Actions interassociatives

Notre rêve serait qu’ une seule grande association nationale, puissante et intransigeante, protège la nature et les animaux, arrivant ainsi à rivaliser avec les lobbies de la chasse, de l’élevage, des laboratoires, etc. C’est la richesse du milieu associatif et sa diversité même, qui rendent cela difficile. Ce qui n’empêche pas l’ASPAS d’agir aux côtés des associations sœurs : l’union fait la force !

L’ASPAS a donc à cœur de participer à un maximum d’actions collectives. Ainsi, elle soutient régulièrement des lettres communes ou appels :

29/01/2018 : au ministre de la Transition écologique et solidaire, demande d’audience au sujet de la décision rendue par le Conseil d’État annulant l’arrêté du 3 mai 2017 mettant fin à la captivité des cétacés en France, avec 6 associations.
20/12/2017 : au ministre de la Transition écologique et solidaire, contre le commerce des cuisses de grenouille, avec 7 associations.
15/12/2017 : au président de la République, sur l’interdiction de l’élevage en cage des poules pondeuses, avec AnimalPolitique
08/12/2017 : au ministre de la Transition écologique et solidaire, pour l’abolition de la chasse à courre, avec 21 associations.
20/11/2017 : aux médias sur une synthèse de 60 études scientifiques tendant à démontrer que l’acharnement dont fait l’objet le renard roux est un non-sens écologique et contre-productif, avec le Collectif Renard Grand Est.
15/11/2017 : au ministre de la Transition écologique et solidaire pour mettre fin à l’utilisation d’huile de palme comme agrocarburant et aux politiques de soutien aux agrocarburants de première génération en France et en Europe, avec 17 associations.
15/11/2017 : au ministre de la Transition écologique et solidaire pour la protection du blaireau, avec 8 associations.
06/11/2017 : aux ministres de l’Énergie et de la Pêche du Maroc, contre le projet de construction d’un delphinarium à Agadir, avec 7 associations.
10/11/2017 : à 15 maires anti-loup ayant posé avec écharpe d’élu et fusil
20/10/2017 : au ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, pour la suspension immédiate du Sulfoxaflor, pesticide tueur d’abeilles, avec 5 associations.
16/10/2017 : au Parc Naturel régional du Vercors, qui a signé en septembre une motion anti-loup, avec le collectif CAP Loup.
1er/09/2017 : au président de la République, sur la Gouvernance environnementale avec 16 associations.