Grippe aviaire : les chasseurs privés de lâchers de faisans !

Grippe aviaire : les chasseurs privés de lâchers de faisans !

La consigne vient du Ministère de l’Agriculture, dans un communiqué publié le 25 octobre 2020 et relayé par de nombreux médias*, suite à la découverte de deux cygnes tuberculés infectés au virus H5N8 aux Pays-Bas, le 20 octobre.

Faisan d’élevage fraîchement relâché (dans l’Eure, en 2018), comme en témoigne son collier de plastique orange que les chasseurs n’ont même pas pris la peine d’ôter…

A ce jour, la France est officiellement indemne de la grippe aviaire, mais cette découverte dans un pays voisin en période de migration des oiseaux est suffisamment préoccupante pour que le risque d’importation passe de “négligeable” à “modéré”, et entraîne de ce fait de nouvelles mesures de prévention chez les éleveurs de volaille… et de “gibiers à plumes”.

Ces mesures, en vigueur depuis le 25 octobre, concernent « les communes situées dans des zones dites à risque particulier (ZRP), c’est-à-dire abritant des zones humides fréquentées par les oiseaux migrateurs”. Pour les chasseurs, cela se traduit dans les zones concernées par une interdiction de “rassemblement d’oiseaux”,  de “transports et lâchers de gibiers à plumes” et “d’utilisation d’appelants” (c’est-à-dire des oiseaux captifs utilisés pour attirer d’autres oiseaux de la même espèce dans le but de les plomber).

Le retour possible de ce virus en pleine pandémie du Covid 19 serait évidemment catastrophique… Mais voyons le “bon” côté des choses : la communication édulcorée et mensongère des chasseurs “premiers écologistes de France”, “protecteurs de la biodiversité” et “indispensables régulateurs de la faune sauvage” en prend en sérieux coup avec la mise en lumière de ces pratiques difficilement justifiables…

Rappelons en effet que 19 millions de faisans, 5 millions de perdrix et 1 million de canards colvert sont élevés chaque année en France pour le seul loisir de la chasse !

L’enquête de l’ASPAS à ce sujet :

> Pour en savoir plus et signez la pétition, c’est ici 

* Lire par exemple cet article du journal “Le Monde” 

Dernières actualités

26.01.2023

Enfin une loi pour restreindre la chasse en enclos  !

Le 25 janvier 2023, la proposition de loi visant à limiter l’engrillagement des espaces naturels a été définitivement adoptée par l’Assemblée nationale. L’ASPAS, qui mène une campagne active contre la chasse en enclos depuis 2019, regrette que le texte ne vise pas le principe même d’autoriser la chasse sur des animaux maintenus en captivité, mais […]

20.01.2023

Réforme de la chasse ? Circulez, y’a rien à voir !

La réforme de la chasse tant attendue a accouché d’une souris. En lieu et place du dimanche sans chasse, le gouvernement propose une appli smartphone aussi inutile que bouffonne !

11.01.2023

Les actions phares de l’ASPAS en 2023

Cohabitation avec les loups, les ours ; accompagnement des maires contre les abus de la chasse ; mobilisation générale pour les “nuisibles”… Petit aperçu des combats que l’ASPAS va mener à vos côtés au cours de cette nouvelle année !  https://youtube.com/watch?v=vIodcPfORG0&si=EnSIkaIECMiOmarE Imaginez de vieilles forêts sauvages qui grouillent de vie, que de discrets humains viendraient […]

29.12.2022

Parole d’ex-chasseur : “Ils ont pollué la génétique des sangliers” 

C’est Michel qui le dit, ancien chasseur de petit gibier installé dans le Lot, pas loin de Calvignac où le jeune Morgan Keane a été tué, confondu avec la bête noire en décembre 2020, en plein confinement.   Michel s’exprime dans le cadre d’un reportage de France Inter, diffusé en 5 épisodes début décembre 2022, […]

26.12.2022

Une belle année de blaireaux ! 

Attention, ça décoiffe. Dans ce contexte si morose pour le vivant, l’ASPAS a accumulé les succès tout au long de l’année 2022, et nous n’allons pas nous priver de nous en vanter ! Petite rétrospective en texte et en images…