Présentation

L’ASPAS, SON CONSERVATOIRE ET SES RÉSERVES DE VIE SAUVAGE ®

Voici une trentaine d’années, le 20 novembre 1987, en créant son Conservatoire E.S.P.A.C.E., l’ASPAS avait eu l’idée visionnaire de protéger des milieux par la maîtrise foncière. Pour pallier l’incurie de l’État, face à la dégradation générale de notre patrimoine, l’ASPAS remet à jour la charte du conservatoire ESPACE en avril 2010.
Le 7 juillet 2010 elle concrétise son Conservatoire avec sa toute première acquisition dans le Massif central (4 parcelles pour une surface totale de 3,27 ha). Première d’une longue série.
En 2014, le « Conservatoire E.S.P.A.C.E. » laisse place aux Réserves de Vie Sauvage, et son label « Réserve de Vie Sauvage® » est déposé à l’INPI (Institut national de la propriété industrielle).
La machine est lancée !

POURQUOI DES RÉSERVES DE VIE SAUVAGE ® ?
Orchis sureau - R.Collange

Parce que l’État ne fait pas son travail ! Suite aux oppositions systématiques des lobbies ruraux, les exigences en matière de protection de  la nature ont sérieusement baissé.
La majorité des régimes juridiques des espaces protégés n’interdit pas la chasse, qui est autorisée dans certains parcs nationaux, comme ceux des Cévennes et des Calanques, ainsi que dans 70 % des Réserves Naturelles Nationales. De même, l’exploitation forestière peut se pratiquer dans tout ou partie de ces espaces dits « protégés » (dans tous les Parcs Nationaux par exemple).
Les différentes chartes des Parcs Naturels prévoient, avant tout, d’assurer la pérennisation des activités humaines en son sein, et non comme on pourrait le penser, de mettre tout en œuvre pour une vraie protection de la nature sauvage.
Sous la pression des lobbies financiers, agricoles et de la chasse, on ne protège plus que ce qui ne les dérange pas : c’est-à-dire quasiment rien.
L’urgence est donc de préserver des espaces de vraie nature libre, où la vie sauvage se développe à l’abri de toute destruction et de toute exploitation mercantile.

QU’EST-CE QU’UNE RÉSERVE DE VIE SAUVAGE ® ?
C’est un espace naturel dont la gestion est, en fait… la non gestion, ou la libre naturalité. L’objectif est de reconstituer des îlots de nature intacte, des zones de quiétude pour la faune et de naturalité pour la végétation.
Le niveau de protection correspond à la catégorie 1b « Zone de nature sauvage » du classement de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) attribuée aux espaces qui ont conservé leur caractère et leur influence naturels, et sont protégés et gérés aux fins de préserver leur état authentique.
Sont interdits : la chasse, l’exploitation forestière, la pêche, les dépôts de déchets, les feux, la circulation des véhicules à moteur en-dehors des voies publiques prévues à cet effet et sauf service ou sécurité, toute forme de cueillette et de prélèvement (faune et flore), le passage de chiens non tenus en laisse, l’exploitation agricole et l’élevage d’animaux domestiques, et toute autre activité humaine néfaste à la faune et à la flore.

Vercors - R.CollangeQUELS TERRAINS ?
Des terrains sauvages de toutes sortes, de préférence d’un fort intérêt ou d’un fort potentiel biologique tels que zones humides, forêts, falaises, landes, cols migratoires, etc. Chaque acquisition sera précédée d’une étude de terrain.

COMMENT OBTENIR LA MAÎTRISE FONCIÈRE ?
✔ par l’acquisition de terrains. À cet effet, une recherche active est actuellement menée. Si vous avez connaissance de terrains abritant une nature riche en vente dans votre entourage, vous pouvez nous prévenir. L’ASPAS a ouvert une ligne budgétaire spécifique pour le financement de ce projet.
✔ Par les donations et les legs. La reconnaissance d’utilité publique de l’ASPAS facilite ce mode d’acquisition puisqu’elle permet désormais une exonération totale des droits de mutation (contre 60 % jusqu’à présent). Transmettre ainsi vos terrains naturels à l’ASPAS vous donnera la certitude qu’ils demeureront préservés dans le temps.

  • Téléchargez le dépliant sur la première Réserve de Vie Sauvage créée dans le cadre du conservatoire ESPACE :
      La réserve du Grand Barry

Pour toutes questions n’hésitez pas à nous contacter.

Terrains acquis dans le cadre du Conservatoire ESPACE

Cliquez sur les visuels pour agrandir les images