Chasse : encore deux morts

Chasse : encore deux morts

chasseur-face110Alors que les responsables de la chasse se veulent rassurants, le décès de deux chasseurs lundi et « l’accident » qui a blessé un joggeur dimanche, rappellent à quel point ce loisir est dangereux. Et pas seulement pour les lapins
Dimanche, à Vals des Près (Hautes-Alpes) un joggeur a reçu une volée de plombs dans le dos, le crâne, un bras et une cuisse. L’auteur du coup de fusil est un adolescent de 16 ans. On est donc loin des propos rassurants que tentent de diffuser les instances cynégétiques qui voudraient que les « nouveaux » chasseurs seraient mieux formés et causeraient moins d’accidents.

Hier lundi, dans le Gard, deux chasseurs qui participaient à des battues au sanglier ont été abattus par d’autres participants. L’un à Vézénobres, l’autre à Vallabrègues. Dans les deux cas, les tireurs étaient des personnes âgés, 84 et 74 ans.

chasseur-faceCes chasseurs n’ont non seulement jamais passé leur permis de chasser, eu égard à leur âge, mais ils n’ont jamais eu à passer de contrôle de la vue ! Une telle mesure est pourtant obligatoire pour les tireurs sportifs, alors que ces derniers exercent leur loisir dans des stands sécurisés.

Mais en France, il n’y a plus de règle de sécurité au niveau national, pas de contrôle d’alcoolémie possible, et une légèreté de sanction inexplicable en cas d’homicide. Rappelons également que certaines armes de chasse peuvent tuer à 3 kilomètres.

La légère baisse des accidents de chasse n’est que le résultat de celle des effectifs de chasseurs : ils étaient 2,4 millions à la fin des années 1970, ils seraient moins d’un million aujourd’hui. En proportion, le nombre d’accidents de chasse est donc loin de baisser.

L’ASPAS dénonce le laxisme coupable des pouvoirs publics qui, ministère après ministère, continuent à se rendre complices de ces morts et du climat d’insécurité qui s’impose plus de la moitié de l’année sur nos territoires ruraux et périurbains.

Contacts presse :
Marc Giraud, Vice-Président de l’ASPAS, et auteur de Comment se promener dans les bois sans se faire tirer dessus !

 

Dernier articles de presse

10.06.2024

35 associations demandent le retrait de l’article 13 de la loi d’orientation agricole, une régression environnementale de 35 ans

Lors du débat sur la loi d’orientation agricole (LOA) à l’Assemblée nationale, le gouvernement vient de porter une atteinte immense à la protection des êtres vivants appartenant à des espèces protégées, faune et flore. L’article 13 est un séisme juridique. A l’article 13 de la LOA, amendement 4452 2e rectificatif, il est décidé que désormais […]

23.05.2024

Baisse de la population de loups en France de 9% : la déraison d’Etat, ça suffit !

Communiqué interassociatif ASPAS, Férus, FNE, LPO, Humanité & Biodiversité et WWF La dernière estimation du nombre de loups présents en France est connue depuis des semaines par les responsables gouvernementaux, qui se sont gardés de la rendre publique, et pour cause : elle fait état d’une baisse de la population de 9 %, passant de […]

03.05.2024

La 3e Journée mondiale des blaireaux c’est le 15 mai 2024 !  

Pour mieux faire connaître les blaireaux et alerter sur la cruauté du déterrage, une pratique de chasse toujours légale en France, l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) a proposé de faire du 15 mai la Journée mondiale des blaireaux, une initiative soutenue par de nombreux partenaires associatifs*. Après le succès des éditions 2022 […]

19.03.2024

Le loup doit rester une espèce strictement protégée : lancement de la mobilisation citoyenne !

Nos 11 organisations de protection de la nature (WWF, FNE, LPO, UICN, ASPAS, Humanité & Biodiversité, SNPN, SFEPM, Ferus, OPIE, SHF) lancent ce mardi 19 mars une grande pétition citoyenne pour appeler le gouvernement français àrejeter sans ambiguïté la proposition, ni nécessaire ni justifiée, de la Commission européenne visant à abaisser le statut de protection du loup. La […]

09.03.2024

Quels pouvoirs du maire sur la chasse ? L’ASPAS édite un guide pratique

Un maire peut-il limiter la chasse dans une forêt communale ? Peut-il imposer un jour sans chasse ? Peut-il venir au secours des espèces considérées comme “nuisibles” ? C’est pour répondre à ces questions de plus en plus fréquentes que l’ASPAS a décidé de mettre à disposition des élus locaux un guide pratique et juridique, […]