L’ASPAS réhabilite les« nuisibles » de la Haute-Marne

23/04/2009

Le  26 mars 2009 , le Tribunal Administratif de Chalon en Champagne a annulé, suite au recours déposé par l’Association pour la Protection des Animaux Sauvages, l’arrêté du préfet de la Haute-Marne du 23 mai 2008 relatif au classement de la martre, du putois, de la corneille noire, du corbeau freux, de la pie bavarde, de l’étourneau sansonnet et du pigeon ramier sur la liste des « nuisibles » dans ce département pour la saison 2008-2009.

Grâce  à cette victoire de l’ASPAS, ces espèces ne pourront plus être détruites. Le tribunal a reconnu le caractère illégal de  l’arrêté pris par le préfet de la Haute-Marne. Désormais il est formellement interdit de les piéger. 
Malheureusement les « nuisibles » peuvent être piégés toute l’année sans qu’aucun quota ne soit précisé. Dorénavant, ces animaux seront traités comme toute espèce de gibier (chevreuil, lièvre,…) et chassables uniquement en période de chasse. 

Cette décision juridique représente un pas important vers la réhabilitation des soi-disant « nuisibles ». La lutte menée en faveur de ces animaux sauvages par l’ASPAS depuis plus de 25 ans, contribue ainsi à la reconnaissance de leur rôle prépondérant dans l’équilibre de nos écosystèmes et de leur intérêt au sein de notre patrimoine naturel.  En l’état actuel de la biodiversité la notion de nuisibilité est en complète contradiction avec la nécessité de conservation des espèces, fragilisées par la pression croissante des activités humaines.

L’ASPAS continue son action pour la réhabilitation des espèces dites « nuisibles » et cela au niveau national. La multiplication des procès incitera peut-être les dirigeants de notre pays à ne plus céder aux pressions de quelques électeurs-chasseurs, constamment en décalage avec l’état réel des milieux naturels et de notre biodiversité.
 

Contact presse : Marion Fargier – Juriste de l’ASPAS
Tél. : 04 75 25 10 00