Dites NON à la chasse des oiseaux marins en bateau à moteur !

Dites NON à la chasse des oiseaux marins en bateau à moteur !

Jusqu’au 27 août, France Nature Environnement*, la LPO** et l’ASPAS vous invitent à participer à la consultation publique concernant un arrêté qui autoriserait l’emploi de bateaux à moteur pour la chasse des oiseaux marins sur l’archipel français de St Pierre et Miquelon.

Les eiders à duvet font partie des oiseaux concernés par cette chasse

Pourquoi faut-il se mobiliser ?

Le projet d’arrêté vise à introduire une dérogation à la réglementation de la chasse en mer à St Pierre et Miquelon, en autorisant la chasse en bateau à moteur, qui est strictement interdite en métropole. Alors que la chasse traditionnelle des canards marins se pratiquait en bateau à rame, les chasseurs veulent utiliser des moteurs de 100cv ou 200cv, ce qui a pour conséquence évidente de faciliter le tir des oiseaux. Dans le même temps, aucune limitation efficace des prélèvements n’est mise en place et les chiffres de prélèvements ne sont pas connus. L’arrêté aurait donc pour effet d’augmenter la pression de chasse sur des espèces fragiles, alors que l’impact de la chasse sur les oiseaux marins ne peut même pas être évalué.

Plutôt que d’assouplir encore les possibilités de chasse sur l’archipel, déjà bien trop laxistes, le ministère de l’Ecologie devrait:

– mettre fin au braconnage des eiders (canards marins) qui a lieu chaque année du 1er au 30 avril, en pleine migration prénuptiale de ces espèces, avec la complicité des pouvoirs publics,

– adopter une date de fermeture de la chasse des oiseaux marins au plus tard fin février, comme dans les territoires canadiens voisins,

– faire intervenir les agents de l’Office Français de la Biodiversité pour verbaliser les tirs fréquents sur les oiseaux protégés,

– retirer de la liste des espèces chassables deux espèces de canards marins menacés d’extinction et figurant sur la liste rouge mondiale de l’UICN, la macreuse brune et la harelde boréale, et leur accorder le statut d’espèce protégée.

Comment participer à la consultation ?

Rendez-vous avant le 27 août sur la page web des consultations pour avoir plus d’informations et postez votre commentaire sur la page prévue à cet effet.

Il est important de personnaliser votre réponse et de ne pas faire un simple copier-coller des arguments proposés, pour que votre réponse soit bien comptabilisée lors de la synthèse de ces consultations.

Je participe

*Merci à France Nature Environnement pour leur décryptage du projet d’arrêté, matérialisé par le texte ci-dessus, originellement publié sur leur site
** Les arguments listés par la Ligue de Protection des Oiseaux sont disponibles ici

Dernières actualités

11.06.2024

« Goupil score » : déclare ton massacre de renards à la FDC 87 !

Après la « brigade d’action contre les corvidés » (BACC 87) en partenariat avec la FNSEA, le défilé « Au bonheur des veneurs1 » à Limoges pour défendre la passion barbare du déterrage, la Fédération des chasseurs de la Haute-Vienne innove encore un peu plus dans le genre massacre ludique d’animaux sauvages : via sa plateforme baptisée « Goupil score », lancée […]

07.06.2024

Elections européennes : votez pour la nature !!

Chasse aux loups, recul sur les pesticides, destruction des habitats naturels… Contre les graves risques de régressions actuelles, votre vote pour la nature est essentiel ce 9 juin ! Voici quelques pistes pour vous aider dans votre choix… Fidèle à sa volonté de conserver toute son indépendance politique et sa liberté d’action, l’ASPAS se gardera bien […]

06.06.2024

Crise agricole et biodiversité : non à la loi qui facilitera la destruction d’espèces protégées !

L’ASPAS est co-signataire de la pétition interassociative initiée par Animal Cross pour demander au gouvernement de revoir l’article 13 du projet de loi sur l’orientation agricole : en l’état, le texte prévoit une dépénalisation de l’atteinte aux espèces protégées, ce qui constituerait une atteinte gravissime à la protection de la nature avec un retour en […]

29.05.2024

Agissons contre la chasse d’été !

Comme si la chasse en automne et en hiver ne suffisait pas, une majorité de préfectures autorise aussi la chasse d’été, et ce à partir du 1er juin ! Les animaux à subir ces nouveaux assauts sont principalement les sangliers, les chevreuils (surtout les mâles qui font de beaux trophées), et les renards… Les renards […]

29.05.2024

L’Ardèche déclare la guerre aux loups !

“La place du loup c’est à Peaugres” (un zoo…), affirme Olivier Amrane*, le président du département de l’Ardèche, qui vient de lancer une campagne d’affichage ouvertement hostile au grand prédateur en partenariat avec la Fédé de chasse 07 et la Chambre d’agriculture… Même Sophie Elizéon, la préfète de l’Ardèche prend position contre le grand canidé, en […]