Chasse à la glu : la colère des enfants gâtés

Chasse à la glu : la colère des enfants gâtés

Samedi 12 septembre, des chasseurs manifestent à Prades contre l’arrêt légal de la chasse à la glu, décidé pour mettre enfin la France en accord avec les lois européennes, et soutenu par la grande majorité des citoyens. À l’heure où le WWF annonce un déclin alarmant du vivant, et où le lobby de la chasse a déjà obtenu tous les cadeaux de l’État, les autoproclamés “premiers écolos de France” osent encore faire des caprices…

Tout d’abord, c’est quoi, les chasses traditionnelles ? En gros, c’est attraper des petits oiseaux avec des bouts de ficelles ou de la colle. Bref, des jeux de gamins dérisoires. Continuer de s’amuser avec de la glu, c’est pourtant l’objet de l’extrême colère de ces vieux enfants gâtés, sourds aux problèmes du monde, aux enjeux de l’écologie et à la souffrance des oiseaux. Rappelons que ce jeu est non sélectif, et que des oiseaux protégés en font les frais (comme ce rouge-gorge ci-dessus, photographié par la LPO*).

Enfants gâtés, car leur lobby a déjà reçu de l’État tous les cadeaux qu’ils exigeaient, y compris les plus injustifiables, comme la poursuite de la chasse aux tourterelles des bois, espèce pourtant menacée. Tous les cadeaux sauf celui-ci, et pour une seule raison : la France étant le dernier pays à tolérer cette pratique barbare, l’Europe excédée la menaçait d’amendes sévères. Cet apparent désaveu de l’État déstabilise le puissant lobby de la chasse, qui n’a pas l’habitude des contrariétés, qui tremble désormais devant une opinion publique défavorable, et qui faute de savoir évoluer, ose maintenant l’extrême mauvaise foi.

Le 8 septembre, le chef des chasseurs a donc pris sa plume pour communiquer une désinformation grossière et malhonnête. Outre son habituel amalgame entre la chasse et la ruralité, ou son fantasme de la « campagne sous cloche » Willy Schraen brandit le spectre d’écologistes « violents » et « anti-tout » voulant anéantir « les artisans, les petits commerçants », et même « mettre fin à la torture des végétaux par la fermeture des fleuristes sadiques qui décapitent les fleurs et les plantes » (on n’invente rien) ! Ce qui fait diversion du problème éthique, biologique et juridique de la glu. Mais les chasseurs, ça ose tout…

* Fin 2019, la LPO a publié une vidéo qui montre l’intolérable réalité de la chasse à la glu (voir ici)

 

Dernières actualités

21.11.2022

La ville de Melle agit pour les renards !

Grâce en partie au précieux travail de médiation entrepris par la délégation ASPAS des Deux-Sèvres, la ville de Melle, 6200 habitants, a émis le souhait de retirer le renard de la liste des « nuisibles ». Une petite pierre de plus pour la réhabilitation du goupil !     Le 1er juin dernier, le conseil municipal de Melle, petite […]

13.11.2022

Des podcasts immersifs sur le quotidien des animaux sauvages

Depuis quelques années, le secteur des podcasts a le vent en poupe. Moins coûteux et polluant à diffuser qu’une vidéo, ce format éveille l’imaginaire et prend le contrepied de la mode du zapping et du “ toujours plus vite ”.  C’est pour cela que l’ASPAS s’est associée avec le jeune média Mu’ethik pour une série de podcasts […]

09.11.2022

Dominique, éleveur de moutons : “Que vivent les renards !”

Installé dans le Limousin, Dominique gère un élevage* d’une centaine de moutons d’Ouessant, race française la plus primitive et dite la plus petite du monde. Pour ce passionné d’animaux, son terrain placé en refuge ASPAS, protéger son troupeau des prédateurs relève du simple bon sens et de fait, en 26 ans d’activité, il n’a eu aucun souci avec le renard. Oui vous avez bien lu […]

04.11.2022

“GOUPIL” n°151, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Succès de la pétition pour les blaireaux au Sénat, victoires en justice pour les loups,  actualité de l’ASPAS dans les territoires, gros dossier sur les corvidés… L’édition n°151 du magazine trimestriel de l’ASPAS est paru !  Sommaire du “Goupil” n°151 – automne 2022 :   L’actualité des actions de l’ASPAS dans les régions Stop à la […]

31.10.2022

Un nouvel épisode dramatique dans le feuilleton des bouquetins du Bargy 

Le triste feuilleton des bouquetins du Bargy continue. En juillet dernier, l’ASPAS vous invitait à participer à une consultation publique concernant un projet d’arrêté déposé par le préfet de Haute-Savoie pour autoriser l’abattage indiscriminé de 75 bouquetins dans le désormais tristement connu massif du Bargy.   Et bien, en dépit de cette consultation publique qui […]