“J’aime les ours”, un nouveau kit pédagogique pour le jeune public  

“J’aime les ours”, un nouveau kit pédagogique pour le jeune public  

Après des supports similaires pour les renards, les loups, les amphibiens et les blaireaux, l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) lance l’action “J’aime les ours” à destination des enfants de 6 à 11 ans et de leurs enseignants. Objectif : tordre le cou aux idées reçues sur l’ours brun et sensibiliser jeune public à leur protection

Détruit à outrance jusqu’à la moitié du 20e siècle, l’ours brun a bien failli complètement disparaître de France. Désormais strictement protégé par la loi, il n’en subsiste que quelques dizaines, dans les Pyrénées exclusivement.
Contrairement aux idées reçues, l’ours brun est un animal généralement farouche et solitaire, qui fuit autant la présence humaine que ses propres congénères. Côté nourriture, les clichés ont aussi la vie dure : non, l’ours ne passe pas ses journées à attaquer des moutons mal protégés puisqu’il est à 75% végétarien !

Destiné aux jeunes enfants (entre 6 et 11 ans), ce kit tord le cou à de nombreuses idées reçues. Intégralement édité par l’ASPAS avec l’appui des meilleurs experts de l’ours, il est constitué d’un dépliant en trois volets et d’une exposition didactique en 8 panneaux de taille 60 x 40 cm. Pour les adultes, un dépliant plus détaillé complète ce kit, donnant ainsi à l’enseignant toutes les clés pour aborder au mieux tous les enjeux qui entourent cette espèce si emblématique en France.  

Un outil pédagogique à utiliser en classe, en centre de loisirs… et même à la maison pour les parents les plus motivés ! 

Dernières actualités

16.04.2024

Bouquetins du Bargy : du mieux mais des animaux sains toujours menacés d’abattage !

Trois nouveaux arrêtés sont actuellement soumis à consultation publique jusqu’au 25 avril par la préfecture de Haute-Savoie, visant à lutter contre l’enzootie de brucellose au sein des populations de bouquetins sauvages dans les massifs du Bargy et des Aravis. L’ASPAS vous invite à y participer en refusant toute opération visant à abattre des bouquetins potentiellement […]

16.04.2024

La Poste milite en faveur des renards !

De superbes photos de renards dans leur milieu naturel sur des timbres 20g, et un message de sensibilisation sur la place du petit carnivore dans l’écosystème : l’ASPAS ne peut que saluer cette initiative de La Poste, entreprise de service public, qui propose à la vente dès le 3 juin prochain un « collector » à tirage limité* […]

04.04.2024

Consultations publiques : dites NON au déterrage des blaireaux dès le 15 mai !

À partir du 15 mai, dans plusieurs départements de France, les chasseurs ressortent leurs pelles, pioches et autres instruments de torture pour s’adonner à leur funeste passion : le déterrage de familles entières de blaireaux, directement au terrier. Interdite chez la plupart de nos voisins, la chasse sous terre fait de la résistance en France, […]

03.04.2024

L’Etat doit faire plus pour les ours en France ! 

Si le dernier bilan démographique publié par l’Office Français de la biodiversité (OFB) révèle une légère progression de la population des ours dans les Pyrénées en 2023, le brassage génétique est toujours préoccupant et on est encore loin du seuil minimal de viabilité de l’espèce. Redonnons sa place à l’ours dans les grands massifs de […]

27.03.2024

Le col de Lizarrieta, zone Natura 2000 plombée par la chasse !  

Une étude publiée par l’association CPAL* alerte sur les taux anormalement élevés de plomb contenu dans le sol et les organismes vivants du col de Lizarrieta, un site très prisé par les chasseurs d’oiseaux migrateurs…  Véritable hot-spot de la migration, le col de Lizarrieta situé sur la commune de Sare (64) est tristement célèbre pour […]