Chasse à la glu : la colère des enfants gâtés

Chasse à la glu : la colère des enfants gâtés

Samedi 12 septembre, des chasseurs manifestent à Prades contre l’arrêt légal de la chasse à la glu, décidé pour mettre enfin la France en accord avec les lois européennes, et soutenu par la grande majorité des citoyens. À l’heure où le WWF annonce un déclin alarmant du vivant, et où le lobby de la chasse a déjà obtenu tous les cadeaux de l’État, les autoproclamés “premiers écolos de France” osent encore faire des caprices…

Tout d’abord, c’est quoi, les chasses traditionnelles ? En gros, c’est attraper des petits oiseaux avec des bouts de ficelles ou de la colle. Bref, des jeux de gamins dérisoires. Continuer de s’amuser avec de la glu, c’est pourtant l’objet de l’extrême colère de ces vieux enfants gâtés, sourds aux problèmes du monde, aux enjeux de l’écologie et à la souffrance des oiseaux. Rappelons que ce jeu est non sélectif, et que des oiseaux protégés en font les frais (comme ce rouge-gorge ci-dessus, photographié par la LPO*).

Enfants gâtés, car leur lobby a déjà reçu de l’État tous les cadeaux qu’ils exigeaient, y compris les plus injustifiables, comme la poursuite de la chasse aux tourterelles des bois, espèce pourtant menacée. Tous les cadeaux sauf celui-ci, et pour une seule raison : la France étant le dernier pays à tolérer cette pratique barbare, l’Europe excédée la menaçait d’amendes sévères. Cet apparent désaveu de l’État déstabilise le puissant lobby de la chasse, qui n’a pas l’habitude des contrariétés, qui tremble désormais devant une opinion publique défavorable, et qui faute de savoir évoluer, ose maintenant l’extrême mauvaise foi.

Le 8 septembre, le chef des chasseurs a donc pris sa plume pour communiquer une désinformation grossière et malhonnête. Outre son habituel amalgame entre la chasse et la ruralité, ou son fantasme de la « campagne sous cloche » Willy Schraen brandit le spectre d’écologistes « violents » et « anti-tout » voulant anéantir « les artisans, les petits commerçants », et même « mettre fin à la torture des végétaux par la fermeture des fleuristes sadiques qui décapitent les fleurs et les plantes » (on n’invente rien) ! Ce qui fait diversion du problème éthique, biologique et juridique de la glu. Mais les chasseurs, ça ose tout…

* Fin 2019, la LPO a publié une vidéo qui montre l’intolérable réalité de la chasse à la glu (voir ici)

 

Dernières actualités

23.02.2024

“Vivre avec les loups” censuré dans la vallée de la Roya !

Dans la vallée de Roya (Alpes-Maritimes), le dernier film de Jean-Michel Bertrand a été scandaleusement déprogrammé sur décision municipale dans deux communes : Breil-sur-Roya, le 13 février, et Fontan, le 17 février… Le film devait être projeté dans les salles municipales de ces deux villages. Les élus qui ont pris cette décision expliquent à la presse […]

22.02.2024

“Vivre avec les loups”, un film en partenariat avec l’ASPAS

Après La Vallée des Loups et Marche avec les loups, Jean-Michel Bertrand revient avec le 3e opus de sa trilogie consacré à la coexistence avec le grand prédateur, toujours en partenariat avec l’ASPAS. Plusieurs avant-premières de Vivre avec les loups sont organisées un peu partout en France courant décembre et janvier, avant sa sortie officielle […]

21.02.2024

Oui aux ours dans les grands massifs de France !

Détruit à outrance jusqu’à la moitié du 20e siècle, l’ours brun a bien failli complètement disparaître de France, à l‘instar du loup gris. Éliminé des Alpes, seule une petite population a péniblement subsisté dans les Pyrénées. Mais grâce au dévouement de quelques passionnés, d’associations de protection de la nature et d’opérations de réintroduction, le pire […]

19.02.2024

Réguler les lynx, le Doubs rêve des chasseurs !

Dans une lettre* adressée à la Fédération départementale de chasse du Doubs, le 16 février dernier, l’association intercommunale de chasse de Fournets-Luisans-Fuans exprime sa volonté de pouvoir réguler les lynx, espèce pourtant strictement protégée et menacée d’extinction en France… Motif ? Sans régulation, les grands félins feraient disparaître tous les chevreuils et les chamois ! […]

13.02.2024

Pas nuisibles  : les renards épargnés dans 10 communes de l’Hérault 

Dans l’Hérault, grâce notamment à une mobilisation de bénévoles ASPAS, LPO et Goupil connexion, les renards échappent au nouveau classement ESOD 2023-2026 dans plusieurs communes du département. Le rôle des prédateurs dans la régulation naturelle des lapins a été l’un des arguments mis en avant pour convaincre la préfecture.   Des dégâts de lapins chez les arboriculteurs, […]