Déterrage du blaireau : le préfet du Loir-et-Cher cède à la pression des associations !

Déterrage du blaireau : le préfet du Loir-et-Cher cède à la pression des associations !

Après l’adoption le 8 juillet dernier par la préfecture du Loir-et-Cher de l’arrêté autorisant l’exercice de la vénerie sous terre du blaireau pour une période complémentaire (jusqu’au 15 septembre 2019 et du 15 mai 2020 au 30 juin 2020), l’ASPAS

s’est rangée aux côtés des associations locales Sologne Nature Environnement et Perche Nature pour tenter un recours devant le Tribunal administratif d’Orléans. Une initiative également soutenue par Catherine Le Troquier, maire de Valaire, élue particulièrement engagée pour la cause des animaux sauvages sur le territoire de sa commune.


Cette action commune n’a pas tardé à porter ses fruits, puisque moins d’un mois plus tard (le 5 août), le préfet du Loir-et-Cher a pris la décision de l’abroger ! Ayant pris connaissance de notre action en justice, la préfecture a reconnu une « carence d’expression de motivation » (entendez, en gros : « oui vous avez raison, rien ne justifie en fait de prendre un tel arrêté »…) et a préféré renoncer à défendre son texte devant le Tribunal.


Cette belle surprise arrive dans la foulée de la victoire remportée le 9 juillet dernier par l’association voisine Indre Nature, qui a réussi à faire annuler a posteriori l’arrêté autorisant le déterrage de blaireaux dans l’Indre pour une période complémentaire, en 2016.


Même si la Fédération de chasse du Loir-et-Cher peut tenter un éventuel recours contre cet arrêté d’abrogation, cette décision préfectorale est de bon augure pour la suite, en ce que la jurisprudence en faveur des blaireaux est à nouveau renforcée ! En clair, cela veut dire que les préfectures hésiteront à deux fois avant d’adopter des arrêtés qui ne sont pas justifiés sur le fond.

Dernières actualités

14.06.2022

La ville de Melle agit pour les renards !

Grâce en partie au précieux travail de médiation entrepris par la délégation ASPAS des Deux-Sèvres, la ville de Melle, 6200 habitants, a émis le souhait de retirer le renard de la liste des « nuisibles ». Une petite pierre de plus pour la réhabilitation du goupil !     Le 1er juin dernier, le conseil municipal de Melle, petite […]

01.06.2022

Pas de déterrage pour les blaireaux de l’Ardèche le printemps prochain !

L’ASPAS et AVES avaient adressé fin 2021 une lettre à la préfecture pour l’inciter à ne plus autoriser de période complémentaire de vénerie sous terre dans son département : une initiative qui semble avoir porté ses fruits, puisque l’interdiction est en effet mentionnée dans le projet d’arrêté encadrant la saison de chasse 2022-2023 ! Saluons cette […]

31.05.2022

KARMA, un moteur de recherche dédié à la protection du Vivant

Lancé le 22 mai 2022 à l’occasion de la Journée mondiale de la biodiversité, KARMA est le tout premier moteur de recherche 100% engagé pour le bien-être animal et la protection de la nature. L’ASPAS est partenaire de l’initiative : utiliser KARMA pour vos recherches sur le web est une manière rapide et facile de soutenir […]

31.05.2022

Journée Mondiale des Blaireaux : une 1re édition réussie !

Dans notre inlassable combat pour mettre fin au déterrage, chasse cruelle toujours autorisée en France, on leur devait bien ça, à nos petits pandas des bois et des forêts : une journée tout à leur effigie, où le grand public se familiariserait avec leurs mœurs, leur place dans la nature, et s’indignerait à nos côtés du […]

18.05.2022

Dites NON aux effarouchements d’ours !

L’ASPAS appelle toutes les personnes favorables à la protection des ours dans les Pyrénées à participer à la consultation publique avant le 19 mai 2022 sur le site du ministère de la Transition écologique et solidaire. Contrairement aux années précédentes, cet arrêté sera sans limitation de durée !  Commencez votre texte par : “Je suis contre l’arrêté autorisant […]