Devenez ambassadeur de l’Effraie des Clochers dans la Drôme

Devenez ambassadeur de l’Effraie des Clochers dans la Drôme

effraie-110Suite au lancement du plan national de sauvegarde, l’ASPAS et la LPO Drôme continuent leur effort et s’associent pour former de nouveaux ambassadeurs, protecteurs de la Chouette Effraie. Inscrite sur la liste des espèces protégées, la Dame blanche paie un lourd tribut à l’activité humaine. En cause, les collisions routières, l’amenuisement des proies avec la modification des pratiques agricoles, mais aussi la disparition des sites de nidification de l’espèce qui a durement participé à la baisse importante de ses effectifs.

Pourtant, l’effraie des clochers est une alliée de taille, indispensable et naturelle, de l’agriculteur et du jardinier. En régulant les populations des rongeurs dans les milieux agricoles, elle contribue au maintien des ressources alimentaires naturelles de l’homme.
Il s’agit avant tout d’un être fascinant, mystérieux, dont la sauvegarde dépend uniquement de nous ! 

effraie-garvieL’ASPAS et la LPO Drôme proposent de former des ambassadeurs de la Dame blanche, pour qu’ils soient en capacité de sensibiliser les citoyens, repérer des sites favorables et faire augmenter ainsi les lieux d’accueil de l’Effraie des clochers.

En Drôme, la situation est alarmante.
En effet, en 2013, seulement 23 chouettes effraies ont été observées sur tout le département, en comptant celles percutées au bord des routes.

C’est en Drôme provençale que nous avons décidé d’agir car aucun nichoir n’y a encore été installé. L’Effraie s’y fait apparemment très discrète selon les témoignages de nos adhérents locaux : les dernières observations qu’ils ont pu effectuer datent de 2011…
La formation se déroulera les 8 et 9 novembre 2014 dans les communes de Grignan, Taulignan, Montbrison-sur-Lez et de Montségur-sur-Lauzon.

Vous aussi, protégez l’Effraie des clochers !

Participez à sa préservation :

Le travail de recherche d’informations, de prospection scientifique, de création de supports de communication et de diffusion en amont est conséquent. Ce sont les associations ASPAS et LPO Drôme qui prennent tout cela à leur charge, en y consacrant le temps de travail de deux personnes salariées (une dans chaque structure). Vous pouvez donc nous apporter votre soutien financier pour aider au succès de cette campagne.

  • Rejoignez-nous pour le week-end de formation, en vous inscrivant par téléphone auprès de Anne, au 04 75 25 14 14 ou par mail à actions@aspas-nature.org (nombre de places limité).
Pour l’Effraie des clochers, merci !
 
bandeau-ullule

Dernières actualités

12.08.2022

La faune a besoin d’eau, pas de fusils !

À cause de la sécheresse et des incendies, la flore et la faune souffrent et meurent. La chasse ajouterait un stress insupportable à des animaux en état de grande vulnérabilité, ayant de graves difficultés à s’abreuver et à se nourrir, et trop affaiblis pour fuir. Aujourd’hui, nos agriculteurs sont obligés de s’adapter au changement climatique […]

10.08.2022

Une réserve de l’ASPAS encore contrôlée par l’État ! 

La France compte environ 1300 parcs et enclos de chasse aux pratiques opaques. Les propriétaires de ces terrains, où des animaux captifs sont livrés à la brutalité meurtrière de certains chasseurs, ne sont que très rarement contrôlés. Or, le traitement de l’administration est étrangement différent pour la pacifique ASPAS : après avoir subi le 3e contrôle […]

09.08.2022

VIDÉO – Après une séance de déterrage de blaireaux…

Terre retournée, branches et racines coupées, gueules de terriers rebouchées… En retournant voir la famille de blaireaux qu’il prenait plaisir à photographier et filmer, en Haute-Vienne, Sébastien a eu la douloureuse surprise de découvrir que les animaux n’étaient plus. Que des chasseurs étaient passés par là avec des pelles, des pioches, des haches, pour venir […]

08.08.2022

Une avalanche de victoires contre le déterrage des blaireaux !

Depuis le début de l’année 2022, sur les 9 actions en justice qu’elle a engagées, l’ASPAS a réussi à faire suspendre ou annuler 8 arrêtés préfectoraux qui autorisaient une période complémentaire de vénerie sous terre des blaireaux, une chasse particulièrement cruelle et non sélective qui peut être pratiquée dès le 15 mai en France. Avec […]

29.07.2022

La Cour des comptes va se pencher sur les fonds publics accordés aux chasseurs !

Le 11 avril 2022, le collectif Un jour un chasseur, spécialisé dans le relai et la sensibilisation vis-à-vis des comportements abusifs liés à la chasse, a publié une proposition sur la plateforme de participation citoyenne de la Cour des Comptes. Il y était question de vérifier la bonne utilisation des fonds publics accordés aux chasseurs, […]