devrait plus l’accepter au nom de la biodiversité, invite donc les éleveurs à enfreindre la loi en tirant sur le loup. Curieux pour un homme qui a finalement choisi de finir sa carrière dans la politique, donc de voter des lois, pour demander ensuite aux citoyens de ne pas les respecter. Il serait mieux inspiré de regarder de l’autre côté des frontières pour voir comment les éleveurs italiens ou espagnols cohabitent avec la grande faune.

En application de la Directive Habitat et de la Convention de Berne, le loup est aujourd’hui une espèce strictement protégée en France. Sa destruction illégale (et l’incitation à commettre un tel acte), telle que M. Bové la préconise, est une infraction pénale correctionnelle, punie de 15 000€ d’amende et d’un an d’emprisonnement. Les solutions de protection des troupeaux existantes s’avèrent toujours efficaces et permettent aujourd’hui d’envisager une cohabitation intelligente et durable entre les loups et les éleveurs. Le tir du loup a, le plus souvent, des effets inverses au résultat souhaité: il y a plus d’attaques après l’abattage d’un loup qu’avant. La seule solution est la protection des troupeaux. Elle seule garantit la pérennité du pastoralisme. Mais c’est moins populiste…

N’hésitez pas à signer la pétition « Sauvons les loups » 

 

Dernières actualités

26.01.2023

Enfin une loi pour restreindre la chasse en enclos  !

Le 25 janvier 2023, la proposition de loi visant à limiter l’engrillagement des espaces naturels a été définitivement adoptée par l’Assemblée nationale. L’ASPAS, qui mène une campagne active contre la chasse en enclos depuis 2019, regrette que le texte ne vise pas le principe même d’autoriser la chasse sur des animaux maintenus en captivité, mais […]

20.01.2023

Réforme de la chasse ? Circulez, y’a rien à voir !

La réforme de la chasse tant attendue a accouché d’une souris. En lieu et place du dimanche sans chasse, le gouvernement propose une appli smartphone aussi inutile que bouffonne !

11.01.2023

Les actions phares de l’ASPAS en 2023

Cohabitation avec les loups, les ours ; accompagnement des maires contre les abus de la chasse ; mobilisation générale pour les “nuisibles”… Petit aperçu des combats que l’ASPAS va mener à vos côtés au cours de cette nouvelle année !  https://youtube.com/watch?v=vIodcPfORG0&si=EnSIkaIECMiOmarE Imaginez de vieilles forêts sauvages qui grouillent de vie, que de discrets humains viendraient […]

29.12.2022

Parole d’ex-chasseur : “Ils ont pollué la génétique des sangliers” 

C’est Michel qui le dit, ancien chasseur de petit gibier installé dans le Lot, pas loin de Calvignac où le jeune Morgan Keane a été tué, confondu avec la bête noire en décembre 2020, en plein confinement.   Michel s’exprime dans le cadre d’un reportage de France Inter, diffusé en 5 épisodes début décembre 2022, […]

26.12.2022

Une belle année de blaireaux ! 

Attention, ça décoiffe. Dans ce contexte si morose pour le vivant, l’ASPAS a accumulé les succès tout au long de l’année 2022, et nous n’allons pas nous priver de nous en vanter ! Petite rétrospective en texte et en images…