Accidents de chasse : Borloo + Kosciusko + Batho = 127 morts !

Accidents de chasse : Borloo + Kosciusko + Batho = 127 morts !

En France, nos différents gouvernements refusent qu’un loisir aussi dangereux que la chasse soit encadré par des règlements de sécurité. L’ASPAS, qui se bat depuis 20 années, pour sortir nos (ir)responsables d’une apathie homicide, porte plainte contre le ministère de l’Écologie pour mise en danger délibérée de la vie d’autrui, comme cela a été fait par d’autres dans le cas du sang contaminé et de l’amiante.

Hier dimanche, un nouveau drame a coûté la vie à un homme : cet automobiliste tué dans l’Oise par une balle perdue. Cela porte à 19 le nombre de morts pour cette seule saison de chasse, dont un enfant de neuf ans ! En tout, 71 morts depuis que nous avons rencontré Jean-Louis Borloo, alors ministre de l’Écologie, pour lui demander des règles de sécurité et le dimanche comme jour de non chasse. Tout comme ses successeurs, il a refusé d’entendre l’ASPAS sur ce problème sanglant. Un mort de plus, c’est un mort de trop.

Aujourd’hui, forte de plus de 300 000 signatures pour l’arrêt de la chasse le dimanche, l’ASPAS propose cette trêve dominicale comme première mesure d’urgence, n’en déplaise au lobby chasse, si influent auprès des politiques. La vie humaine passe avant le loisir d’une minorité. L’ASPAS demande également une réglementation au moins égale à celle d’autres activités : la mise en responsabilité des présidents de chasse en cas d’accident, l’interdiction de la chasse à proximité des habitations et l’uniformisation des règles de sécurité à l’ensemble du territoire national, etc.

L’ASPAS tient donc pour responsables les différents ministres qui ont préféré céder à la pression d’un lobby et laisser se perpétuer des homicides dans nos campagnes. L’association attaque donc Mme Delphine Batho, Mme Nathalie Kosciusko-Morizet et M. Jean-Louis Borloo pour leurs carences en matière de sécurité publique, et va déposer plainte devant le Tribunal correctionnel de Paris pour mise en danger délibérée de la vie d’autrui.

Il est facile de critiquer le goût des armes des Américains, et de laisser des inconscients armés se promener dans nos campagnes sans rien faire pour s’en protéger…

NB : L’ASPAS envoie gratuitement son dépliant « Stop à l’insécurité liée à la chasse» et un dossier de presse à tous les journalistes en faisant la demande (par mail, fax, courrier).

Chiffres ONCFS :
2007-2008 : 163 accidents de chasse : 15 accidents mortels
2008-2009 : 145 accidents de chasse : 22 accidents mortels
2009-2010 : 174 accidents de chasse : 19 accidents mortels
2010-2011 : 131 accidents de chasse, 18 accidents mortels
2011-2012 : 139 accidents, 34 accidents mortels.

Chiffres 2012-2013 recensés par l’ASPAS dans la presse : 19 accidents mortels

 

 

Dernier articles de presse

26.02.2024

Un plan mouton qui s’attaque aux loups !

On le redoutait depuis deux mois : le nouveau “Plan national d’actions” (PNA) pour la conservation du loup a finalement été publié par l’Etat à la veille de l’ouverture du Salon de l’Agriculture, sans aucun changement substantiel par rapport au projet dévoilé fin 2023. Alors que l’objectif d’un PNA est en principe de garantir la […]

23.02.2024

Pour une transition écologique, équitable et solidaire de notre agriculture et de notre alimentation

A la veille du Salon de l’agriculture, nos 12 ONG réunies au sein du collectif Cap Nature & Biodiversité dénoncent la volonté de faire de l’écologie le bouc émissaire de la crise agricole, et demandent l’élaboration concertée de solutions associant la protection de l‘agriculture à celle de l’environnement. En 40 ans, l’Europe a perdu 800 […]

13.02.2024

Quels pouvoirs du maire sur la chasse ? L’ASPAS édite un guide pratique

Un maire peut-il limiter la chasse dans une forêt communale ? Peut-il imposer un jour sans chasse ? Peut-il venir au secours des espèces considérées comme “nuisibles” ? C’est pour répondre à ces questions de plus en plus fréquentes que l’ASPAS a décidé de mettre à disposition des élus locaux un guide pratique et juridique, […]

01.02.2024

Insécurité liée à la chasse : l’ASPAS et Un jour un chasseur attaquent l’État pour inaction cynégétique

Le gouvernement n’a pas réagi au recours gracieux envoyé le 10 octobre par l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) et le collectif Un Jour Un Chasseur. Celui-ci exigeait l’adoption de mesures nationales fortes pour encadrer de manière plus sécuritaire la pratique de la chasse. Au nom des ruraux et de tous les citoyens […]

31.01.2024

La destruction des “nuisibles” sévèrement critiquée par des scientifiques

Un panel d’experts dénonce l’absence de justification et l’inefficience du massacre annuel de millions d’oiseaux et de mammifères sauvages accusés d’être potentiellement néfastes aux activités humaines. En partenariat avec l’ASPAS et la LPO, la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) a constitué un comité d’experts scientifiques et sociétaux indépendants afin d’émettre un avis sur la […]