Des élus pro-renard soutenus par l’ASPAS

Des élus pro-renard soutenus par l’ASPAS

Plusieurs élus dans les Deux-Sèvres en lien avec l’ASPAS souhaitent s’opposer au classement du renard comme espèces  “nuisibles” sur leurs  communes, pour mettre fin à l’acharnement injustifié dont ils sont victimes. À force de persévérance, les mentalités évoluent enfin jusque dans les mairies !

Absence d’arguments pour justifier des battues, questionnement sur l’intérêt d’une régulation… autant d’éléments qui sont venus mettre la puce à l’oreille aux élus de La Crèche et de Melle (79) pour remettre en question le statut du renard en tant qu’espèce “nuisible” (officiellement ESOD : Espèce susceptible d’occasionner des dégâts). Une troisième commune dans les Deux-Sèvres pourrait également emboîter le pas.

La maire de La Crèche a consulté l’expertise de l’ASPAS dans ce dossier pour faire avancer cette problématique le plus efficacement possible, avec le concours de notre délégué local Cyril Alexandre. Le terreau n’était pourtant pas très fertile pour la protection des renards puisque cette commune abrite le siège de la fédération départementale des chasseurs des Deux-Sèvres !

Interrogé par La Nouvelle République suite à ces dernières actualités qui remuent les acteurs locaux, Cyril Alexandre a mis en lumière les réalités scientifiques et biologiques des dynamiques de population des renards et insisté sur son rôle indispensable d’auxiliaire sanitaire et agricole. Merci à lui pour son indispensable implication !

Lire l’article de La Nouvelle République

L’ASPAS tient à saluer de telles initiatives de la part de représentants de l’État et a bon espoir que d’autres suivront bientôt. Ces décisions  représentent un pas important vers la réhabilitation des soi-disant «nuisibles». La lutte menée en faveur de ces animaux sauvages par l’ASPAS depuis  40 ans, contribue ainsi à la reconnaissance de leur rôle prépondérant dans l’équilibre de nos écosystèmes et de leur intérêt au sein de notre patrimoine naturel. En l’état actuel de la biodiversité, la notion de nuisibilité est en complète contradiction avec la nécessité de conservation des espèces, fragilisées par la pression croissante des activités humaines.

Dernières actualités

« Goupil score » : déclare ton massacre de renards à la FDC 87 !

Après la « brigade d’action contre les corvidés » (BACC 87) en partenariat avec la FNSEA, le défilé « Au bonheur des veneurs1 » à Limoges pour défendre la passion barbare du déterrage, la Fédération des chasseurs de la Haute-Vienne innove encore un peu plus dans le genre massacre ludique d’animaux sauvages : via sa

Elections européennes : votez pour la nature !!

Chasse aux loups, recul sur les pesticides, destruction des habitats naturels… Contre les graves risques de régressions actuelles, votre vote pour la nature est essentiel ce 9 juin ! Voici quelques pistes pour vous aider dans votre choix… Fidèle à sa volonté de conserver toute son indépendance politique et sa liberté

Inscription à la newsletter

X