L’agrainage des sangliers : vous avez dit régulation ?

L’agrainage des sangliers : vous avez dit régulation ?

Selon les chasseurs, l’agrainage permettrait d’éloigner les sangliers des cultures agricoles, et donc de diminuer les dégâts. Or le nourrissage artificiel favorise la prolifération des sangliers…


Ces images tournées en octobre 2020 dans une forêt du Jura, montrent un site de nourrissage actif depuis plusieurs années. Il est alimenté même à l’automne, alors que la forêt regorge de nourriture naturelle (les sangliers raffolent des glands, notamment !).


L’agrainage est une pratique légale en France, mais strictement encadrée. Dans le Jura, “par principe, l’agrainage à poste fixe est interdit” peut-on lire page 27 du très officiel Schéma Départemental de Gestion Cynégétique 2013-2019 (à télécharger ici). Mais comme souvent, en matière de chasse, les exceptions deviennent la règle…


L’objectif fixé des chasseurs est clair : il s’agit “de maintenir les niveaux de populations de sanglier en lien avec la capacité d’accueil du milieu”. Et pour cela, quoi de mieux que des seaux de maïs en pleine forêt ? La vérité est que les chasseurs veulent surtout s’assurer d’un gibier abondant, pour avoir des choses à tuer, et que la supercherie de l’agrainage 12 mois sur 12 les arrange bien…


Vous êtes témoins de pratiques similaires ou d’autres dérives liées à la chasse ? Ecrivez nous à temoignage@aspas-nature.org

A lire aussi :

Les chasseurs piégés par les sangliers
La vérité sur les sangliers

Dernières actualités

14.06.2024

Pour « L’agriculteur normand », la voiture est « un prédateur du blaireau »…

Humour de très mauvais goût ou incitation implicite au braconnage ?… Relayant la frustration des chasseurs de l’Eure, privés de déterrage de blaireaux ce printemps suite à une récente victoire en justice des associations, le journal L’Agriculteur normand peut sembler encourager à demi-mot, dans un article daté du 12 juin 2024, la destruction de ces […]

11.06.2024

« Goupil score » : déclare ton massacre de renards à la FDC 87 !

Après la « brigade d’action contre les corvidés » (BACC 87) en partenariat avec la FNSEA, le défilé « Au bonheur des veneurs1 » à Limoges pour défendre la passion barbare du déterrage, la Fédération des chasseurs de la Haute-Vienne innove encore un peu plus dans le genre massacre ludique d’animaux sauvages : via sa plateforme baptisée « Goupil score », lancée […]

07.06.2024

Elections européennes : votez pour la nature !!

Chasse aux loups, recul sur les pesticides, destruction des habitats naturels… Contre les graves risques de régressions actuelles, votre vote pour la nature est essentiel ce 9 juin ! Voici quelques pistes pour vous aider dans votre choix… Fidèle à sa volonté de conserver toute son indépendance politique et sa liberté d’action, l’ASPAS se gardera bien […]

06.06.2024

Crise agricole et biodiversité : non à la loi qui facilitera la destruction d’espèces protégées !

L’ASPAS est co-signataire de la pétition interassociative initiée par Animal Cross pour demander au gouvernement de revoir l’article 13 du projet de loi sur l’orientation agricole : en l’état, le texte prévoit une dépénalisation de l’atteinte aux espèces protégées, ce qui constituerait une atteinte gravissime à la protection de la nature avec un retour en […]

29.05.2024

Agissons contre la chasse d’été !

Comme si la chasse en automne et en hiver ne suffisait pas, une majorité de préfectures autorise aussi la chasse d’été, et ce à partir du 1er juin ! Les animaux à subir ces nouveaux assauts sont principalement les sangliers, les chevreuils (surtout les mâles qui font de beaux trophées), et les renards… Les renards […]