Chasse en enclos (2/3) : l’importation, l’évasion et les risques sanitaires

Chasse en enclos (2/3) : l’importation, l’évasion et les risques sanitaires

Dans les parcs et enclos de chasse, l’importation d’animaux élevés dans d’autres pays européens est autorisée. Très peu contrôlés, ces animaux augmentent la capacité de propagation des maladies contagieuses et présentent des risques sanitaires jugés importants par les autorités. L’évasion d’ongulés détenus dans les parcs et enclos de chasse est un phénomène répandu et récurrent.

Selon l’ONCFS, « l’état de la clôture est considéré comme douteux ou non étanche (…) pour 10% de al totalité des structures ». Entre 2006 et 2008, « il a été noté 3 648 animaux échappés de 434 structures ». Ces évasions peuvent avoir des conséquences sanitaires, et sont fortement suspectées d’être à l’origine de l’introduction de la brucellose chez les sangliers en France.

Des espèces « exotiques »  s’échappent également et peuvent générer des problèmes écologiques. Comme le cerf Sika, d’origine asiatique, qui peut s’hybrider avec le cerf élaphe et polluer génétiquement cette espèce européenne.

Le 5 février 2020, l’ASPAS a rendez-vous au ministère de l’Ecologie. Nous avons besoin de vous pour appuyer notre demande !

Signez et diffusez au maximum le lien de la pétition : aspas-nature.org/chasse-enclos

SIGNER LA PÉTITION

 

Carnage derrière le grillage

Méconnue, la chasse d’animaux en captivité n’est pas anecdotique puisqu’elle concerne environ 1 300 parcs et enclos qui détiennent au total 50 000 à 100 000 animaux : cerfs, chevreuils, mouflons, daims, etc.

> Notre enquête en infiltration
> Le dépliant de sensibilisation (PDF) à diffuser massivement
> Toutes nos vidéos sur la chasse en enclos

Dernières actualités

« Goupil score » : déclare ton massacre de renards à la FDC 87 !

Après la « brigade d’action contre les corvidés » (BACC 87) en partenariat avec la FNSEA, le défilé « Au bonheur des veneurs1 » à Limoges pour défendre la passion barbare du déterrage, la Fédération des chasseurs de la Haute-Vienne innove encore un peu plus dans le genre massacre ludique d’animaux sauvages : via sa

Elections européennes : votez pour la nature !!

Chasse aux loups, recul sur les pesticides, destruction des habitats naturels… Contre les graves risques de régressions actuelles, votre vote pour la nature est essentiel ce 9 juin ! Voici quelques pistes pour vous aider dans votre choix… Fidèle à sa volonté de conserver toute son indépendance politique et sa liberté

Inscription à la newsletter

X