Chasse aux loups : le préfet du Var encore hors la Loi !

Chasse aux loups : le préfet du Var encore hors la Loi !

zaPour la 4ème fois, le tribunal administratif de Toulon vient, à la demande des associations ASPAS, Ferus et One Voice, de suspendre un arrêté du préfet du Var qui ordonnait, jusqu’en mai 2016, l’abattage de 3 loups sur 12 communes dans le secteur du plateau de Canjuers, dans le nord du Var.

Dans ce même secteur, la justice avait en effet déjà sanctionné les décisions similaires du préfet à trois reprises en décembre 2013, février 2015 et fin septembre 2015. Moins d’un mois après cette dernière décision de justice, le préfet adoptait un nouvel arrêté, tout aussi injustifié que les précédents.

En toute logiquloup5-Serge.Monatgnone, le juge administratif relève aujourd’hui* les mêmes irrégularités : le risque de déstabilisation de l’espèce par le tir de 3 loups dans cette zone, compte tenu de l’incertitude totale affectant le nombre d’animaux réellement présents, et le non respect des conditions préalables à un tir de prélèvement requises par le protocole ministériel du 30 juin 2015 : survenance de dommages importants et récurrents malgré la mise en œuvre de mesures de protection des troupeaux et de tirs de défense préalables.

La justice réaffirme donc le « doute sérieux » qui affecte la légalité de cet arrêté préfectoral.

Cette décision confirme ce que nos associations constatent depuis des années à Canjuers où certains éleveurs irresponsables laissent toute l’année leurs troupeaux sans surveillance ni protection, à la merci des prédateurs.

* dans son ordonnance du 21 décembre 2015

Dernier articles de presse

13.02.2024

Quels pouvoirs du maire sur la chasse ? L’ASPAS édite un guide pratique

Un maire peut-il limiter la chasse dans une forêt communale ? Peut-il imposer un jour sans chasse ? Peut-il venir au secours des espèces considérées comme “nuisibles” ? C’est pour répondre à ces questions de plus en plus fréquentes que l’ASPAS a décidé de mettre à disposition des élus locaux un guide pratique et juridique, […]

01.02.2024

Insécurité liée à la chasse : l’ASPAS et Un jour un chasseur attaquent l’État pour inaction cynégétique

Le gouvernement n’a pas réagi au recours gracieux envoyé le 10 octobre par l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) et le collectif Un Jour Un Chasseur. Celui-ci exigeait l’adoption de mesures nationales fortes pour encadrer de manière plus sécuritaire la pratique de la chasse. Au nom des ruraux et de tous les citoyens […]

31.01.2024

La destruction des “nuisibles” sévèrement critiquée par des scientifiques

Un panel d’experts dénonce l’absence de justification et l’inefficience du massacre annuel de millions d’oiseaux et de mammifères sauvages accusés d’être potentiellement néfastes aux activités humaines. En partenariat avec l’ASPAS et la LPO, la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) a constitué un comité d’experts scientifiques et sociétaux indépendants afin d’émettre un avis sur la […]

21.12.2023

Déclassement du statut de protection du loup : Ursula von der Leyen crée un dangereux précédent

COMMUNIQUÉ INTER-ASSOCIATIF – La présidente de la Commission européenne a proposé aux États membres, ce mercredi 20 décembre, un déclassement du statut de protection du loup comme espèce “protégée” plutôt que “strictement protégée”, créant un précédent inédit dans la Convention de Berne… Nos associations réagissent.  Selon la dernière évaluation de l’Union Internationale de Conservation de la […]

30.11.2023

Justice pour le Vivant : en appel, les ONG demandent au juge d’obliger l’Etat à améliorer l’évaluation des risques des pesticides

Ce lundi 20 novembre, les ONG de Justice pour le Vivant ont transmis leurs arguments à la cour administrative d’appel de Paris dans leur mémoire complémentaire. Elles entendent prouver la nécessité de revoir la méthodologie de l’évaluation des risques des pesticides et obliger l’Etat à agir sur ce point afin de lutter efficacement contre l’effondrement […]