Oiseaux, verre et collisions

Le verre, un piège pour les oiseaux

Huppe (© Fabrice Cahez)Chaque année, des centaines de milliers d’oiseaux meurent dans notre pays après avoir heurté une vitre. C’est là l’un des plus grands problèmes de protection des oiseaux de notre monde civilisé.
Les oiseaux peuvent facilement éviter les obstacles qui se trouvent dans leur environnement mais ils ne sont pas préparés pour ceux qui sont quasi invisibles.

Selon diverses études, on compte au moins un oiseau mort par année et par bâtiment. Mais il y en a probablement bien plus, car beaucoup passent inaperçus. Et les accidents arrivent souvent à des endroits inattendus ! Même si certains oiseaux paraissent sortir indemnes du choc, des lésions internes se déclarent une fois sur deux par la suite.

Les ornithologues associent les vitres à des « tueurs invisibles » du fait du nombre considérable d’oiseaux tués ou blessés, indépendamment de l’espèce, de l’âge, du sexe et des conditions dans lesquelles les collisions se produisent.

Passerelles, garages à vélos, abribus, vérandas, murs anti-bruits, façades réfléchissantes d’immeubles … Le verre tient aujourd’hui une place considérable dans l’architecture moderne. Considéré comme esthétique, cet élément ne cesse de fleurir, ici et là, dans nos villes et même dans nos campagnes.

Il faut éviter aux oiseaux les pièges liés aux constructions. Nous risquons de perdre une part importante de notre qualité de vie si les oiseaux venaient progressivement à disparaître.

L’ASPAS en action

Luttant depuis plus de 30 ans pour la protection des animaux sauvages, l’ASPAS :

✓ informe et sensibilise l’opinion publique au problème sous-estimé des collisions des oiseaux dues aux surfaces vitrées,
✓ diffuse gratuitement une plaquette de sensibilisation pour agir efficacement contre les collisions,
✓ entend sensibiliser les professionnels du bâtiment (maître d’oeuvre, architectes, industriels du verre) en éditant un guide « Les oiseaux, le verre et la lumière dans la construction » et en organisant une conférence de presse dans les locaux de l’Ordre des Architectes.

Agissez
  • Demandez et diffusez autour de vous la plaquette Le verre : un piège pour les oiseaux
    Vous y trouverez des explications sur les nombreuses sources de danger liées au verre, des solutions préventives, des mesures de protections ou encore des conseils pratiques pour tenter d’enrayer l’hécatombe des oiseaux causée par le verre.
    Téléchargez le dépliant ASPAS, Le verre un piège pour les oiseaux :   Guide d’action contre les collisions
    Téléchargez la version anglaise de la Sempach :  How to prevent window collisions
  • Participez activement à cette campagne en recensant les dangers de collisions pour les oiseaux  et en nous retournant la fiche ci-dessous.
    Téléchargez la fiche action contre les collisions :  Fiche action contre les collisions
  • Professionnels du bâtiments (ou particuliers intéressés), demandez le guide « Les oiseaux, le verre et la lumière dans la construction »
    Ce guide d’une cinquantaine de pages à destination des professionnels aborde les différents aspects des problèmes de collisions à travers la construction (mesures préventives, mesures de protection ultérieures …) Vous pouvez vous la procurer pour seulement 5 euros.

    Cliquez sur les vignettes pour agrandir les images