La Cour des comptes va se pencher sur les fonds publics accordés aux chasseurs !

La Cour des comptes va se pencher sur les fonds publics accordés aux chasseurs !

Le 11 avril 2022, le collectif Un jour un chasseur, spécialisé dans le relai et la sensibilisation vis-à-vis des comportements abusifs liés à la chasse, a publié une proposition sur la plateforme de participation citoyenne de la Cour des Comptes. Il y était question de vérifier la bonne utilisation des fonds publics accordés aux chasseurs, et ce à tous les niveaux (local, départemental, régional, national). 

Cette proposition se base sur le fait qu’il est difficile d’estimer le montant global de ces financements, mais aussi que leur utilisation est parfois discutable : 

 

« Le montant exact de ces financements ainsi que la manière dont cet argent est utilisé restent difficiles d’accès. D’autre part, l’apport de ces financements à l’intérêt général est souvent contestable. Par exemple, en juillet 2019, la région Île-de-France a fait cadeau de 57 000 euros de subvention aux chasseurs, pour l’achat de 5000 faisans destinés à être chassés. Comment l’usage de cet argent public se justifie-t-il au nom de l’intérêt général ? » 

 

Il n’est pas certain que tous les contribuables soient ravis d’apprendre que leur argent est utilisé pour financer un tel loisir. C’est pourquoi il est temps de demander davantage de transparence quant aux montants attribués ainsi qu’à leur utilisation : 

 

« Nous considérons que ces financements, destinés à une activité de loisir, -reconnue juridiquement comme telle- doivent faire l’objet d’un contrôle et être rendus accessibles à tous les contribuables. » 

 

Il est également question d’étudier des alternatives plus économiques et respectueuses des animaux à certaines méthodes utilisées par les chasseurs. 

 

Bonne nouvelle ! Cette proposition, soumise au vote des citoyens et citoyennes que l’ASPAS avait relayé dans ses réseaux, a été retenue et sera suivie de la rédaction d’un rapport de la Cour des Comptes qui sera publié en 2023. Comptez sur nous pour suivre cela avec attention. 

 

Cette initiative est d’autant plus importante que le recours engagé par l’ASPAS et ses partenaires (LPO et OPIE) pour contester l’écocontribution versée aux chasseurs et demander la fin de ces subventions publiques a été rejeté. 

 

Retrouvez ci-dessous le lien vers la proposition complète faite par Un Jour un Chasseur.
L’argent public destiné aux fédérations de chasseurs et son usage.

Dernières actualités

21.11.2022

La ville de Melle agit pour les renards !

Grâce en partie au précieux travail de médiation entrepris par la délégation ASPAS des Deux-Sèvres, la ville de Melle, 6200 habitants, a émis le souhait de retirer le renard de la liste des « nuisibles ». Une petite pierre de plus pour la réhabilitation du goupil !     Le 1er juin dernier, le conseil municipal de Melle, petite […]

13.11.2022

Des podcasts immersifs sur le quotidien des animaux sauvages

Depuis quelques années, le secteur des podcasts a le vent en poupe. Moins coûteux et polluant à diffuser qu’une vidéo, ce format éveille l’imaginaire et prend le contrepied de la mode du zapping et du “ toujours plus vite ”.  C’est pour cela que l’ASPAS s’est associée avec le jeune média Mu’ethik pour une série de podcasts […]

09.11.2022

Dominique, éleveur de moutons : “Que vivent les renards !”

Installé dans le Limousin, Dominique gère un élevage* d’une centaine de moutons d’Ouessant, race française la plus primitive et dite la plus petite du monde. Pour ce passionné d’animaux, son terrain placé en refuge ASPAS, protéger son troupeau des prédateurs relève du simple bon sens et de fait, en 26 ans d’activité, il n’a eu aucun souci avec le renard. Oui vous avez bien lu […]

04.11.2022

“GOUPIL” n°151, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Succès de la pétition pour les blaireaux au Sénat, victoires en justice pour les loups,  actualité de l’ASPAS dans les territoires, gros dossier sur les corvidés… L’édition n°151 du magazine trimestriel de l’ASPAS est paru !  Sommaire du “Goupil” n°151 – automne 2022 :   L’actualité des actions de l’ASPAS dans les régions Stop à la […]

31.10.2022

Un nouvel épisode dramatique dans le feuilleton des bouquetins du Bargy 

Le triste feuilleton des bouquetins du Bargy continue. En juillet dernier, l’ASPAS vous invitait à participer à une consultation publique concernant un projet d’arrêté déposé par le préfet de Haute-Savoie pour autoriser l’abattage indiscriminé de 75 bouquetins dans le désormais tristement connu massif du Bargy.   Et bien, en dépit de cette consultation publique qui […]