Bilan officiel de la chasse 2020-2021 : des incidents en hausse !

Bilan officiel de la chasse 2020-2021 : des incidents en hausse !

A ce jour, bizarrement, l’Office Français de la Biodiversité n’a toujours pas révélé au grand public son traditionnel comptage des accidents de chasse de la saison dernière. Pourtant, d’après un article du journaliste P. David publié sur Mediapart, ce bilan existe puisqu’il aurait été présenté aux participants d’une réunion CNCFS*, le 23 septembre 2021.

Avec 80 accidents dont 7 mortels (6 chasseurs et Morgan Keane qui coupait du bois au fond de son jardin, confondu avec un sanglier), les chasseurs se félicitent dans un court communiqué d’un « bilan particulièrement positif »… ! Quand on sait que le nombre de chasseurs diminue continuellement d’année en année (ils seraient désormais moins d’un million), et que la saison 2020-2021 a été perturbée par la crise sanitaire, cette baisse accidentogène est toute relative, et on ne trouve aucune raison de se réjouir, tant que ce loisir provoquera des morts et brisera des familles…

© DR

Surtout, d’après nos sources, la proportion d’accidents impliquant des non-chasseurs serait en légère hausse (14% contre 12% auparavant), de même que le nombre d’incidents aurait sensiblement augmenté par rapport à 2019-2020, avec plus de 50 tirs sur des habitations et 26 tirs sur des véhicules !

Autres chiffres que les chasseurs se gardent bien de mettre en avant : 1 accident de grand gibier sur 10 serait lié à un tir sans identification de la cible, et 1 accident de petit gibier sur 2 serait lié à une non prise en compte de l’environnement (tirs vers une personne, une route ou une habitation). Le sentiment d’insécurité ressenti par les ruraux non chasseurs est on ne peut plus justifié, surtout quand on sait que certaines balles gros calibre finissent leur course à parfois plus d’un kilomètre d’où elles ont été tirées !

>> A lire aussi : notre bilan médiatique publié en mars 2021

Déjà 15 accidents pour la saison 2021-2022 !

En 5 semaines, la chasse a déjà fait 15 accidents et provoqué la mort de 2 personnes… Deux non-chasseurs ont été blessés : une automobiliste touchée à l’épaule à Zonza, en Corse, et une cycliste touchée au pied à la Balme, en Savoie. Voilà qui n’inspire pas vraiment confiance pour le reste de la saison…

Pour une réforme majeure et en profondeur de la chasse !

Dès 2017, l’ASPAS a écrit au Président de la République Emmanuel Macron pour lui exhorter de procéder à une réforme majeure et en profondeur de la chasse en France. Au lieu de cela, M. Macron a opté pour une réforme qui favorise surtout les intérêts des chasseurs (autorisation des silencieux sur les armes, prix du permis national divisé par 2, nouveaux pouvoirs accordés aux Fédérations de chasse, etc.).

La généralisation du port de gilets fluorescents, la pose de panneaux « chasse en cours » et la remise à niveau décennale obligatoire portant sur les règles élémentaires de sécurité sont des mesures nationales entrées en vigueur par arrêté ministériel le 5 octobre 2020. C’est mieux que rien, mais c’est largement insuffisant : les Français attendent une réforme beaucoup plus ambitieuse !

Dans notre démocratie, il est inacceptable qu’autant de pouvoir et d’attention soient accordés à cette pratique qui concerne moins de 2% de la population.

> Lire la proposition de réforme de l’ASPAS et signez la pétition

* CNCFS : Conseil national de la chasse et de la faune sauvage 

Dernières actualités

22.05.2024

Un loup dans un Parc national, quel scandale !

Près du village d’Altier en Lozère, en plein cœur du Parc national des Cévennes, la vidéo de ce qui semble être un loup poursuivi par une voiture sur une route de montagne est devenue virale sur les réseaux sociaux depuis sa mise en ligne, le 19 mai 2024. Comme à leur habitude, chasseurs, bergers et […]

16.05.2024

“GOUPIL” n°157, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Dans ce numéro de printemps, réservé à nos adhérents à jour de cotisation, vous retrouverez les dernières victoires de Maître Renard devant les tribunaux, l’actualité de nos délégations territoriales, des articles inédits concernant les actions de l’ASPAS en faveur des loups, des lynx, des renards et blaireaux, ainsi qu’un grand dossier central consacré aux parcs […]

13.05.2024

Non, les blaireaux ne dévorent pas les brebis vivantes !

D’abord une citation de la Fédération de chasse d’Indre-et-Loire dans La Nouvelle République, ensuite un communiqué délirant du président de celle de la Haute-Vienne… La grosse intox du blaireau tueur de moutons refait surface ces dernières semaines dans le monde cynégétique* ; comme par hasard dans deux départements où la pratique du déterrage a été retoquée […]

07.05.2024

Drôme : dites NON à la chasse aux 1000 chamois !

Malgré une population en baisse, les chasseurs drômois font pression pour tuer plus d’un millier de chamois d’ici 2027… Pour leur seul loisir ! Avant le 12 mai 2024, participons en masse à la consultation publique pour demander un moratoire sur la chasse de cette espèce emblématique de nos montagnes !   Le chamois est un ongulé paisible, […]

06.05.2024

“La part du loup”, un film sur le gouffre culturel entre l’Italie et la France

Pourquoi la cohabitation entre le loup et les activités pastorales fonctionne mieux en Italie qu’en France ? C’est le fil rouge du nouveau film documentaire La Part du Loup réalisé par Carmen Munoz Pastor et Vincent Primault, dont l’ASPAS et Férus sont partenaires. Des avant-premières sont prévues les 10 et 11 mai 2024 au Festival Nature d’Aubusson (23). […]