Protégeons les renards

Le renard, animal sauvage persécuté

Photo : Fabrice CahezBattues administratives, tir de nuit, piégeage, déterrage… au total, entre 600 000 et un million de renards sont victimes de la chasse chaque année en France. Cette destruction organisée, sans aucun quota, s’apparente à un véritable massacre aussi impitoyable qu’injustifié !Bien qu’il soit utile à l’agriculture, le renard ne cesse d’être persécuté sous couvert d’une prétendue « régulation ». Or, une quelconque limitation des effectifs implique tout d’abord la connaissance de l’état réel de la population vulpine, ce qui n’est pas le cas.Le renard a un rôle irremplaçable dans la chaîne alimentaire. Prédateur de rongeurs, il évite leur prolifération. Parfois charognard, il participe à l’élimination des animaux malades et des cadavres, évitant ainsi les épidémies. Il exerce une sélection naturelle sans porter préjudice à son environnement. Son régime éclectique n’a pas d’incidences notables sur les aliments qu’il consomme, car il varie son « menu », en bon opportuniste qu’il est !

L’ASPAS demande officiellement le déclassement du renard de la liste des « nuisibles » dans tous les départements français et l’interdiction de sa chasse en dehors de la période d’ouverture générale de la chasse (mi septembre à fin février).

L’ASPAS en action

Luttant depuis plus de 25 ans pour la protection des animaux sauvages, l’ASPAS :
✓ s’oppose fermement à la notion de « nuisibles » et attaque en justice les arrêtés préfectoraux  pour faire déclasser certaines espèces notamment les petits prédateurs.
✓ sensibilise l’opinion publique sur l’utilité écologique du renard et à l’aberration de l’acharnement dont il est victime à travers ses brochures, ses communiqués de presse, son magazine Goupil et autres supports de communication.
✓ demande au ministère de l’Écologie le déclassement du renard de la liste des « nuisibles » et l’interdiction de sa chasse en dehors de la période d’ouverture générale de la chasse (mi-septembre à fin février)

Agissez !

Renard- F.CahezDécouvrez et diffusez le dépliant :   Protégeons les renards !

Ecrivez à vos élus, envoyez le courrier type (ci-dessous)  demande au ministère de l’Écologie le déclassement du renard de la liste des « nuisibles » et l’interdiction de sa chasse en dehors de la période d’ouverture générale de la chasse ( Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie – 246 boulevard Saint-Germain – 75007 PARIS)

Télécharger le courrier type : en format word ou en  format pdf
Informez-nous de votre participation à actions@aspas-nature.org

bouton-petitionsTémoignez : Si vous êtes agriculteur, professionnel ou amateur, aviculteur, forestier, éleveur… favorable à la présence du renard, envoyez-nous votre témoignage en précisant les bienfaits de ce prédateur et d’une cohabitation pacifique. Insistez sur le fait que vous ne subissez aucun ou peu de dommages car votre exploitation est correctement protégée par divers moyens (clôture, effarouchement, autres astuces).  Votre précieux témoignage peut nous être adressé par courrier à : ASPAS – BP 505 – 26401 Crest cedex,  par courriel à actions@aspas-nature.org ou par fax au 04 75 76 77 58

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur la biologie du renard et sur son statut en France, commandez la brochure ASPAS Vive le RENARD !

Cliquez sur les vignettes pour agrandir les images