Collisions d’animaux sur les autoroutes, aidez-nous à les recenser !

Collisions d’animaux sur les autoroutes, aidez-nous à les recenser !

La destruction et la fragmentation des habitats sont les principales causes de disparition des espèces sauvages. Cette création de discontinuités entre les milieux et le risque de collisions routières, amenuisent considérablement des populations. Si la quasi totalité des espèces animales est concernée, les plus touchés sont les grands mammifères sauvages (84% des collisions routières ont concerné les chevreuils, sangliers, cerfs en 2008*).

chevreuil-route-R.CollangeLes autoroutes, qui constituent des ouvrages publics, sont soumises à des obligations spéciales d’entretien destinées à assurer la sécurité des usagers. Malgré cela, des collisions avec la faune sauvage (et domestique) se produisent tous les jours. Elles mettent en danger tant les usagers que les animaux en quête de nourriture, d’un partenaire, d’un lieu de reproduction…

La proximité récurrente des barrières de services près des zones de choc, laisse penser sérieusement que celles-ci ne sont pas adaptées pour bloquer efficacement la faune sauvage.

Agissez !

C’est pour permettre une meilleure appréhension du problème, que l’ASPAS lance une campagne nationale de recensement public des animaux sauvages victimes du réseau autoroutier.

Ce recensement concerne les axes autoroutiers comportant des clôtures, des entrées de service et dont la vitesse autorisée est supérieure à 90 km/h.

blaireau-mort-A.SavarySi vous apercevez un animal sur une voie d’autoroute de cet ordre, merci de nous le signaler par mail sur actions@aspas-nature.org. Précisez-nous :

  • La date d’observation ;
  • Le nom de l’autoroute ;
  • À hauteur de quelle ville ;
  • Le type d’animal accidenté : mammifère, oiseau (si possible préciser l’espèce sinon la taille) ;
  • Vivant / mort.

Des recensements existent déjà, mais l’accès y est souvent très restreint ou les données datent de plusieurs années. Notre volonté est d’actualiser et d’enrichir cette base de données. Cette enquête réunira des informations ciblées sur les barrières de service des autoroutes, pour qu’elles soient mutualisées dans la mesure du possible avec d’autres études.

Le réseau autoroutier est vaste, la tâche énorme : ensemble, luttons contre ces collisions mortelles !

* « Des passages à faune », Autoroutes Paris Rhin Rhône (APRR), page 6.

Dernières actualités

12.08.2022

La faune a besoin d’eau, pas de fusils !

À cause de la sécheresse et des incendies, la flore et la faune souffrent et meurent. La chasse ajouterait un stress insupportable à des animaux en état de grande vulnérabilité, ayant de graves difficultés à s’abreuver et à se nourrir, et trop affaiblis pour fuir. Aujourd’hui, nos agriculteurs sont obligés de s’adapter au changement climatique […]

10.08.2022

Une réserve de l’ASPAS encore contrôlée par l’État ! 

La France compte environ 1300 parcs et enclos de chasse aux pratiques opaques. Les propriétaires de ces terrains, où des animaux captifs sont livrés à la brutalité meurtrière de certains chasseurs, ne sont que très rarement contrôlés. Or, le traitement de l’administration est étrangement différent pour la pacifique ASPAS : après avoir subi le 3e contrôle […]

09.08.2022

VIDÉO – Après une séance de déterrage de blaireaux…

Terre retournée, branches et racines coupées, gueules de terriers rebouchées… En retournant voir la famille de blaireaux qu’il prenait plaisir à photographier et filmer, en Haute-Vienne, Sébastien a eu la douloureuse surprise de découvrir que les animaux n’étaient plus. Que des chasseurs étaient passés par là avec des pelles, des pioches, des haches, pour venir […]

08.08.2022

Une avalanche de victoires contre le déterrage des blaireaux !

Depuis le début de l’année 2022, sur les 9 actions en justice qu’elle a engagées, l’ASPAS a réussi à faire suspendre ou annuler 8 arrêtés préfectoraux qui autorisaient une période complémentaire de vénerie sous terre des blaireaux, une chasse particulièrement cruelle et non sélective qui peut être pratiquée dès le 15 mai en France. Avec […]

29.07.2022

La Cour des comptes va se pencher sur les fonds publics accordés aux chasseurs !

Le 11 avril 2022, le collectif Un jour un chasseur, spécialisé dans le relai et la sensibilisation vis-à-vis des comportements abusifs liés à la chasse, a publié une proposition sur la plateforme de participation citoyenne de la Cour des Comptes. Il y était question de vérifier la bonne utilisation des fonds publics accordés aux chasseurs, […]