Chasseurs dans les écoles : nos associations interpellent les ministres

Chasseurs dans les écoles : nos associations interpellent les ministres

Dans un courrier adressé aux établissements scolaires d’Île-de-France (à lire ici), la Fédération Régionale des Chasseurs d’Ile-de-France a usurpé le logo de l’OFB* et a faussement évoqué l’existence d’une convention avec l’Education Nationale, pour tenter de justifier l’intervention de chasseurs dans les écoles.

En réaction, l’ASPAS et 7 autres associations de protection de la nature ont adressé un courrier à la ministre de l’Ecologie Barbara Pompili et au ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer, pour les alerter et demander des explications, dont voici un extrait :  

“Dans la convention signée fin octobre 2019 entre la Fédération nationale des chasseurs et l’Agence Française pour la Biodiversité, devenue depuis OFB, il est rappelé que le fonds pour la biodiversité a été institué pour des actions « concourant directement à la protection et à la reconquête de la biodiversité ». Malheureusement, cette convention a ouvert la possibilité de soutenir des actions en matière d’éducation, ce qui ne correspond pas à l’esprit de la loi qui visait des actions concrètes sur le terrain (aménagements, restaurations, créations de mares, plantations de haies…).

Ainsi, nous découvrons que des fédérations de chasseurs profitent de cet effet d’aubaine pour investir le monde scolaire. Il en est ainsi de ce courrier adressé à des enseignants d’écoles publiques de la Région Île-de-France, avec un logo usurpé à l’Office français de la biodiversité en « en-tête », sans son accord. Il y est mentionné une convention avec l’Éducation Nationale qui, sauf erreur de notre part, n’a pas été reconduite faute de bilan pourtant exigé, et suite au constat de trop nombreuses dérives : interventions contrevenant ouvertement à plusieurs principes fondamentaux de l’école de la République et particulièrement à la neutralité exigée, prosélytisme de toute nature, 2 banalisation et jusqu’au maniement d’armes.

(…)

Non seulement la crédibilité de l’OFB et celle de l’Éducation nationale sont usurpées pour justifier d’une intervention du monde de la chasse dans les écoles de la République, mais les promoteurs insistent à plusieurs reprises sur la gratuité des interventions. Le métier d’éducateur nature est déjà très fragile car difficile à équilibrer financièrement. Il n’a sûrement pas besoin de ce genre de concurrence déloyale. Que les deux ministères concernés ne soutiennent pas les activités d’éducation nature de nos associations agréées et désintéressées est déjà difficile. Qu’ils permettent grâce à l’argent public versée l’écocontribution à des associations cynégétiques d’intervenir gratuitement dans les écoles est inacceptable.”

Lire la lettre en entier (PDF)

Non aux chasseurs dans les écoles ! 

Le prosélytisme de la chasse dans les écoles publiques françaises ne date pas d’aujourd’hui. L’ASPAS a maintes fois dénoncé ces agissements, en particulier en 2010 lorsqu’une convention de partenariat avait été signée entre Luc Chatel, Jean-Louis Borloo et la Fédération nationale de la chasse. >> En savoir plus 

*OFB : Office Français de la Biodiversité

Dernières actualités

04.04.2024

Consultations publiques : dites NON au déterrage des blaireaux dès le 15 mai !

À partir du 15 mai, dans plusieurs départements de France, les chasseurs ressortent leurs pelles, pioches et autres instruments de torture pour s’adonner à leur funeste passion : le déterrage de familles entières de blaireaux, directement au terrier. Interdite chez la plupart de nos voisins, la chasse sous terre fait de la résistance en France, […]

03.04.2024

L’Etat doit faire plus pour les ours en France ! 

Si le dernier bilan démographique publié par l’Office Français de la biodiversité (OFB) révèle une légère progression de la population des ours dans les Pyrénées en 2023, le brassage génétique est toujours préoccupant et on est encore loin du seuil minimal de viabilité de l’espèce. Redonnons sa place à l’ours dans les grands massifs de […]

27.03.2024

Le col de Lizarrieta, zone Natura 2000 plombée par la chasse !  

Une étude publiée par l’association CPAL* alerte sur les taux anormalement élevés de plomb contenu dans le sol et les organismes vivants du col de Lizarrieta, un site très prisé par les chasseurs d’oiseaux migrateurs…  Véritable hot-spot de la migration, le col de Lizarrieta situé sur la commune de Sare (64) est tristement célèbre pour […]

26.03.2024

La préfète du Rhône veut autoriser le déterrage de blaireaux dès le 15 mai !

Sous la pression des chasseurs du département du Rhône, la préfecture entend autoriser une période complémentaire de vénerie sous terre des blaireaux la saison prochaine, du 15 mai au 15 août 2025… Soyons nombreux à dire NON à ce projet d’arrêté en participant à la consultation publique jusqu’au 4 avril !  Le projet d’arrêté est […]

21.03.2024

Oui aux ours dans les grands massifs de France !

Ce samedi 23 mars, c’est la Journée mondiale des ours ! L’occasion pour l’ASPAS de faire un focus sur l’ours brun et de rappeler nos actions en faveur du grand plantigrade en France. Détruit à outrance jusqu’à la moitié du 20e siècle, l’ours brun a bien failli complètement disparaître de France, à l‘instar du loup […]