2015, Communiqué de presse

On n’est pas au Far West : L’ASPAS recadre un maire anti-loups hors la loi

Loup110-04Pour Christian Hubaud, le maire anti-loups de Pelleautier (Hautes-Alpes), c’est la loi du fusil. Il vient de prendre en toute connaissance de cause un arrêté aussi dangereux, qu’illégal, autorisant le tir des loups et de tous les prédateurs à tout citoyen armé ! L’ASPAS a immédiatement demandé au maire d’abroger son arrêté, sans quoi l’ASPAS et ses partenaires associatifs (FERUS, One Voice) demanderont sa suspension en urgence devant le tribunal administratif et la démission de ce maire qui agit en délinquant. (suite…)

Actualités

Une formation pour transporter les animaux sauvages blessés en Drôme et en Ardèche

soins-110Depuis la fermeture du centre de soins du Docteur Mourgues en 2012, un réseau de récupération et d’acheminement des animaux nécessitant des soins s’est mis en place : une bonne quarantaine de personnes adhérant à nos associations ASPAS, FRAPNA 26, LPO 26 et 07, sont motivées pour se mettre ponctuellement ou régulièrement au service des animaux sauvages en difficulté sur les départements Drôme/Ardèche.
(suite…)

2015, Communiqué de presse

Moselle : la nature empoisonnée pour le loisir des chasseurs L’ASPAS et Mirabel-LNE interpellent le préfet

Faisan-110Par son silence, le préfet de Moselle autorise une guerre chimique sur trois communes pour, au final, y implanter des faisans. En effet, pour préserver leurs cocottes d’élevage, les chasseurs ont décimé les renards et les autres prédateurs de campagnols. Résultat : les rongeurs pullulent, et les communes répandent de la bromadiolone, un toxique extrêmement dangereux. Pour éviter un empoisonnement en masse des rapaces et de toute la faune, l’ASPAS et MIRABEL-LNE appellent le préfet à la raison. (suite…)