Non aux chasseurs dans les écoles

La pétition, quoi que l’on en dise, reste un outil indispensable pour rendre visible le caractère massif et collectif d’une demande, et être ainsi écoutés par les autorités. En signant une pétition, vous rejoignez une mobilisation et exercez votre droit citoyen d’expression.

Près de 300 000 citoyens ont déjà signé une première pétition lancée par l’ASPAS, il y a plusieurs années, pour que le dimanche soit dorénavant un jour sans chasse. N’ayant toujours pas obtenu gain de cause, nous avons lancé une seconde pétition, cette fois-ci sur mesopinions.com, pour que nos week-ends ne soient plus annexés par les chasseurs !

Le prosélytisme cynégétique

Depuis le 4 mars 2010, un accord entre les chasseurs et le gouvernement encourage l’entrée du lobby chasse dans les écoles. Il s’agit d’une véritable entreprise d’endoctrinement alors même que le prosélytisme est illégal.

 

Le gouvernement autorise les amateurs d’armes à entrer dans les écoles pour donner des leçons de « développement durable », favorisant ainsi le prosélytisme du lobby chasse envers les enfants.

 

Les chasseurs n’ont aucune légitimité pédagogique. Leur passion de la chasse et leur concurrence avec les prédateurs naturels leur donnent une vision déformée de la faune, qu’ils partagent entre « espèce susceptible d’occasionner les dégâts » et « gibier ».

 

Les chasseurs ne sont pas des biologistes et n’ont pas de compétence pour décrire un écosystème dans sa globalité. Leur opposition aux mesures de protection de la biodiversité, leur opposition aux ours et aux loups, leur absence dans les combats pour la défense des animaux sauvages, leurs contentieux quasi quotidiens contre les protecteurs ne rend pas leur discours « écologique » crédible.

 

L’ASPAS, de nombreux enseignants et le collectif « NON aux chasseurs dans les écoles » réclament l’arrêt immédiat de ces opérations illégales, immorales et inutiles.

Demandez avec l’ASPAS l’arrêt de cette propagande !

Non aux chasseurs dans les écoles

<div align="center">
<table border="0" height="427" width="566">

Le gouvernement autorise les amateurs d’armes à entrer dans les écoles pour donner des leçons de « développement durable », favorisant ainsi le prosélytisme du lobby chasse envers les enfants. Les chasseurs n’ont aucune légitimité pédagogique. Leur passion de la chasse et leur concurrence avec les prédateurs naturels leur donnent une vision déformée de la faune, qu’ils partagent entre « nuisibles » et « gibier ». Les chasseurs ne sont pas des biologistes et n’ont pas de compétence pour décrire un écosystème dans sa globalité. Leur opposition aux mesures de protection de la biodiversité, leur opposition aux ours et aux loups, leur absence dans les combats pour la défense des animaux sauvages, leurs contentieux quasi quotidiens contre les protecteurs ne rend pas leur discours « écologique » crédible.


L’ASPAS, de nombreux enseignants  et le collectif “NON aux chasseurs dans les écoles” réclament l’arrêt immédiat de ces opérations illégales, immorales et inutiles.

NON aux chasseurs dans les écoles !

%%votre signature%%

3,797 signatures

L’ASPAS est une association 100% indépendante qui a fait le choix de ne recevoir aucune subvention publique. Si vous souhaitez soutenir nos actions, vous pouvez adhérer et/ou faire un don. Merci !

Inscription à la newsletter

X